Saint-Nicolas en son berceau

3449
Les jouets - Cie Remue Ménage © Ville de St Nicolas de Port / Pôle Vitalité du Territoire

Le Saint Patron des écoliers fera un retour remarqué (et animé) le samedi 3 décembre prochain, dans sa capitale historique de St Nicolas de Port. Une escale culturelle, patrimoniale et festive pour pérenniser la légende.

L’origine de la légende 
En 1098, revenant des croisades, le seigneur Albert de Varangéville s’arrête à Bari, ville des Pouilles où repose le corps de Saint-Nicolas. Lui apparaissant en rêve, ce dernier le presse d’emporter « une esquille de son doigt bénissant », relique qu’Albert rapporte en Lorraine pour la déposer dans une chapelle de la rive gauche de la Meurthe. L’objet sacré multiplie les miracles et attire des pèlerins et marchands de plus en plus nombreux, à tel point qu’il faut agrandir l’église. En 1150, le bourg de Port est fait ville de St Nicolas de Port. Son église, devenue basilique, abrite encore aujourd’hui le bras reliquaire de la phalange du Saint évêque.

« Saint-Nicolas, 54210 St Nicolas de Port ». Ceux, petits et grands, particuliers ou scolaires, ayant participé au Concours écrire à Saint-Nicolas (vous avez jusqu’au 26 novembre !) le savent : le Saint Patron des Lorrains fut, est et sera pour toujours domicilié à St Nicolas de Port, ville qui a vu naître sa légende. Saint-Nicolas fera un retour particulièrement chaleureux dans sa ville de cœur. Mercredi 30 novembre il accueillera, en avant-première et en personne, les enfants venus le rencontrer en sa maison.

Avant cela, jeudi 24 novembre à 18h30 en mairie de St Nicolas de Port, une conférence explorera, en la présence de Frédéric Descouturelle, historien de l’art, la vie et l’œuvre d’Eugène Vallin, architecte et ébéniste Art Nouveau. Autre temps fort culturel inscrit dans ces festivités de fin d’année, Gary, créateur de l’affiche 2022, exposera ses œuvres à la Médiathèque du 29 novembre au 22 décembre, donnant ainsi à voir tout l’étendue de son talent.

3 décembre, journée mémorable

L’après-midi du samedi 3 décembre, la Place des Droits de l’Homme se transformera en lieu de joyeuse émulation. Elle accueillera, l’après-midi, un Village de la Saint-Nicolas, soit une trentaine de stands d’objets, de jouets et de produits locaux et artisanaux à offrir ou à déguster. À 15h, l’ensemble Swing d’ici et d’ailleurs assurera un interlude musical de qualité. Deux spectacles, « Les Jouets » (Cie Remue Ménage) et « Les souffleurs de rêve » (Cie Cielo), déambuleront dans le centre-ville. À la Médiathèque, Myriam et son « truck à sons » animera en musique et en sons des lectures d’histoires, tandis qu’au sein de la salle du conseil (Mairie), le spectacle « Nicolas & Cie » (Stéphane Kneubuhler Cie Colporteur de rêves) revisitera la légende. Au sein du Parc Hanus, « le Tour du monde en ballon » (Cie La voute nomade) proposera aux visiteurs un tour en manège-montgolfière. Même adresse, autre surprise : la Cie Friendscie vous initiera, sous supervision, à la sculpture sur glace.

À 16h30 partira le traditionnel défilé de chars et de groupes musicaux. Il s’achèvera à 17h45 Place des Droits de l’Homme, avec l’allocution de Saint-Nicolas et la remise des clefs de la Ville par le Maire, M. Luc BINSINGER. Un spectacle son et lumière autour de la légende de Saint-Nicolas viendra clôturer ces joyeuses retrouvailles.

Dernier temps fort, amplement symbolique, de cette journée de communion collective et festive, la 776e procession ancestrale aux flambeaux illuminera, à 20h30, la basilique de sa rituelle chaleur (ouverture des portes à 19h30).

Festivités de la Saint-Nicolas, samedi 3 décembre à St Nicolas de Port • Informations www.saintnicolasdeport.com.

Entretien avec 

Luc Binsinger, Maire de la Ville de St Nicolas de Port

Luc Binsinger, maire de la Ville de St Nicolas de Port

Cette édition est la première débarrassée des contraintes du Covid… S’envisage-t-elle de manière particulière ?

Effectivement ! Nous retrouvons un programme d’animations et de festivités classiques hors champ sanitaire, mais dans le respect strict des réglementations en termes de sécurité, draconiennes depuis les attentats. Personnellement, je me fais une joie de revivre une « vraie Saint-Nicolas », sans masque, sans distanciation, sans jauge. Ce contexte est gage de sérénité et de sourire pour une fête qui est, par essence, particulièrement chaleureuse et familiale, et marquée par un besoin de se retrouver bien présent.

Quels sont les marqueurs des festivités à St Nicolas de Port ?

Il s’agit d’un événement familial destiné aux enfants, donc avec un maximum de magie, mais également de patrimoine et d’histoire. Nous ne sommes pas dans du Walt Disney ! St Nicolas de Port est le berceau historique de Saint-Nicolas, ce qui nous impose de respecter au plus près les éléments qui constituent la légende et les histoires qui gravitent autour d’elle. Volontairement, nous évitons tout folklore qui nous éloignerait de ces fondamentaux.

Comment concrétisez-vous cette volonté de sens ?

Par l’organisation de différents temps forts qui sont autant de repères, d’impondérables. Cette édition des festivités donnera lieu à une conférence autour d’Eugène Vallin, au retour du concours Ecrire à Saint-Nicolas, destiné aux enfants de France et d’Europe, au dévoilement officiel de l’affiche de l’événement signée Gary, suivi d’une exposition. La journée du 3 décembre sera marquée par le défilé traditionnel, qui verra défiler 39 formations (composées de 23 chars, 6 groupes musicaux et 10 troupes à pied), et par la procession aux flambeaux à la basilique. Ce sont quelques-uns de nos rendez-vous immuables.

De quelle manière l’évènement se renouvelle-t-il malgré tout ?

Ces « impondérables » ne nous empêchent pas de changer le thème de la conférence, l’angle de l’affiche, les animations au cœur de la ville. Mais la dimension moyenâgeuse, historique, autour de la légende de Saint-Nicolas, demeure. Notre Village de Saint-Nicolas fait la part belle aux produits du terroir, à l’artisanat lorrain, et bannit tout produit manufacturé ou hors sujet. Cette dimension historique, sans élitisme, est notre marque de fabrique. Elle attire un public de curieux manifestant l’envie de se reconnecter avec leur histoire collective de manière conviviale.

Un message à nos lecteurs ?

Nous les attendons nombreux, pour un temps privilégié de retrouvailles, de chaleur, un temps familial. En nos temps troublés, ces moments sont précieux, et mêmes fondamentaux.

Propos recueillis par Cécile Mouton

Publireportage - photos © ville de St Nicolas de port / Pôle Vitalité du Territoire, DR