RUN#2, la confirmation

4574
Equipe de France Olympique de Breaking © Fédération Française de Danse

Après une édition-pilote sous Covid en 2020, et une vraie première l’an dernier, les Rencontres Urbaines de Nancy reviennent du 1er au 9 avril avec un programme dense et vivifiant.

À Nancy, depuis trois ans, l’entrée dans le printemps est indissociable des cultures urbaines. Désormais bien installées, les Rencontres Urbaines de Nancy (RUN) sont l’occasion de mesurer les puissantes interférences de la rue dans nos modes de vie, nos pratiques. Cette année encore, la manifestation réunira le grand public et les professionnels du secteur pour différents temps de partage.

Musique, art, mode, danse, sport… Le programme brille par sa densité, son ambition et sa diversité ! Il cumule les inédits, les premières. Concerts, djsets, rencontres, conférences et moments de fête rythmeront les 8 jours de RUN, autour d’un thème fil rouge : la musique, en l’honneur du 50e anniversaire de la création du festival NJP et des 50 ans du hip-hop. Partenaire incontournable de cette édition, L’Autre Canal proposera notamment un concert aux accents hip-hop (samedi 1er avril à 20h00), ainsi qu’une conférence dédiée à Kendrick Lamar (mercredi 5 avril, au sein de l’auditorium des Beaux-Arts).

Pour la première fois, RUN accueillera l’Urban Flea Market (samedi 1er et dimanche 2 avril). Organisé par l’association Son of Sneakers dans la Grande halle de l’Octroi, ce marché aux puces s’adresse à tous les modeux et plus particulièrement, aux sneakers addicts ! Objectif, en sous-texte, de ce premier événement itinérant du genre : rendre accessible la culture Sneakers partout sur le territoire.

L’art sous toutes ses formes

L’an dernier, RUN avait dévoilé de nouvelles créations ADN-Art Dans Nancy. Parmi celles exposées cette année, figure une œuvre commandée à Alex Chinneck, sculpteur britannique connu pour la création d’œuvres d’art publiques temporaires. Où sera-t-elle visible ? Mystère ! Le lieu est, pour l’heure, tenu secret.

S’agissant de Faith XLVII, nous pouvons tout vous dire, ou presque ! C’est au Musée des Beaux-Arts que l’artiste visuelle, vidéaste, peinture, sculptrice et street artiste sud-africaine exposera ses œuvres, sous la forme d’une exposition monographique intitulée Clair-Obscur (à voir du 9 avril au 17 septembre).

Manifestation visant également à réunir les professionnels dans un même élan de partage et de fête, RUN multipliera, comme à son habitude, les moments dédiés aux pro. Lundi 3 et mardi 4 avril, l’histoire de la culture hip-hop inspirera les conversations, tandis que vendredi 7, la politique des villes dans le domaine de l’urbanisme transitoire (ensemble des pratiques consistant en l’occupation passagère des lieux publics ou privés avant, le plus souvent, leur aménagement pérenne) s’invitera dans le débat.

Enfin L’Enfer habitera la Petite halle de l’Octroi du 31 au 2 avril, à l’occasion de la 4e édition du sPrint, performance d’impression faisant s’affronter une dizaine d’illustrateurs/sérigraphes autour d’un thème commun. Les images produites au cours de cette battle seront dévoilées samedi 1er avril au soir.

Du 1er au 9 avril • Toute la programmation est à retrouver sur run.nancy.fr • Page Facebook : RUN – Rencontres Urbaines de Nancy • #weRUNtheworld
Photos © Métropole du Grand Nancy,  Fédération Francaise de Danse, Son of Sneakers, A.Chinneck, Salomée Cortat, Marie Demm L'enfer Festival, DR