Trois trucs pour une coiffure jungle rock

287

Leçon n°1 : on dompte la matière

Un élégant carré long aux épaules, légèrement allégé sur les pointes, permettra de jouer des variations sur le même thème. La raie est tracée au centre de manière à offrir une amplitude symétrique aux longueurs. Pour un effet naturel, élégamment décoiffé, la coiffure est travaillée dans les volumes à l’aide d’un brushing soigneux. Boucles et pointes sont redéfinies grâce à l’utilisation d’un fer cylindrique ou de rouleaux chauffants remis au goût du jour. Selon la matière et l’effet que l’on souhaite obtenir, on décoiffe les cheveux à la brosse et l’on redessine les boucles au doigt.

Leçon n°2 : on accessoirise sa crinière

Lorsque le cheveu se travaille comme une barrette ou un headband, il devient l’accessoire chic que tout le monde rêve de s’approprier. Après un crêpage léger des longueurs, on redessine une raie sur le côté et l’on isole une grosse mèche de cheveux sur le devant de la tête. On élabore ensuite un support de coiffure en créant deux macarons très flous de chaque côté. Les cheveux sont attachés  avec de grosses épingles à chignon invisibles. On travaille ensuite la mèche que l’on a dégagée pour l’étirer et la roulotter sur elle-même. On fixe le tout délicatement mais fermement avec de toutes petites épingles.

Leçon n°3 : on joue sur tous les fronts

Pourquoi se contenter d’un seul et même style quand on peut le réinventer chaque jour ? Sage ou audacieuse, votre crinière se fait le reflet de vos humeurs. Pour vos matins mutins, insistez sur le crêpage pour obtenir des volumes étonnants que vous fixerez en chignon glam rock. Pour les journées plus sages, vous pouvez même créer une frange éphémère en repliant les longueurs et en fixant les pointes à l’intérieur…