Au ras des pâquerettes

169

Harley-Davidson s’intéresse à une clientèle féminine – comme aux débutants ou petits gabarits – avec son Sportster 883 SuperLow. Une moto facile d’accès avec son assise ultra-basse.

La légende Harley-Davidson ne draine pas dans son imaginaire qu’une image de motos de voyous, elle véhicule aussi celle de machines imposantes, lourdes et hors de prix… Loin des clichés, cette nouvelle déclinaison du plus petit et plus abordable modèle, le 883 Sportster, se destine clairement à une clientèle féminine. Son atout séduction ne repose alors pas uniquement sur les chromes et les fameuses « vibrations [du] terrible engin » vantées par Brigitte Bardot, mais bien sur une hauteur de selle des plus raisonnables. Avec 648 mm, le Sportster 883 porte judicieusement son appellation « SuperLow ». Pour rendre cette moto la plus facile possible à prendre en main, Harley-Davidson s’est penché sur l’ergonomie avec des commandes plus douces. L’engin pèse tout de même ses bons 250 kg à sec, mais un centre de gravité placé très bas et l’assurance des deux pieds jamais bien loin du sol facilitent grandement les manœuvres à basses vitesses. Le charme d’une Harley-Davidson commence bien avant sa mise en route, avec ce style vintage unique et minimaliste qui définit les modèles Sportster depuis les années 50. Pas de chichi, mais juste l’essentiel, à l’image du tableau de bord composé d’un simple compteur et de quelques témoins lumineux, ou encore de la selle, strictement monoplace. Le réservoir de forme évasée emporte 17 litres pour offrir une autonomie de près de 300 km.

Prise en main évidente

Avec cette selle basse, la position de conduite peut surprendre. Assurément pas l’idéal pour les longues virées, mais le SuperLow se destine principalement à une utilisation urbaine ou à de courtes promenades. De fait, ce Sportster se manie avec beaucoup de facilité, faisant totalement oublier son poids dans la circulation. La prise en main est évidente et ce ne sont pas les maigres performances du V2 de 53 ch qui risque de terrifier les débutants. Le caractère typique Harley-Davidson est toutefois bien là, rythmé par ses coups de pistons saccadés. Sans surprise, le confort reste minimaliste avec des suspensions à faible débattement et le comportement routier s’en ressent. Loin de toute prétention sportive, le Sportster 883 SuperLow excelle surtout par sa docilité !