Rides et mode de vie

288

Les prédispositions génétiques ne sont pas les seules à déterminer le vieillissement de notre peau. Si celles-ci déterminent la façon dont notre peau évolue avec le temps, on sait qu’il existe des facteurs aggravants : le soleil, l’alcool, le tabac, une alimentation carencée… Mais des chercheurs américains de Cleveland, après avoir étudié 186 « couples » de jumelles, qui ont donc la même hérédité, ont conclu que l’ennemi numéro un de notre peau était… le stress ! Selon cette étude, les femmes qui ont connu un divorce au cours de leur vie paraissent en moyenne plus âgées de deux ans que celles qui sont encore mariées, célibataires ou même veuves… Effet collatéral, l’emploi d’antidépresseurs marque plus profondément la peau des consommatrices. Autre constat, être un peu enrobée permet de conserver un visage plus arrondi et donc d’avoir moins de rides !