L’Abbaye des Prémontrés dans les Airs

2027
Maud Gironnay. Nuit noire, 2019, manière noire.

Jusqu’au 12 décembre, l’Abbaye des Prémontrés présente Airs, exposition inédite consacrée à l’art de l’estampe. Vous y découvrirez les univers de cinq remarquables artistes plasticiens unis par leur goût de la poésie et par l’excellence de leur technique…

Ça souffle fort sur l’Abbaye des Prémontrés ! Le monument mussipontain voit, cet automne, ses salles d’exposition animées du vent nouveau d’un dialogue à plusieurs voix… Celles de cinq graveuses et graveurs venus présenter au public leur univers singulier, leur vision de leur art et leurs procédés propres d’impression. Elément impétueux au caractère infini autant qu’indispensable, l’air permet à chacun de développer un langage personnel, la tête dans les nuages et les pieds sur terre.

Aux accents historiques, artistiques ou scientifiques, soixante-dix œuvres s’exposent ! Anges évanescents et références au patrimoine religieux de Pont-à-Mousson s’échappent du travail de Patricia Gérardin, artiste et initiatrice de cette exposition à dix mains… En écho, les œuvres de Nicolas Christian Thiebaut, au trait minimaliste, évoquent des icônes religieuses ou mythologiques. Maud Gironnay donne, quant à elle, à voir les couleurs du ciel… quand Rarès-Victor et sa métaphore des points cardinaux vous enjoint de toucher le soleil sans vous brûler les ailes. Et que dire des drôles de créations, petits théâtres rocheux aux personnages imaginaires, de Manu Poydenot ?

A chacun(e) sa musique… et sa technique. Gravure en relief et taille-douce, gravure au carborundum, pointe sèche, eau-forte, manière noire ou aquatinte mais aussi lithographie, sérigraphie, photographure et monotype… Cette exposition dévoile, avec subtilité, l’infinie liberté de création offerte par des procédés de gravure ancestraux. Et pour finir de graver ce moment dans l’esprit du jeune public, l’exposition met à disposition des visiteurs un livret-jeu, fil rouge ludique qui rythmera leur parcours !

Pour changer d’angle…
Comme à son habitude, le centre culturel de l’Abbaye des Prémontrés, en cherchant à intensifier le regard porté sur les œuvres, allie la contemplation à la pratique, et cultive l’art du décalage… Visites commentées, ludiques ou en musique ainsi qu’ateliers de pratiques artistiques et d’initiation aux différents procédés de gravure sont donc organisés.

Les 23 octobre, 7 et 10 novembre, 12 décembre à 14h30, le public explorera, guidé par une médiatrice culturelle, la grande richesse créative des cinq artistes exposés ; à 16h30, les familles découvriront l’exposition lors d’un moment ludique.

Les 27 octobre et 3 novembre à 14h, enfants et adultes s’initieront au procédé de gravure en relief sur linoléum (linogravure). Sur réservation.

Le 27 octobre de 14h à 16h, une animation constituée d’activités dédiées aux techniques d’impression invitera tous les publics à expérimenter.

Le 4 décembre à 14h30, encadrés par Patricia Gérardin, adultes et enfants dès 9 ans s’initieront à l’art de la gravure sur plexis, de la conception d’une matrice à l’impression d’une estampe… 25€/pers. Sur réservation.

Renseignements et inscriptions : 03 83 81 10 32  ou [email protected]

3 questions à Patricia Gérardin

Vice-président de la Société Lorraine des Amis des Arts et des Musées (SLAAM)

En tant qu’artiste, vous donnez toute son importance au réseau. 

Autant j’ai besoin de solitude pour créer, autant que je considère effectivement que l’union fait la force ! Depuis 2007, nous nous réunissons, entre créateurs du même quartier, pour ouvrir, nos ateliers. En plus de nous apporter de la visibilité, ce type d’événements nous donne l’occasion de nous retrouver, d’échanger. Je défends également la parité hommes-femmes et l’intergénérationnel, considérant que c’est dans la complémentarité que nous nous nourrissons, en tant qu’artistes.

De cet art du collectif est née cette nouvelle exposition, Airs…

En tant que peintre, j’ai eu la chance d’exposer à trois reprises dans ce lieu que j’adore, l’Abbaye des Prémontrés… Depuis vingt ans que je pratique la gravure, je rêvais d’y présenter mes œuvres. Mais ce lieu est immense, et je ne représente pas, à moi seule, la gravure… J’ai donc proposé à l’abbaye des Prémontrés d’inviter des graveurs de grandes villes de la région à me rejoindre, ce qui a été accepté avec enthousiasme ! Je connaissais Manu Poydenot, de Strasbourg, ainsi que le nancéien Rarès-Victor, dont j’avais exposé le travail il y a dix ans… Quelqu’un m’a parlé de Maud Gironnay, et nous avons intégré, au dernier moment, Nicolas Christian Thiebaut, jeune artiste vosgien. Les critères de parité et d’intergénérationnel sont donc respectés !

L’exposition révèle différentes techniques de gravure… 

En effet. Marisa Defonte et Natasha Miclot ont eu à cœur de mettre en lumière toute la diversité technique de notre art… A l’exception du burin, elles sont toutes représentées ! C’est un grand cadeau fait aux visiteurs, lesquels seront même invités à s’essayer à la gravure. Autre point important pour moi : l’exposition a pu se visiter en musique lors d’une visite musicale le 17 octobre ! Les artistes exposés jouent par ailleurs chacun un air de musique différent…

Propos recueillis par Cécile Mouton

Publireportage - Photos © Dan Malureanu,  Patricia Kuhn, DR