Le Muséum-Aquarium décline l’extraordinaire

526
Mabon, La science du folklore - Léa Le Faucon

Pour clore cette année et entamer la prochaine de la plus belle des manières,
le Muséum-Aquarium organise deux expositions qui titillent notre curiosité.

Installée au Muséum-Aquarium jusqu’au 18 février, la nantaise Léa Le Faucon nous livre, avec « La science du folklore », un aperçu de son univers envoûtant. Qu’elle tatoue, intervienne en tant que directrice artistique, ou crée des illustrations, cette artiste multicasquette puise son inspiration dans la faune, la flore et le folklore. Matériaux de sa création ? Les contes et légendes, les superstitions, les cultures populaires, les récits mythologiques, bribes d’universel qu’elle manipule à l’envi. Ce qu’elle aime par-dessus tout ? Fouiller, investiguer et remonter le temps – en évitant l’uchronie – pour tenter de comprendre pourquoi un récit est devenu collectif, comment une croyance est née et ce qui explique qu’elle ait perduré. Certaines pratiques sont basées sur l’observation attentive de la nature, et sont pleines de bon sens. D’autres sont plus difficiles à expliquer, car convoquant le subjectif, le désir. Les deux séries d’illustrations présentées mêlent sciences et imagination, rationalité et créativité. Ce faisant, Léa Le Faucon nous démontre à quel point notre quête absolue d’émerveillement peut nous amener à explorer des terrains glissants, jusqu’à se perdre.

Apprendre à exposer

Entre deux expositions temporaires, le Muséum-Aquarium ouvre chaque année ses espaces à un projet collaboratif : « Parenthèse ». Cette année, ce sont les élèves de CE1/CE2 de l’école Braconnot, accompagné·es par l’artiste Gaëlle Chauveaux et les équipes du musée, à qui revient le privilège d’investir l’espace muséal. Objet de cette co-construction ? « Le Merveilleux ».

Pour cette exposition, les élèves ont passé une semaine complète en résidence au sein du Muséum-Aquarium. Objectif ? Découvrir les différents métiers de l’établissement, mais surtout appréhender les étapes de la construction d’une exposition. De la création des œuvres à l’installation en passant par la scénographie, la communication et la médiation, les élèves se sont impliqués dans chaque étape du projet. Et l’engagement en valait la peine ! Au fur et à mesure de la découverte des créations des enfants, les visiteurs sont plongés dans un musée (du) Merveilleux relevant du joli conte initiatique.

Pour l’explorer, choisirez-vous de sortir des sentiers battus en empruntant le raccourci que constitue le tunnel du temps ? Ou vous sentirez-vous suffisamment téméraire pour affronter une à une les épreuves de la forêt ? Quelle que soit l’option choisie, et pour vous préparer au mieux à ce voyage semé d’embûches, n’hésitez pas à puiser dans les potions (aux effets secondaires divers et variés) mises à votre disposition ! Elles vous apporteront la juste dose de courage avant votre traversée. Vous profiterez également d’une halte bienvenue dans une cabane rassurante, illuminée d’étoiles. En repartant, vous apercevrez, çà et là, des objets poétiques qui vous conduiront dans un monde extramerveilleux rempli de baguettes magiques aux multiples pouvoirs. Le monde de l’enfance !

La science du folklore, Léa Le Faucon – Jusqu’au 18 février 2024 • Le Merveilleux – Du 15 décembre 2023 au 28 janvier 2024 • Au Muséum-Aquarium, 34 rue Sainte-Catherine à Nancy • Tél. 03 83 32 99 97 Museumaquariumdenancy.eu

Photos © Museum Aquarium de Nancy, Léa Le Faucon, DR