“Origine” by Gims : une création originale pour Daum

243
”Origine” par Gims © Maison Daum

Le rappeur français Gims et la maison Daum signe une collaboration étonnante : ils ont travaillé conjointement à l’élaboration d’un vase baptisé « Origine ».

Sapé comme jamais » : qui ne connaît pas cette chanson de Gims ? Le célèbre rappeur français s’est fait connaître avec ce titre au succès planétaire et, depuis, parcours son petit bonhomme de chemin. Récemment, au Grand Échiquier sur France 2, Gims avoue apprécier l’opéra et sa technique de chant, Roberto Alagna le qualifie même de « Baryton Martin ». « Gims est un artiste à part entière » souligne Vanessa Sitbon, responsable communication et digital de la maison Daum. « On ne le sait pas toujours mais il a fait des études aux Beaux-Arts en graphisme et communication et arts appliqués. » L’idée est alors venue naturellement : proposer au rappeur une collaboration artistique, pour créer une pièce estampillée Daum. Gims se lance alors le défi de dessiner et de faire réaliser sa première œuvre en France par l’une des plus belles maisons de luxe françaises. « Après lui avoir parlé du projet, Gims nous a fait parvenir son dessin de vase très rapidement. Nous avons été subjugués par la qualité et la technicité de sa création. » 

Masques africains et Art Déco

Inspiré par ses racines, Gims a souhaité « rendre hommage à l’Afrique » avec ce vase « Origine » : cette pièce unique représente quatre masques avec de subtils contrastes offrant une nouvelle lecture à chaque angle de vue par le jeu de symétries et de rythmes différents. La partie supérieure de l’œuvre découvre une coiffe africaine au style plus libre rappelant un tissu au vent. Le lien avec le corps du vase est habillé d’une bague en bronze patiné au motif irrégulier qui rappelle le travail de la main. « Cette création, mettant en scène des masques africains aux influences Art Déco est le reflet de sa biculture entre la France et la République démocratique du Congo » appuie Vanessa Sitbon. « Gims est un épicurien, passionné par les savoir-faire et l’histoire. Il voulait d’ailleurs rencontrer les artisans Daum pour l’élaboration de ce vase. Ça n’a pas été possible à cause de la crise sanitaire mais il viendra à Nancy dès que possible ! »

D’un coup de crayon, Gims a partagé avec Daum ses origines africaines permettant ainsi aux artisans de l’atelier de modelage de la cristallerie d’utiliser le plus bel outil de l’homme : leurs mains pour travailler la terre jusqu’à construire les formes générales et esquisser les lignes et arcs composant les masques. « Les artisans utilisent la technique du moulage à la cire perdue et de la pâte de cristal. Chaque création est démoulée et retravaillée à la main. » 

Produit en huit exemplaires 

Gims a choisi un bleu océan, parmi les grandes nuances de couleur proposées par la maison Daum. Une teinte offrant un dégradé très délicat entre les différentes épaisseurs de la matière. De bas en haut, la couleur s’éclaircit et accroit la sensation de hauteur de ce vase-sculpture. Les finitions polies viennent souligner les lignes fortes et apportent brillance et reliefs.

« Origine » sera produit en huit exemplaires, à un tarif de 20 000 euros pièce. Le vase est déjà en pré-vente via le réseau de distribution de la maison Daum. « Dès que la situation le permet, un vase sera vendu à l’occasion d’une vente de charité organisée par Gims au profit de l’UNICEF, un projet qui lui tient à cœur. » 

Depuis plusieurs années, la cristallerie Daum mise sur ce genre de projets artistiques : « Nous aimons ces collaborations avec les artistes qui nous permettent d’étonner nos clients et d’aller là où l’on ne nous attend pas » conclut Vanessa Sitbon. La Maison Daum a déjà collaboré avec Manu Katché sur une création en note musique ou avec l’artiste graffeur Kongo sur une pièce en forme de bombe de peinture. 

Pauline Overney

Plus d’infos : daum.fr/origine-par-gims

Photos © Maison Daum