On se retrouve au musée !

141

Le 19 mai prochain, tous les musées pourront rouvrir leurs portes : certains reprogramment des expositions attendues et d’autres dévoilent de jolies découvertes en perspective !

Muséum-Aquarium de Nancy

Pour sa réouverture, le Muséum-Aquarium compte bien gâter les visiteurs avec trois nouvelles expositions : « Chasse aux images » réalisée par Charlotte Boulc’h en partenariat avec le 49 Nord 6 Est – FRAC Lorraine ; « Les abîmés de l’océan » conçue par l’artiste Matthieu Dagorn ; « L’agence des frères André, une architecture au service du monde moderne (1920-1973) » en partenariat avec le musée Pierre-Noël de Saint-Dié-des-Vosges. Trois expositions qui n’attendaient que la réouverture pour se dévoiler au grand jour ! Et grande nouveauté : le Muséum-Aquarium est désormais gratuite pour les moins de 26 ans ainsi que pour les étudiants ! 

Plus d’infos :  museumaquariumdenancy.eu 

Musée des Beaux-Arts de Nancy 

« CMJN » est la résidence engagée depuis le 12 mars 2021 par le collectif Spray Lab au Musée des Beaux–Arts d. La fusion de cette intense création collective sera présentée au public dès le 28 mai. Cette résidence est à l’image de la quadrichromie (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) propre au procédé d’imprimerie : une large gamme de teintes et une somme d’individus qui donnent une image de la création dispensée depuis 25 ans au sein de l’association SprayLab. 

4 lettres, 4 espaces au cœur des expositions temporaires du musée et 4 artistes ou collectif invités : Collectif Ne Rougissez pas !, Cécilien Malartre, Katja Bot et Sergej Vutuc, en parallèle de l’intervention permanente de 10 membres de Spray Lab.

Plus d’infos : musee-des-beaux-arts.nancy.fr

Jardin botanique Jean-Marie Pelt de Villers-lès-Nancy

Ce n’est pas une mais quatre expositions que présentera le Jardin botanique Jean-Marie Pelt dès le 21 mai. Au programme : « Le temps du végétal », une exposition d’art contemporain donnant à voir un autre regard sur le monde végétal, original, poétique et sensible et réunissant sept artistes ; « Des Arbres Et des Hommes », une proposition du Nouvel Observatoire Photographique du Grand Est qui est la restitution des travaux de 7 classes du département, réalisés avec des photographes professionnels ; « Apprends-moi la bota ! » qui retrace l’histoire de l’enseignement de la botanique à Nancy et présente les outils indispensables pour un botaniste ; « La danse du vivant », exposition du Dr. Vera IVANAJ, enseignant chercheur et artiste plasticienne.

Plus d’infos : jardinbotaniquedenancy.eu

Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson

Dès le 1er juin, les visiteurs pourront retrouver le magnifique écrin de l’Abbaye des Prémontrés avec une exposition intitulée « Les émaux, l’or bleu de Longwy ». Durant plus de quatre mois, découvrez l’histoire mouvementée des trois faïenceries du Pays de Longwy depuis 1796, dont témoigne encore aujourd’hui un savoir-faire distingué par le label Entreprises du Patrimoine Vivant. L’exposition met en lumière la riche production des manufactures de Longwy, entre arts décoratifs, sciences technologiques et savoir-faire manuel. Parcourant deux siècles d’histoire, l’exposition, à travers plus de 200 œuvres d’exception, dont certaines jamais exposées, conduira les visiteurs sur les pas des artistes ayant magistralement su conjuguer les grands styles du moment (orientalisme, historicisme, impressionnisme, art déco…) et la modernité technique. Le Musée municipal de Longwy sort, par exemples, de ses réserves des œuvres précieuses comme les magnifiques panneaux Art nouveau de Carl Schuller. Ce sera aussi l’occasion de découvrir de nombreuses pièces en céramique rarissimes provenant de plusieurs grandes collections privées comme le célèbre portrait de « Salomé » par le peintre symboliste Eugène Carrière et des paysages impressionnistes magistralement exécutés par Charles Rudhardt.

Plus d’infos : abbaye-premontres.com

Centre Pompidou-Metz 

« Vous qui allez, errant à travers le monde, Curieux d’y voir hautes et stupéfiantes merveilles,  Venez-ci, où vous trouverez des… » Cette inscription destinée aux promeneurs du jardin de sculptures fantastiques de Bomarzo pourrait tout aussi bien accueillir les visiteurs de l’exposition « Face à Arcimboldo » présentée au Centre Pompidou-Metz, du 29 mai au 22 novembre. Née d’un dialogue entre l’artiste Maurizio Cattelan et Chiara Parisi, directrice du Centre Pompidou-Metz et commissaire de l’exposition avec Anne Horvath, l’exposition propose une visite inédite, à rebours de toute chronologie, dans les méandres de la pensée de ce peintre mystérieux du XVIe siècle, pour percer l’actualité de son vocabulaire.

Plus d’infos : centrepompidou-metz.fr

Musée de l’Image à Épinal 

Du 26 juin au 2 janvier 2022, le musée de l’Image propose « Aux origines de la bande dessinée : l’imagerie populaire ». La bande dessinée n’a pas toujours eu bonne presse. Si elle représente actuellement un secteur politique en librairie, elle a mis longtemps à se départir de sa réputation de « sous-littérature ». Les 200 œuvres sélectionnées pour, issues de collections publiques et privée montrent cette filiation : des historiettes « en gaufrier » typique de l’Imagerie d’Épinal aux premiers « récits en images » du Suisse Rodolphe Töpffer (1827) considéré comme le père de la bande dessinée, des caricatures anglaises aux histoires loufoques de Gustave Doré, le musée de l’Image explore les fondements de la bande dessinée. Cette exposition s’inscrit dans le dispositif « 2020-21 année de la BD ».

Plus d’infos : museedelimage.fr