Hyundai Veloster : l’amour du risque

152

Côté conducteur, c’est un coupé, côté passager, c’est une berline ! Pile ou face, le Veloster est toujours gagnant.

On dit qu’il n’y a que ceux qui essayent qui se trompent. On dit aussi que l’automobile est toujours affaire de compromis. Alors quand un constructeur multiplie les paris stylistiques et techniques sur un même véhicule pour plaire à des clientèles différentes, on est en droit de s’inquiéter. Pourtant, Hyundai est parvenue à se sortir de cet exercice périlleux en lançant le Veloster. Avec ses 2+1 portes et son profil musclé qui plonge vers l’arrière, il possède une personnalité affirmée. Les passagers peuvent aussi entrer de l’autre côté moyennant quelques contorsions et les places arrière restent correctes pour un coupé. Le coffre et ses 320 l sont une preuve de la polyvalence du Veloster.

Équilibre

À l’intérieur, Hyundai a visé une ambiance haut de gamme avec des teintes « chromées » et noir laqué. L’inspiration « moto » est mise en évidence par les deux compteurs ronds rétroéclairés et le panneau de commande central bombé en bas duquel on trouve le bouton de démarrage. Sur la route, le Veloster est véritablement surprenant. Commercialisé seulement avec le quatre-cylindres 1.6 GDI, il répond à toutes les sollicitations, sans violence ni à-coups. Très bien équilibré, le châssis se veut quant à lui aussi sain dans les grandes courbes que sur les routes de montagne, sans roulis ni sous-virage.

Boîte DCT bien calibrée

Le Veloster est proposé avec une boîte manuelle ou une boîte double embrayage à six vitesses chacune. Cette dernière, baptisée DCT-6, fait ses débuts chez Hyundai en option à 1 300 €. Les rapports passent avec souplesse et elle rétrograde intelligemment à l’abord des ronds-points ou des croisements pour garder un maximum de puissance en cas de réaccélération soudaine. Les consommations officielles en cycle mixte, données pour 6,4-6,5 l/100 km, sont assez proches de la réalité et les 148 g de CO2/km placent le Veloster dans la zone neutre des bonus/malus écologiques.  Les tarifs du Veloster s’étalent de 22 390 à 27 490 €. Garantie 5 ans Hyundai comprise.