Tous au Mondial de Paris

303

Le Mondial de l’Automobile de Paris ouvrira ses portes le 29 septembre prochain. Une grand-messe qui s’est imposée comme le plus important rendez-vous motorisé de la planète.

Après un Salon de Genève qui a donné, en mars dernier, le La de l’année motorisé, c’est au tour de Paris de devenir le centre du monde carrossé à l’occasion de la nouvelle édition du Mondial qui se déroulera du 29 septembre au 14 octobre prochain. La capitale est depuis plus de 120 ans l’une des places fortes de l’automobile mondiale. N’est-ce pas en 1889 que le monde entier découvrait, lors de l’Exposition universelle, les premières voitures sans cheval ? N’est-ce pas dans la Ville Lumière que se retrouvaient, en 1898, à l’occasion de la première Exposition internationale de l’automobile, du cycle est des sports, près de 220 exposants, première prise de rendez-vous annuelle ? N’est-ce pas là, qu’en 1957, les Japonais exposèrent leur premier modèle, la Prince Skyline (qui deviendra Nissan), avant de partir à la conquête du monde ?

Le plus grand salon du monde

En alternance avec le Salon de Francfort depuis 1976 (chocs pétroliers obligent), le Mondial de Paris s’est rapidement imposé sur la scène internationale au point de dépasser, en fréquentation, ses homologues allemand, japonais (Tokyo), américain (Détroit) ou suisse (Genève). D’où la démesure du show : en 2010, le parc des expositions de la porte de Versailles accueillait 1,2 million de visiteurs, sans doute charmés par les 4 000 hôtesses à leur service. Et tous les chiffres font tourner la tête : 13 000 journalistes, 103 nationalités, une centaine de premières mondiales, 180 000 m2 d’expositions, 11 000 m2 réservés aux essais de véhicules électriques et hybrides, 253 marques, l’édition 2 012 s’annonce encore plus spectaculaire… et cruciale, alors que l’automobile est à un tournant majeur de son histoire. Au rayon des nouveautés attendues, on peut citer la nouvelle Renault Zoé, la Peugeot 2008 ou encore la VW Golf VII.
Comme chaque année, les organisateurs ont concocté une magnifique exposition dans le pavillon 8. Le thème ? L’automobile et la publicité. Une plongée au cœur de l’imagerie collective autour de la voiture réalisée en partenariat avec l’INA (l’Institut national de l’Audiovisuel) et quinze marques (Alfa, Lancia, Citroën, Porsche…). L’occasion de revivre les campagnes publicitaires les plus emblématiques de quelque cinquante véhicules, dont la Type 15 de 1897 de Peugeot ou la Nervasport ZC4 1935 de Renault. Aux rayons des animations, la Fédération française du sport automobile mettra également à disposition une piste de karting électrique afin que les jeunes de 6 à 14 ans puissent découvrir ces véhicules à la fois ludiques, silencieux et propres.
Le salon sera ouvert tous les jours de 10 h à 20 h, avec des nocturnes les jeudis et vendredis jusqu’à 22 heures. Le prix d’entrée est de 13 €, tarif normal, 7 € tarif réduit (étudiants, 10-18 ans). L’entrée est gratuite pour les moins de 10 ans.

A. Mouzine