La collection design du Cnap se déploie au musée des Beaux-Arts !

72

L’artiste Pierre Giner est invité au musée des Beaux-Arts de Nancy pour une exposition atypique baptisée « Le droit des objets à ( se ) disposer d’eux-mêmes ».

Nous sommes ravis de cette collaboration commencée il y a 5 ans avec la Ville de Nancy et de voir que, pour ce troisième volet, les œuvres du Centre national des arts plastiques se déploient au musée des Beaux-Arts. » Béatrice Salmon, directrice du Cnap est venue présenter l’exposition « Le droit des objets à ( se ) disposer d’eux-mêmes » en compagnie de l’artiste Pierre Giner et de Sandra Cattini, responsable de la collection design et arts décoratifs au Cnap. 

Après une introduction au design à partir de la question du confort ( « Zone de confort » en 2015 ), puis une exposition sur la figure du designer au travail et son processus de création et de production ( « Le grand détournement » en 2017 ), toutes deux présentées à la Galerie Poirel, ce troisième volet interroge le principe de collection au musée des Beaux-Arts dans une exposition de design mi-réelle, mi-virtuelle. 

CNAPN, œuvre numérique signée Pierre Giner 

Pierre Giner étend, au cœur des collections du musée des Beaux-Arts, toute la collection design du Cnap avec CNAPN, une œuvre numérique, qui génère des expositions virtuelles, à partir des quelques 8 000 objets design répertoriés dans la base de données des collections du Cnap.

Ainsi, les collections permanentes du musée des Beaux-Arts accueillent plusieurs inserts, à la manière de documents glissés entre les pages d’un livre. Par exemple, sur la célèbre installation Infinity Mirror Room de l’artiste japonaise Yayoï Kusama, Pierre Giner y a collé un papier peint panoramique de Bless, un duo de designeuses allemandes. Plus loin, il a accroché un tableau signé Laureline Galliot, intitulé Awkward Self-portrait, au beau milieu des gigantesques tableaux de Delacroix, Courbet, Manet…

Adada, Florence Doléac © P. O.

L’objet dans toute sa diversité 

« Cette exposition est comme une chasse au trésor » explique, enthousiaste, Susana Gállego Cuesta, directrice du musée des Beaux-Arts de Nancy. « Pierre Giner s’est infiltré dans toutes les pièces du musée. Ainsi, on peut dire qu’il y a une trentaine d’œuvres dans cette exposition, voire 100, même presque 8 000 ! »Objectif : revoir les collections de design du Cnap et les collections du musée des Beaux-Arts de façon surprenante et inédite. Car dans cette exposition, beaucoup d’assises sont au centre de l’attention : « Il y a par exemple cette œuvre de Florence Doléac intitulée Adada, qui, comme son nom l’indique, doit être enfourchée. Un peu plus loin, il y a aussi Naufragés sur lit de moquette, toujours de la même artiste, qui nous invite à nous détendre, allongés, et à nous laisser bercer par ce flot de vagues tout en contemplant les œuvres gigantesques des Beaux-Arts. » 

Dans cette nouvelle exposition, l’objet est envisagé dans toute sa diversité, du fonctionnel au décoratif, de l’artisanat et des savoir-faire au mode de production industriel, de l’innovation technologique au geste artistique, l’axe le plus saillant demeurant celui de l’habitat domestique. À Pierre Giner de conclure : « Deux collections viennent ici se rencontrer, l’une qui a un lieu, celle des Beaux-Arts et l’autre qui n’en a pas, celle du Cnap. Comment ces deux grands ensembles cohabitent l’un avec l’autre ? Comment les œuvres anciennes accueillent ces objets design et pourquoi faire ? Je vous laisse trouver votre réponse. »

Pauline Overney

Jusqu’au 18 janvier 2021 • Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi. Fermeture les 1er novembre, 25 décembre et 1er janvier • Tarifs : 7 €, 4,50 €, gratuit – 12 ans. Renseignements : 03 83 85 30 01 ou musee-des-beaux-arts.nancy.fr

Programmation autour de l’exposition

  • Visites générales : « Mode d’emploi » Sans réservation Droit d’entrée + 3 € Les 11 et 18 octobre ; 8 et 22 novembre ; 6, 13 et 20 décembre ; 3, 10 et 17 janvier 2021 de 15h à 16h.
  • Visites thématiques : « Speed dating avec les œuvres » Sans réservation Droit d’entrée Des visites thématiques sur les œuvres de la collection design du Cnap expliquées en long en large et en travers en 45 minutes ! « S’asseoir sur la collection design du Cnap » les 21 novembre et 19 décembre, « Les lumières de la collection design du Cnap » les 17 octobre et 9 janvier 2021, « Les ovnis de la collection design du Cnap » les 7 novembre et 16 janvier 2021.
  • Rendez-vous : « Une heure avec… suivie d’une discussion » Sans réservation Droit d’entrée Ces rendez-vous vous proposent une rencontre privilégiée avec un·e designer·euse ou un·e artiste. Anne-James Chaton ( 10 octobre de 16h à 17h30 ) ; Constance Guisset ( 9 novembre de 18h à 19h30 ) ; Olivier Vadrot ( 28 novembre de 16h à 17h30 ).
  • Conférences : « L’histoire du design » Sans réservation Gratuit Pour réviser ses classiques en deux séances par Catherine Geel, historienne du design, les 14 et 21 janvier 2021.
  • L’atelier DIY : « Faites vos meubles ! » Sur réservation Tarif : 15 € en demi-journée ou 30 € pour la journée Un atelier Do It Yourself autour du projet de mobilier Autoprogettazione d’Enzo Mari. Accompagnés par la designeuse Alienor Morvan, venez réaliser de vos propres mains une chaise en bois. Le bois et les outils sont fournis et l’objet repart avec vous ( 17 octobre de 10h à 17h ) !
  • L’atelier des vacances : « Accueil des corps » De 7 à 11 ans Sur réservation Tarif : 10 € Une visite de l’exposition suivie d’un atelier où tu pourras exprimer tout ton génie créatif et artistique en réalisant un meuble poétique, humoristique ou extravagant ( 22 et 29 octobre ) !
  • Réservé aux enfants De 7 à 11 ans Sur réservation Tarif : 4 € « Voyage au pays du design » ( 10 janvier 2021 ) : Qu’est-ce que le design ? Une plongée dans l’univers des objets du quotidien.
  • Le musée en famille ! Public famille avec enfants de 7 à 11 ans Sans réservation Tarif plein : 4,50 €, tarif réduit : 4 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans Venez découvrir et expérimenter en famille cette exposition sur le design (18 octobre).
Photos © P. O.