La salle Poirel mélange les styles

2479

Ce début d’année à Poirel s’annonce surprenant, intense, vibrant… Focus sur quelques-uns des spectacles prochainement à l’affiche.

VENDREDI 28 JANVIER – 20H00 // QUEEN ALIVE
Préparez-vous à un saut dans le temps endiablé ! Rendez-vous en 1986 à Wembley pour les réminiscences d’un concert historique, celui de Freddie Mercury et Queen, ressuscités, le temps d’une soirée, par les quatre musiciens de Patchwork, sous vos yeux ébahis. Le temps de Queen Alive, vous retrouverez les tubes interplanétaires We are the champions et We will rock you, ainsi que Bohemian rhapsody, Radio gaga et A kind of magic. Porté par la présence scénique inouïe et la voix de Freddie Mercury, le son unique de la guitare de Brian May, la puissante section rythme de Roger Taylor et John Deacon, le moment s’annonce inoubliable !

SAMEDI 29 JANVIER – 20H00 // GRADUS AD MUSICAM
Les musiciens de l’ensemble Gradus ad Musicam proposeront un ensemble de morceaux choisis pour ce concert en lien avec l’exposition nationale présentée à la Galerie Poirel jusqu’au 27 mars, « Arts de l’Islam, un passé pour un présent ». Ces mélodies d’une grande beauté venues d’Orient ou d’Occident vous parleront de liberté confisquée, de la guerre poussant à l’exil, d’amour et du mal d’aimer, de l’espoir en un monde meilleur. Porté par des musiciens eux-mêmes d’origines et de cultures plurielles, le projet a pour ambition de découvrir et faire découvrir, à travers la musique, d’autres influences, d’autres cultures, d’autres peuples.

VENDREDI 4 FEVRIER – 20H00 // CONSTANCE
C’est Constance qui régalera de son « Pot pourri » des spectateurs amateurs d’humour « un peu sale », voire carrément salace. L’une des humoristes-phares de l’émission de France inter « Par Jupiter » mêle, pour ce spectacle, anciens et nouveaux sketchs, distillant avec soin sa violence verbale poétique et libératrice. Objectif ? Souligner, à travers un panel de personnages, l’absurdité de la comédie humaine. Oreilles chastes s’abstenir !

MERCREDI 9 FEVRIER – 20H00 // YVES JAMAIT
Yves Jamait, auteur-compositeur-interprète aux 2000 dates, 10 albums (dont 3 disques d’or) et plus d’un million de spectateurs en vingt ans de carrière foulera la scène de la salle Poirel dans le cadre de « Parenthèse 2 », son nouvel album. Cette figure incontournable de la chanson française présentera, entourée de Samuel Garcia et de Didier Grebot, douze de ses plus grands titres réarrangés, pour le plaisir de ses nombreux fidèles.

YVES JAMAIT – Parenthèse acoustique 2 © Stéphane Kerrad

LUNDI 28 FEVRIER – 20H30 // ADAM LALOUM
Le pianiste mondialement reconnu Adam Laloum fera vibrer les mélomanes ! Considéré comme l’un des plus grands talents de sa génération, il remportait, en 2009, le 1er prix du prestigieux concours Clara Haskil et en 2017, le prix du soliste instrumental de l’année aux Victoires de la musique classique. Son jeu, sensible et délicat, l’amène à se produire dans le monde entier et ses reprises du répertoire romantique, de Schumann à Brahms, sont régulièrement saluées par la critique. 
Go, maestro !

Adam Laloux © Julien Benhamou

INFOS PRATIQUES
Site internet : poirel.nancy.fr
Salle et galerie Poirel : 3 rue Victor Poirel – Nancy
La billetterie est ouverte du lundi au vendredi de 14h à 18h et une heure avant le début de chaque représentation. Téléphone : 03 83 32 31 25 | mail : [email protected]

Accès personnes à mobilité réduite
La Salle Poirel étant un bâtiment datant du XIXe siècle, l’accès aux personnes à mobilité réduite reste compliqué et le nombre de places est limité. Pour les spectacles, les personnes à mobilité réduite ont accès prioritairement aux places de premier rang. Pour garantir cette accessibilité et votre confort, il est nécessaire de le préciser au moment de la réservation à la billetterie Poirel : 03 83 32 31 25.

Pass Sanitaire
Conformément aux directives gouvernementales, l’accès à la billetterie, à la salle Poirel, à l’exposition et au Théâtre de Mon Désert nécessite la présentation d’un pass sanitaire (vaccination ou test PCR) valide au format numérique ou papier.

Photos © Stéphane Kerrad, Julien Benhamou, DR