S’évader au grès des instruments…

41

MANIFESTATION ANNULÉE

« Voyages », c’est une exposition mêlant patrimoine, métiers d’art, créations artistiques et musique. À découvrir au musée de Mirecourt jusqu’au 31 décembre. 

Les instruments sortent de leur silence et embarquent les visiteurs dans des voyages singuliers : des matériaux à l’instrument, des formes aux sons, d’ici vers ailleurs, d’hier à aujourd’hui, du connu vers le moins connu… « La nouvelle exposition “Voyages” s’attache, à travers quelques exemples, à raconter les liens entre la facture instrumentale et la musique et leur rayonnement dans le temps et l’espace » souligne Valérie Klein, conservateur du musée de Mirecourt et commissaire de l’exposition.
Le parcours de ces nouveaux « Voyages » s’articule autour de sept thématiques. Le périple débute avec les luthiers ayant exercés à Mirecourt ou ayant développés leur carrière à Paris (XVIIIe  – XXe siècle). Cette première partie présente des violons, un violoncelle et des archets mirecurtiens présentés suivant un parcours chronologique. Puis, les visiteurs découvriront les différentes générations d’archetier de la famille Bazin grâce à des archets et instruments qu’ils ont fabriqués.  

Lutheries contemporaines, musiciens, fabrication…

Le musée de Mirecourt s’ouvre aussi sur les lutheries contemporaines. Les instruments à cordes se sont adaptés aux musiques actuelles et sont parfois équipé de matériel électronique pour diversifier leurs couleurs sonores. Ici est valorisé un instrument méconnu du grand public : les ondes Martenot, un des premiers instruments électronique créé en 1928. Cette thématique permet de valoriser le parcours de la musicienne strasbourgeoise Christine Ott qui joue de cet instrument dans des répertoires variés (musique celtique et musique contemporaine). Et puisqu’il est important pour le musée de mettre en avant des musiciens contemporains, le public pourra aussi découvrir « La soustraction des fleurs », « A Spurious Tale », « Tokso Folk String Quartet », « L’Hijaz’car » et « Violons barbares », cinq ensembles musicaux aux carrefours de différents styles. 

Le parcours se poursuit par un voyage dans le temps avec la collection des guitares du musée, qui permet d’évoquer l’évolution des formes de l’instrument en fonction des répertoires joués, de la période baroque au XXe siècle. Enfin, le voyage se termine par une correspondance qui mène les visiteurs vers l’atelier du musée pour une visite commentée à la découverte de la fabrication de l’archet ou du violon. Puis vers la maison de la musique mécanique qui entraînera le public à travers des époques musicales différentes et des styles musicaux originaux. 

Jusqu’au 31 décembre au Musée de la Lutherie de Mirecourt 
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h et les dimanche et jours fériés de 14h à 18h. Fermés le lundi et le 1
er mai.
Tarifs : 4,40 € (adulte), 3,40 € (adulte avec réduction), 2,40 € (13-18 ans, étudiants, sans emplois, PMR), gratuit pour les moins de 12 ans
Renseignements : 03 29 37 81 59 ou musee-lutherie-mirecourt.fr

Journées Européennes des Métiers d’Art

Carte blanche aux jeunes luthiers ! Le temps d’un week-end (4 et 5 avril), les luthiers prennent leurs quartiers au musée et proposent « Matières à l’œuvre » : démonstrations, ateliers jeune public et rencontres. Laissez-vous surprendre !

Renseignements et inscriptions : 03 29 37 81 59 – musée de la lutherie et de l’archèterie

Photos © dr