La sécurité active par Skoda

103

Si ABS et ESP sont entrés dans le langage commun de l’automobile, qu’en est-il des sigles ASR, EBV, HHC ou encore XDS ? Skoda a propose de les éclaircir.

Plutôt que de limiter les dégâts consécutifs à un accident, mieux vaut encore l’éviter. Fidèle à ce principe, Skoda propose un large éventail de systèmes électroniques embarqués, dont voici un petit tour d’horizon. L’ABS (Anti-blocage de sécurité) est probablement le plus connu. Lors d’un coup de frein puissant, s’il détecte qu’une roue se bloque, il relâche la pression du circuit de freinage pour garder de l’adhérence et ultimement réduire la distance de freinage.

Stabilité et motricité

Issu de l’aéronautique, l’ESP (Electronic Stability Program) permet d’améliorer le contrôle de trajectoire et regroupe sept fonctions distinctes. Il entre en action dans tous les cas de figures où la voiture n’a plus un comportement « normal ». L’ASR (Anti-Slip Regulation) est plus connu sous le nom d’anti-patinage. Quand les roues patinent à l’accélération, il réduit le couple moteur pour permettre de retrouver de la motricité. L’EDS (Electronic Differential Lock) vient en complément du précédent. Sur un sol difficile, lorsqu’une roue motrice perd de l’adhérence et « tourne dans le vide », l’EDS la freine jusqu’au maximum de couple acceptable par le revêtement.

Freinage et confort

L’EBV, que l’on trouve aussi sous l’appellation EBD, est le répartiteur électronique de freinage qui dose ce dernier sur chaque roue. Il assure ainsi que la voiture reste stable. Le HBA (Hydraulic Braking Assistant), assistance hydraulique, détecte un freinage d’urgence et augmente alors la pression des freins pour aider les gens qui n’appuient pas suffisamment fort sur la pédale. Le DSR (Driver Steering Recommendation) est une aide à la stabilisation de la voiture en phase de ralentissement, lorsque l’adhérence est
limitée ou quand le véhicule tracte une remorque. Quant au HHC (Hill Hold Control), il rentre plus dans le cadre des améliorations du confort de conduite. Il s’agit d’une aide au démarrage en côte qui maintient la pression du circuit de freinage jusqu’à ce que la voiture se remette en mouvement. Fini les démarrages au frein à main ! Enfin le TSA (Trailer Stability Assist) élimine le lacet d’une remorque en agissant indépendamment sur les disques de frein. Chez Skoda, l’ABS et l’EBV sont de série sur tous les modèles. L’ESP (incluant l’EDS, le HBA et l’ASR) est lui aussi de série presque partout.

Facile, le crash test !

Euro NCAP, l’organisme chargé de procéder à l’évaluation des véhicules dans le domaine de la sécurité, publie les résultats de sa dernière session de tests. Et, preuve que nos voitures sont de plus en plus performantes en la matière, neuf d’entre elles ont obtenu cinq étoiles, soit la note maximum. Il s’agit des Audi A6, BMW X3, Chevrolet Aveo et Orlando, Citroën DS5, Hyundai i40, Opel Ampera, Volkswagen Golf cabriolet et Jetta. La Kia Picanto fait quant à elle figure de mauvais élève en obtenant « seulement » quatre étoiles, faute à l’absence d’ESP de série. Une performance à mettre toutefois en avant sur le segment des citadines. À ce nivellement par le haut, Euro NCAP a décidé de répondre en instaurant de nouveaux critères, plus stricts, pour 2012. Ainsi, l’an prochain, pour décrocher les 5 étoiles, il faudra atteindre le seuil des 60 % dans le module « protection des piétons », prouesse qu’aucun des neuf véhicules primés lors de la dernière batterie de tests n’a réussi à réaliser.