Une « déambulation artistique » dans les rues de Commercy

1006

Jusqu’au 5 juillet, découvrez la balade artistique proposée par l’artiste peintre Ivana Minafra avec son exposition en extérieur « Explosition ».

Un monde parallèle, des couleurs vives et des situations banales qui nous inspirent une rêverie harmonieuse : tels sont les mots qui nous viennent à l’esprit lorsque l’on contemple les œuvres d’Ivana Minafra dans les rues de Commercy. Le nom « Explosition », choisit par l’artiste, fait référence aux nombreuses couleurs qui émanent de ses peintures et, comme elle le dit si bien, à une « énergie et une masse chromatique puissante » qui viendrait « exploser et envahir la ville ». Cette exposition devait avoir lieu l’année dernière en intérieur, mais la crise sanitaire a forcé l’artiste et la ville de Commercy à redoubler d’imagination pour faire vivre l’art et le rendre accessible à tous. La démarche culturelle proposée par la Ville permet de mettre en valeur ses quartiers grâce aux œuvres d’Ivana Minafra et d’y apporter du dynamisme et de la gaieté. 

Le rêve s’installe dans la Ville

En tout, une vingtaine d’œuvres sont dispersées dans la ville avec le but, comme l’a confié l’artiste « d’anoblir l’ordinaire, le gris et ce que l’on méprise ». Ses peintures reflètent une vision onirique de notre monde urbain visant à égailler la ville avec un saut vers l’imaginaire. Elles sont mises à la disposition du public avec un QR code qui dévoile un court commentaire poétique de la peintre : « Je voulais prendre par la main le spectateur et l’accompagner dans ma poésie. » Les œuvres sont des panneaux en aluminium ou des posters posés un peu partout dans la ville, à découvrir grâce à un plan mis à disposition des visiteurs. 

Un art « vital et nécessaire » 

L’artiste italienne venue s’installer à Bar-le-Duc il y a 18 ans un peu au hasard décrit elle-même cette balade comme une « déambulation artistique dans toute la ville ». Peintre depuis une trentaine d’années, elle parle de son art comme quelque chose de « vital et nécessaire ». Elle avoue : « Quand on est artiste on n’a pas le choix : ce n’est pas comme un métier ou un hobby, on ne le choisit pas. On est plutôt choisi. » Sa vocation lui permet de donner vie à une « transposition onirique de notre réalité » grâce à ses œuvres qui s’inspirent de notre quotidien urbain.

Mélodie Géhin

Plus d’infos : 03 29 91 02 18 ou ivanaminafra.com

Photos © DR