Le Verre aux passé, présent et futurs

3469
Arche © Nicolette Humbert Verrier : Servane Blat pour le Cerfav

Quand l’Abbaye des Prémontrés et la Région Grand Est s’allient pour rendre hommage à la production verrière, cela donne une exposition importante, visible jusqu’au 29 janvier prochain.

Terre verrière par excellence, la Région Grand Est détient une grande diversité de savoir-faire liés au verre et au cristal, incarnés par les artisans, maîtres d’art, manufactures et industriels qui parsèment son territoire. En cette Année du Verre, la Région et l’Abbaye des Prémontrés s’unissent pour valoriser, auprès des habitants du territoire, ces arts verriers remarquables. L’hommage prend la forme d’une exposition, « Passé, Présent, Futurs : le Verre dans tous ses éclats » présentée au sein de l’Abbaye des Prémontrés jusqu’au 29 janvier prochain. Conçue en deux volets, elle est une invitation à découvrir le verre du point de vue de ses savoirs et métiers, mais également des productions verrières d’hier à aujourd’hui, et de l’avenir de ce matériau caméléon.

Passé Présent Futurs © Nicolette Humbert Verrier : Simon-Marq

Le cristal dans tous ses états

Imaginé par l’Abbaye des Prémontrés, le premier univers de l’exposition reconstitue, sous la forme de différentes mises en scène, un atelier de maîtres-verriers et les grandeurs du luxe à la française. Des arts de la table à la parfumerie en passant par les arts décoratifs, le visiteur y découvrira tout ce qui a fait la renommée internationale des manufactures du Grand Est.

Un savoir-faire ancestral et fragile

Au sein du duché de Lorraine, l’essor économique au début du XVIIIe siècle permet l’apparition de multiples établissements verriers – dont Baccarat en 1764 – puis cristalliers dès 1781. A cette date, soit plus de 100 ans après l’invention du procédé par l’anglais Georges Ravenscroft, Saint Louis devient la première manufacture à réaliser des pièces de cristal au plomb. Daum en 1878, Lalique en 1922, contribueront ensuite à écrire l’histoire du verre dans le Grand Est. Leur sens de l’innovation, leur créativité exacerbée, prodiguent à ces maisons une renommée internationale. Mais l’industrie verrière est fragile, et son dynamisme est le reflet du contexte global, ce dont témoigne la fermeture, récente, des cristalleries historiques de Portieux et de Bayel. Cette double exposition est un hommage à toutes ces manufactures et au lien puissant qui unit le monde du verre à notre territoire.

Arts de la table, décoratifs et du flaconnage

Au sein de ce premier univers, les visiteurs découvriront les dessous de la fabrication des verreries à travers l’outillage d’un atelier, et l’apparat de l’art de vivre à la française à travers de riches intérieurs des 19e et 20e siècles. Ils contempleront des services, luminaires et autres pièces en verre et en cristal qui, associés au textile, à la faïence, à l’orfèvrerie et au mobilier, contribuent au faste des arts de la table et au prestige du savoir-faire du Grand Est. 

L’exposition met également en lumière les bouleversements apportés par Emile Gallé et les Frères Muller, qui de la fin du 19e aux années 1930, ont contribué à renouveler la création verrière dans le domaine des arts décoratifs. Enfin, l’exposition montre la façon dont de nombreuses verreries et cristalleries, dont Baccarat et la méconnue Cristallerie de Nancy (1920-1934), ont sublimé l’art de la parfumerie moderne dès le début du 20e grâce à des collaborations fructueuses.

Une histoire du verre dans le Grand Est  Dialogue entre Matière et savoir-faire

Résolument moderne, le second univers de l’exposition se propose de faire découvrir au visiteur l’histoire vivante du verre à travers l’écriture contemporaine de ceux qui la composent. L’alliance de créations conçues et réalisées à cette occasion par des acteurs verriers régionaux (ateliers verriers artisanaux, manufactures, écoles du verre et Institutions) et de prêts de pièces d’exception rend cet univers ludique et innovant.

Tablée fantastique

« Sous l’influence d’un pouvoir magique, les forêts enchantées représentent des lieux inconnus, abritent des créatures fantastiques et peuvent donner lieu à des situations de transformation et de liminalité ». C’est à Jean-Louis Janin Daviet, chargé de conservation, consultant et commissaire d’exposition et scénographe, que l’on doit la conception et la réalisation de cet espace si singulier. Cristaux, miroirs, porcelaine fine, argenterie, linge de maison… L’exposition se présente comme une table fantastique évoquant des instants de retrouvailles autour de la magie de Noël. Observez attentivement ce sapin inversé ! Orné de boules de Meisenthal, il laisse transparaître, en reflet, le savoir-faire des manufactures verrières du Grand Est. Ce voyage au cœur du monde des verriers et cristalliers du Grand Est transporte le visiteur en pleine forêt des songes, espace fantasmagorique abritant des instants suspendus prenant leur source au cœur de l’histoire.

Une économie vivante

Cette forêt fantastique symbolise celles des Vosges au Pays de Bitche, faites de mousse, de fougère, de sable, d’arbre et de bois… Dans ce lieu d’enchantement parsemé de chefs d’œuvres issus des grandes manufactures de l’Est, les visiteurs redécouvriront la fabuleuse histoire des cristalleries de Saint-Louis, Baccarat, Daum et Lalique.

Parallèlement, la restitution d’un atelier de maîtres verriers offre au public une plongée, sans filet, dans la beauté du geste et la technicité des différents métiers associés au verre. Enfin, évocateurs d’une économie vivante ou témoins d’un passé prestigieux, les arts de la table constitueront le cœur palpitant de cette grande tablée. Mêlant raffinement et luxe, ils symbolisent la joie de se retrouver, collectivement, autour d’un savoir-faire prestigieux conjugué au passé, au présent et aux futurs.

Exposition Passé, Présent, Futurs. Le verre dans tous ses éclats
Deux univers : 
Le cristal dans tous ses états, du 22 novembre au 29 janvier
Une histoire du verre dans le Grand Est – Dialogue entre Matière et savoir-faire, du 22 novembre au 4 janvier
De 10h à 12h et de 13h30 à 18h (expositions fermées les mardis)
Entrée libre et gratuite. Abbaye des Prémontrés, 9 rue Saint-Martin 54700 Pont-à-Mousson.

Jouons © Nicolette Humbert Verrier : Les Infondus
Infos : www.abbaye-premontres.com
Publireportage - Photos © Studio John Leroux,  Nicolette Humbert, DR