Acoris Mutuelles expert « 100% santé »

15
Handsome bearded man with pout lips making eyewear with fingers to his wonderful girlfriend who holding her hands on face with open mouth looking side standing over grey background

Votée par le gouvernement en 2018, la réforme du « 100% santé » entre en vigueur au 1er janvier 2020 et promet un remboursement intégral de nombreux soins optiques, auditifs et dentaires. ACORIS Mutuelles, mutuelle locale et solidaire, nous aide à y voir plus clair.

La réforme du « 100% santé » garantit à tous les citoyens français un accès égal aux soins optiques, auditifs et dentaires, grâce à la prise en charge intégrale de certaines prestations de soins, appelées paniers de soins. Autrement dit, le gouvernement s’engage à ce que les français disposant d’une complémentaire santé responsable* bénéficient d’un panier de soins optiques, auditifs et dentaires sans aucun reste à charge. Certaines prestations comme l’orthodontie et les lentilles de contact, ne seront cependant pas concernées par la réforme.
Pour Christian Touchard, responsable de l’offre au sein d’ACORIS Mutuelles, le « 100% santé reste une conquête sociale essentielle qui répond à un profond besoin ». En effet, face au reste à charge important et pour des raisons financières, 10% des français renoncent aux soins optiques, 32% aux soins auditifs et 17% aux soins dentaires. « Cette réforme va profiter à tous, en particulier aux personnes en difficulté, et chacun a un rôle à jouer ».

Vers un système de santé au plus juste 

À Christian Touchard de poursuivre : « L’État doit favoriser l’accès aux soins, notamment pour les assurés sociaux les plus démunis et ainsi faire reculer les inégalités de santé. La Sécurité Sociale doit quant à elle améliorer son taux de remboursement avec un effort particulier sur les appareils auditifs et les couronnes dentaires. Les complémentaires santé, dans le cadre des contrats responsables, doivent assumer la totalité du reste à charge des prestations en optique, audiologie et dentaire. Enfin, les professionnels de santé et les distributeurs doivent proposer à la vente des équipements répondant aux critères « reste à charge zéro ». Mais concrètement, comment ça marche ?
L’assuré est en droit de demander l’inclusion systématique d’une offre « 100% santé » dans le devis réalisé par l’opticien, l’audioprothésiste ou le dentiste. S’il choisit un équipement optique, auditif ou dentaire « 100% santé », il ne paye aucun reste à charge après intervention de la Sécurité Sociale et de la complémentaire santé. En revanche, il reste libre d’opter pour des équipements ou des prestations à prix non encadrés. Dans ce cas, le remboursement dépend des garanties de son contrat santé et un reste à charge est alors possible.

« Cette réforme se déploie par étapes » précise Christian Touchard. « Si certaines bases de remboursement ont déjà été adaptées par le régime obligatoire en 2019, le « 100% santé » se déploiera quant à lui progressivement entre 2020 et 2022. » Un pas de plus vers un système de santé au plus juste, à l’image de la nouvelle complémentaire santé solidaire. Proposée par ACORIS Mutuelles, elle est réservée aux foyers les plus modestes et remplace la CMU et l’ACS.

Renseignements : acorismutuelles.fr ou 09 69 36 10 20 (appel non surtaxé) *La majorité des contrats de santé sont responsables et solidaires mais il convient d’en vérifier l’éligibilité auprès de son organisme assureur.

Photos © ADOBE STOCK, dr