Un salon sous pavillon vert

334

L’environnement est devenu une notion indissociable de l’automobile. Les organisateurs du Salon de Genève l’ont bien compris et lui consacrent un pavillon, forcément très vert.

Comme la victoire de la Nissan Leaf l’a prouvé lors de l’élection de la Voiture de l’année 2011, l’automobile et l’écologie font désormais bon ménage. Ce rapprochement se concrétise, depuis quelques années, par la commercialisation de modèles hybrides et, aujourd’hui, par l’apparition de véhicules 100 % électriques sur tous les salons internationaux.

Un espace de 3 000 m2

Deux mois après Detroit, tous les acteurs du monde de l’automobile traversent l’Atlantique pour se retrouver sur le Salon de Genève. Même si la cité helvète demeure pour beaucoup une place forte du luxe, de la technologie et des concept cars, les organisateurs ont toujours réservé une place de choix aux énergies alternatives. Déjà l’an passé, l’engouement avait été considérable autour du thème. Forte de ce succès et soucieuse de coller à la tendance, l’édition 2011 réservera aux véhicules « verts » un espace spécifique. Pour leur donner une nouvelle dimension, le Pavillon vert est disposé entre les halls 6 et 7, un lieu stratégique et très accueillant. Loin des nouveaux modèles à moteurs traditionnels, les exposants pourront ici se consacrer aux questions environnementales. À quoi ressemblera la mobilité de demain ? Comment fonctionnent les nouvelles technologies ? Quand seront-elles disponibles sur le marché ? Toutes les réponses seront données dans cet espace de 3 000 m² par une vingtaine d’exposants, des grands constructeurs mais aussi des start-up et des instituts scientifiques. De quoi satisfaire la curiosité de chacun.

Des modèles à l’essai

Afin de séduire leurs futurs clients, certaines marques vont aussi offrir la possibilité de tester plusieurs modèles exposés sur une piste d’essais prévue à cet effet, mais surtout sur route ouverte,
puis-qu’une flotte d’une douzaine de véhicules sera à disposition. Les visiteurs pourront ainsi prendre en main certains modèles signés Renault, Mercedes, Tata ou Smart, et constater par eux-mêmes les spécificités de la voiture électrique, avec la Chevrolet Volt, la Mitsubishi i-Miev, la Nissan Leaf et la Think. Toutefois, d’autres nouveautés en matière d’écologie auront aussi leur place dans les principaux halls. En déambulant dans les allées, on pourra ainsi admirer l’Opel Ampera, la Honda Jazz Hybrid ou les modèles à zéro émission de Renault, les Fluence ZE, Kangoo ZE et Twizy en tête.