Artisans de la beauté : des métiers d’avenir

131

La beauté, la mode, la jeunesse, ou encore le bien être sont de plus en plus des valeurs montantes au sein de notre Société : les Salons de coiffure et Instituts d’Esthétique ont le vent en poupe ! Les artisans de la beauté mettent chaque jour leur sens de l’esthétisme et leur habilité manuelle au service du bien être de leurs clients(es). Coiffeurs (euses) et esthéticiennes font tout pour révéler et sublimer notre beauté !

En effet, avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 5 milliards d’euros, avec plus de 7500 nouveaux Chefs d’entreprises, ou encore 25 000 apprentis stagiaires, sur 2009, (source ONISEP) les domaines de la coiffure et de l’esthétique sont indiscutablement des secteurs professionnels en progression constante sur le marché de l’emploi. Depuis plusieurs années le monde de la Beauté connaît une progression spectaculaire et cette tendance s’avère d’autant plus durable qu’elle s’inscrit dans le comportement même des nouvelles générations et le vif intérêt que celles-ci portent sans conteste à l’image et à l’apparence ! Aujourd’hui, ce secteur d’activité offre aux jeunes de réelles possibilités de carrières attrayantes.

Face à cet engouement et, avec toujours plus de demandes de formations, d’année en année, au sein d’un marché de plus en plus structuré et concurrentiel, le niveau de professionnalisme attendu, tend évidemment lui aussi à augmenter : excellente maîtrise des techniques, une réelle culture artistique, le sens du management et du service …

Autant de qualités qui tiennent une place primordiale dans les salons écoles que propose PIGIER Création à tous ceux et celles qui ont la passion de la Beauté.

Vous souhaitez apprendre un métier passionnant et créatif ?

Participer à des défilés de mode, des concours de beauté, des shows coiffures, et avoir le privilège de rencontrer de grands créateurs comme ceux de L’oréal Professionnel, Wella ou encore Make up ? Venez découvrir votre Ecole PIGIER Création, située en plein cœur de Nancy, Cours Léopold.

Quelles sont les formations pour devenir coiffeur ?

Vous effectuez tout d’abord un CAP Coiffure (Certificat d’Aptitudes Professionnelles) sur 2 ans en principe, après votre 3e en collège, ou sur 1 an si vous avez 18 ans et/ou si vous possédez un diplôme équivalent ou supérieur à un CAP. Puis vous pourrez poursuivre votre cursus par un BP (Brevet Professionnel) sur 2 ans. Le BP  comporte deux options  au choix : Coloriste/Permanentiste ou Styliste/Visagiste. Entre le CAP et le BP, vous pouvez préparer une Mention complémentaire, et après le BP et plusieurs années d’expériences professionnelles vous présenter au brevet de Maîtrise.
Vous pouvez exercer votre métier de coiffeur  dans une chaîne de salons, bien sûr, à l’Armée, dans des centres de cure ou de bien-être, dans des centres de loisirs ou d’hébergement, dans le milieu de la mode, du cinéma, mais aussi, dans une école en tant qu’enseignant si vous en êtes en possession d’un BM Coiffure.

Quelles sont les formations pour devenir Esthéticienne ?

Vous effectuez tout d’abord un Bac Professionnel Esthétique/Cosmétique sur 3 ans après votre 3e année en collège. Si vous obtenez votre Bac Pro avec une excellente moyenne,  vous pouvez envisager un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) sur 2 ans pour compléter  votre cursus. Il est vivement conseillé à ce stade de se spécialiser : onglerie/manucure, soins du corps/épilation, bronzage, soins du visage …
Si vous avez 18 ans et/ou si vous êtes titulaire d’un diplôme équivalent ou supérieur au CAP, vous pouvez effectuer aussi un CAP en 1 an.
Si vous êtes titulaire d’un bac, de préférence Bac S (scientifique),  vous pouvez vous inscrire en BTS Esthétique. Vous passerez le CAP lors de votre première année de formation.
Vous pouvez exercer votre métier d’Esthéticienne dans un Institut, bien sûr, mais aussi dans une parapharmacie, dans le milieu de la mode et du cinéma, dans des clubs de vacances ou loisirs, dans une cure de remise en forme, centres de bien être, dans une parfumerie, ou encore magasin de diététique…

Avec l’obtention de ces formations, vous deviendrez votre propre patron, un artisan.
Un artisan, c’est un chef d’entreprise qui investit sur son savoir-faire, bien souvent manuel. Son statut est juridiquement défini. Mais avant même de créer ou de reprendre une entreprise à votre compte, il faut être largement conscient que c’est le choix d’un mode de vie pour vous et votre famille. Posez-vous les bonnes questions qui vous permettront de mener à bien votre projet :

  • ai-je fait le bilan de mes compétences et de mon savoir faire ?
  • ai-je vraiment le sens des responsabilités, du management et de l’organisation ?
  • ai-je pensé à engager des contacts avec mes futurs partenaires professionnels, comptable, banquier, ou Chambre des Métiers de ma région ?
PUBLI-REPORTAGE