Dans la bonne direction

284

Sans toucher à sa silhouette, Renault donne un visage plus attrayant à la Laguna 3.

Extérieurement, les changements apportés à la Laguna 3 phase II ne sont pas fondamentaux. Sa face retravaillée gagne en homogénéité grâce à une nouvelle jupe. Dommage que la partie arrière, dont les feux sans grâce soulignent l’arête de coffre, n’ait subi aucune mutation. Il aurait pu être judicieux de reprendre ici le dessin réussi de la Laguna Coupé… Pour autant, l’ensemble ne manque pas d’attrait. Derrière le volant, on apprécie notamment la fonctionnalité de la planche de bord, la console centrale traitée en noir brillant, le frein de stationnement électrique et le système audio de premier choix.

Une tenue de haut vol

La boîte mécanique à six rapports exploite convenablement la puissance du moteur. Inutile d’insister au-delà de 4 500 tr/min, le régime ne montera pas plus haut. Les deux derniers rapports sont évidemment faits pour abaisser la consommation et les décibels lors des croisières autoroutières. C’est en abordant les routes en serpentins dans les contreforts montagneux que la Laguna devient amusante. Avec ses roues arrière qui braquent de 1 à 3 degrés – dans le sens des roues avant ou en opposition selon la vitesse –, elle s’inscrit avec une facilité déconcer-tante dans les virages. Cette Laguna bénéficie toujours d’une gamme assez complète de motorisations. Pour les adeptes de l’essence, il n’y a qu’un 2.0 de 140 ch facturé 24 500 €. Mais pour les inconditionnels du mazout, Renault propose un 1.5 de 110 ch et un 2.0 couplé décliné en 130, 150 et 180 ch. Leur prix s’étalent de 25 000 à 36 800 €. Quant à la consommation moyenne, elle demeure en rapport avec le style de
conduite. Avec le 150 ch diesel, elle est annoncée à 5,2 l/100 km. La Laguna 3 phase II est aussi proposée en six niveaux de finition privilégiant l’aspect économique, le domaine technologique ou encore la sportivité. Mais toutes disposent d’emblée de la climatisation automatique et des jantes en alliage. Notons enfin que le système de navigation Carminat TomTom Live (option à 490 € ou en série sur les finitions haut de gamme) donne, en plus de l’itinéraire et en temps réel, la météo et la position de tous les radars.