« Mettre la musique en partage »

20

Vosges Baroque lance sa première « Décade Baroque », du 1er au 10 juillet, à la salle de La Rotonde à Thaon-les- Vosges, pour trois concerts d’exception.

L’an dernier, à l’occasion du lancement de Vosges Baroque, l’Ensemble Matheus a donné un concert inaugural autour d’un programme italien flamboyant en couplant deux œuvres emblématiques du baroque : Gloria de Vivaldi et Dixit Dominus de Haendel. L’association a également programmé un concert au sein d’une exploitation agricole pour faire découvrir aux spectateurs la musique classique. Il s’agissait des prémices d’un projet prenant son envol en 2019 : « Avec Vosges Baroque, nous avons deux objectifs » détaille Anne-Marie Dreiszker, membre de l’association. « Nous organisons, d’un côté, une série de concerts avec les plus grands noms du baroque. Mais notre ambition est réellement de « mettre la musique en partage », c’est-à-dire de la porter au cœur du territoire pour toucher des publics éloignés, culturellement et géographiquement. » 

Ouverture avec Philippe Jarousky 

La musique ancienne, et notamment la musique baroque, est née dans un siècle de ruptures. Mère de musiques contemporaines, du jazz au rap, elle est capable de rapprocher le populaire et le savant, le sacré et le profane, l’ancien et le nouveau. Vosges Baroque construit son projet autour d’une démarche d’excellence et la volonté de participer au maillage du territoire. C’est pourquoi, cette année, l’association programme trois concerts prestigieux. Le 1er juillet, place à une ouverture digne des plus grands festivals : Philippe Jarousky chantera l’œuvre de Francesco Cavalli, alternant grandes pages déclamatoires et lignes mélodiques sensuelles. Autour de lui, les virtuoses de son ensemble Artaserse sont au diapason de leur chef et soliste. 

Le deuxième concert de cette belle programmation voit revenir l’Ensemble Matheus, le 9 juillet prochain, sous la direction de Jean-Christophe Spinosi. Cette formation brestoise a su s’imposer comme l’une des plus reconnues dans le monde musical grâce à sa démarche artistique, ouverte à tous. L’Ensemble portera l’œuvre de Vivaldi de la plus belle des manières : les chœurs Matheus et Mélimes rivaliseront de beauté dans La Bataille des Anges. Jean-Christophe Spinosi confirme, avec ce programme innovant, sa volonté de développer des expériences musicales inédites : un « retour vers le futur » attend les spectateurs…

« Artistes humanistes »

Enfin, Jordi Savall, violoniste, violoncelliste, chef de chœur et chef d’orchestre se produira sur la scène de La Rotonde le 10 juillet. Depuis plus de 50 ans, il fait connaître au monde des merveilles musicales laissées à l’obscurité, à l’indifférence et à l’oubli. Il contribue, aujourd’hui, à la revalorisation de la musique historique. À Thaon-les-Vosges, il proposera un programme autour de John Dowland : le luth et les violes d’Hespèrion XXI, alternent les pavanes au caractère plaintif et méditatif avec leurs correspondantes gaillardes aux rythmes plus incisifs et passionnés. 

« Ce sont, tous les trois, des artistes humanistes » continue Anne-Marie Dreiszker. « Spinosi travaille énormément avec le public scolaire, Savall a composé un ensemble avec des jeunes migrants, Jarousky a fondé une académie musicale pour démocratiser l’accès à la musique classique en accueillant des jeunes en situation d’éloignement culturel… » Pour ces concerts, un tarif préférentiel de 12 euros sera mis en place pour le jeune public. « La musique baroque est accessible à tous et à ce pouvoir de rassembler. »

Les 1er, 9 et 10 juillet • Renseignements, tarifs et réservations : 06 08 37 03 29, du lundi au vendredi de 10h à 12h • vosgesbaroque.fr

 

 

PUBLI-REPORTAGE • Photos © Edouard brane, herve pouyfourcat,  cavalli, DR