La téléassistance veille sur vous

292

Service relativement récent destiné à palier aux problèmes inhérents au maintien à domicile, la téléassistance se démocratise. Présentation.

Rester chez soi le plus longtemps possible est le souhait tout légitime d’une grande majorité de retraités. Mais, si les premières années ne posent aucun problème tant les conditions de vie se sont améliorées, la perte progressive d’autonomie et le sentiment grandissant d’isolement peuvent venir gâcher cette période censée être reposante. Crainte d’être seul en cas de malaise, peur d’être cambriolé, inquiétude des proches… nul n’est à l’abri de ces tracas quotidiens. Venue des États-Unis et améliorée grâce à l’évolution galopante des technologies, la téléassistance est une solution intéressante et non invasive pour s’assurer un peu de tranquillité. Le principe est simple : un appareil émetteur de la taille d’un téléphone est installé chez vous par un spécialiste, qui vous remettra un bracelet pour le déclencher en cas d’urgence. Cet émetteur est relié à une centrale d’écoute en relation directe avec les services adaptés (urgences médicales, police, pompiers…). Ce centre est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Moyennant un abonnement (une trentaine d’euros), la téléassistance veille donc en permanence sur vous. De quoi largement rassurer vos proches ! Petit bonus, la téléassistance (qui peut devenir vidéoassistance si vous installez un système de caméra) rentre parfaitement dans le cadre légal des services à la personne. Elle bénéficie ainsi d’avantages fiscaux intéressants, comme une déduction ou un crédit d’impôt atteignant 50 % des sommes investies dans ce service.