Saint-Jérôme et Georges de La Tour, une exposition inédite

556

A l’occasion de son dixième anniversaire, le musée départemental Georges-de-La-Tour à Vic-sur-Seille propose une exposition exceptionnelle des travaux du peintre le plus emblématique de la Lorraine.

Le musée départemental Georges-de-La-Tour présente actuellement à Vic-sur-Seille en collaboration avec le musée du Louvre une exposition qui met en exergue l’un des thèmes les plus récurrents et les plus anciennement traités dans l’œuvre de la Tour : l’iconographie de Saint-Jérôme. Un homme de lettres et de foi ayant en effet toujours inspiré le peintre né dans la ville en 1593 qui l’a représenté à plusieurs reprises tout au long de sa carrière sous différents angles et lumières. S’y rencontrent ainsi exceptionnellement seize tableaux provenant des plus grands musées internationaux, collections publiques et privées. Certains n’ont jamais été montrés en France comme le chef-d’œuvre « Saint Jérôme lisant » du Musée du Prado à Madrid dévoilé pour la première fois hors d’Espagne depuis sa découverte en 2005.

Un traitement pictural personnel

L’exposition s’attache en particulier à présenter le soin apporté au rendu des objets mis en valeur par un éclairage rigoureux proche du réel, leur conférant un statut qui approche celui de la nature morte. En se concentrant sur le sujet, en éliminant tout élément de décor et tout artefact qui pourraient distraire ou perturber le sujet par leur présence anecdotique, Georges de La Tour peint l’essentiel. La lumière ne représente plus seulement un élément structurant de l’espace ; elle permet par les choix de ses accroches de préciser des intentions spirituelles plus profondes.

LM15-018

Une confrontation d’œuvres porteuse de questionnements

Grâce à son caractère exhaustif, cette exposition met finalement en lumière la singularité de l’iconographie du peintre dans la diversité de la production artistique de son époque. Les œuvres conservées dans le monde entier permettent de confronter les variations de ses travaux autour de cette thématique. Par exemple, la réunion de deux toiles « Saint Jérôme pénitent » venues des musées de Grenoble et de Stockholm offre l’occasion rare de comparer les deux versions de cette peinture côte à côte.
Rassemblant toutes les compositions de La Tour autour du thème de Saint-Jérôme, collections publiques et privées, tableaux originaux et œuvres d’atelier permettent de nourrir le débat sur la question du modèle, des travaux d’atelier et des copies. Ce nouveau regard amène ainsi le visiteur à formuler des hypothèses et proposer des rapprochements ouvrant des perspectives nouvelles sur l’œuvre de Georges de La Tour. Un événement culturel clôturant les manifestations de Renaissance Nancy 2013 à ne pas manquer. Jusqu’au 20 décembre avant sa présentation au Louvre à Paris.

Musée départemental Georges-de-La-Tour, +33 (0)3 87 78 05 30