La rentrée au quart de tour

170

Finies les vacances?? Ça tombe bien, l’automobile fait déjà sa rentrée avec, au côté des vieilles collections, un joli et opulent plateau de stars. Juste de quoi nous faire oublier cet air mauvais de crise.

Vous reprendrez bien un peu de Twingo?? Et que diriez-vous d’une pointe de Camaro ou d’un Grand Voyager à la sauce italienne?? N’ayez crainte, la rentrée automobile se présente sous son meilleur profil avec juste ce qu’il faut de nouveautés pour nous rassurer sur la vitalité de cette industrie, qui passionne toujours autant, plus de 100 ans après sa naissance. Cent ans?? Juste le bel âge pour Chevrolet qui a entrepris une reconquête mondiale. Avec une star au menu de rentrée, la Camaro, qui revient parée de son inimitable accent américain. Une vraie vedette, difficilement accessible au commun des mortels. Comme la dernière Ferrari dite 458 Italia Spider, la Porsche 911 ou encore le Shooting brake CLS de Mercedes.

Un petit air de Twingo

Derrière ce premier acte flamboyant se jouent d’autres scènes, plus simples, mais ô combien réjouissantes. Que dire de cette petite Twingo que Renault dote enfin d’un capital sympathie oublié ? Que penser de cette nouvelle Yaris que Toyota peaufine avec le talent local de son usine de Valenciennes?? Rien à voir bien sûr avec l’hypothétique Samsung SM7 qui pourrait être reconvertie en vrai haut de gamme du Losange. Plus accessible sera la Citroën DS5 ou encore la Peugeot RXH, interprétation en mode break-SUV sur la base de la 508. On attend aussi, avec grande impatience, la Peugeot 208 et la Clio IV, promises pour 2012.

La fée électricité

Mais, finalement, les stars de la rentrée ne seraient-elles pas plutôt ces prétentieuses voitures électriques qui supportent le pire et le meilleur des commentaires?? Capricieuses sûrement, comme de vraies stars. Mais, au moins, elles afficheront des lignes plus aimables que les hybrides portés par le buzz de l’inédit. Opel Ampera et Chevrolet Volt seront ainsi sur l’avant-scène cet automne. Avec leur petit générateur embarqué et leur autonomie de 500 km, elles marquent effectivement le début d’une nouvelle ère. De quoi rattraper la Nissan Leaf, élue voiture européenne de l’année 2011, et mettre à mal les beaux projets d’envergure de Renault qui, à côté des Fluence et Kangoo électrifiées, se contentera de mettre sur la route, en attendant Zoé, un improbable quadricycle nommé Twizy.