Faites de votre bain un moment privilégié

95

Au-delà d’un simple acte d’hygiène, le bain peut aussi être synonyme de bien-être et de détente, un moment privilégié réservé à soi-même. Découvrez toutes les astuces pour bien optimiser votre bain !

La clé d’un bain réussi, c’est avant tout sa température. On le sait, l’eau chaude est un grand vecteur de relaxation, mais possède également des bienfaits santé. C’est à partir de 32°C que les toxines peuvent commencer à être éliminées, mais la température idéale d’un bain se situe entre 34 et 38°C : la chaleur de l’eau provoque une dilatation des pores, augmente le flux sanguin et assouplit muscles et articulations – entraînant une profonde sensation de bien-être. Pour les personnes sujettes à l’anxiété ou à l’insomnie, la température du bain peut même être portée jusqu’à 40°C, ce qui apaise les tensions et favorise le sommeil. Attention toutefois : l’eau trop chaude étant déconseillée en cas de varices, si vous en souffrez, veillez à ce que la température de votre bain ne dépasse pas les 35°C.
La durée du bain est aussi importante : moins de dix minutes, vous n’en profiterez pas, plus d’une demi-heure, l’eau commence à refroidir et votre peau à friper. La durée idéale d’un bain est donc de vingt minutes. Si certains préfèrent prendre leur bain le matin, avant de commencer leur journée, le moment idéal reste le soir, juste avant de se coucher. N’hésitez pas à allumer des bougies et à diffuser une musique douce pour parfaire l’ambiance !

Les bienfaits des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un atout majeur pour faire d’un bain un  véritable moment de relaxation. Sous l’action de la vapeur, elles s’inhalent et diffusent leurs bienfaits à travers tout l’organisme. Veillez à respecter les précautions d’usage : avant d’être versées dans le bain, les huiles essentielles doivent être impérativement diluées, non pas dans de l’eau, ce qui n’aurait aucun effet, mais dans du lait ou, mieux encore, dans une base neutre pour bain aromatique – en effet, les huiles non préalablement diluées flottent en surface et peuvent provoquer des irritations cutanées. De plus, pour favoriser leur dispersion dans l’eau, vous pouvez ajouter à votre bain une cuillère à soupe de miel, une poignée de sel marin ou un bol de lait entier. Attention également de ne pas mélanger un autre produit avec les huiles essentielles, elles ne font pas bon ménage avec les bains moussants par exemple. Enfin, si vous utilisez des bougies pour l’ambiance, veillez à ce que ces dernières ne soient pas parfumées, de façon à ce que leur odeur n’interfère pas avec celles des huiles essentielles.
Pour un bain 100% détente, misez sur les huiles essentielles d’agrumes (citron, orange, pamplemousse, bergamote), de lavande ou d’ylang-ylang. Pour favoriser le sommeil, optez pour des huiles à la mélisse, la verveine ou la valériane. Si vous avez besoin de calmer votre anxiété, ce sont des huiles essentielles d’encens, de camomille, de marjolaine ou de patchouli qu’il vous faut. Les huiles essentielles d’épices sont également efficaces pour lutter contre l’angoisse, comme celles de cumin et de coriandre. Contre une petite déprime, employez le benjoin, le céleri, le fenouil, le jasmin ou la fleur d’oranger. Enfin, pour un coup de fouet ou si vous avez besoin de booster votre concentration, misez sur les huiles énergisantes : gingembre, menthe poivrée, basilic, thym, muscade, girofle ; mais aussi cèdre et eucalyptus. Et surtout n’oubliez pas : choisissez avant tout une odeur qui vous plaît !

L’après-bain

La sortie du bain est également un moment à ne pas négliger. Après vous être séchée, vous pouvez vous appliquer un lait ou une lotion hydratante ; puis allez vous allonger dix minutes avec les jambes surélevées : cela permettra de relancer l’activité de votre corps en douceur et de parachever les bienfaits du bain que vous venez de prendre.

C. S.