Faïence Power !

2392
Sous bois Sonia Guinet ©Musées de Sarreguemines

L’exposition « Faïence Power, les années 70 à Sarreguemines » rend hommage, de manière ludique et immersive, à un pan de l’histoire sarregueminoise… Jusqu’au 19 septembre au Musée de la Faïence !

Faïence power » met en lumière une aventure entrepreneuriale unique, celle des Faïenceries de Sarreguemines, Digoin et Vitry-le-François, dans une décennie charnière… Rappelons qu’à l’aube des années 70, la faïencerie est une entreprise centenaire, solidement implantée sur le territoire grâce à la diversification de sa production et à une stratégie commerciale audacieuse. Menée de main de maître par la famille Cazal depuis la fin de la première guerre mondiale, elle est devenue une figure incontournable du marché de la céramique.

Or dans les années 70, des changements notoires interviennent dans les différentes usines du groupe FSDV, avec pour conséquence un bouleversement sur tous les plans : stratégie industrielle, ligne artistique, politique managériale, gouvernance de l’entreprise… A l’externe, la concurrence européenne se fait plus dure et pour résister, les Cazal réorganisent les unités de production et font de Digoin une référence en matière de vaisselle hôtelière, de Vitry-le-François le spécialiste des objets sanitaires et de l’usine-mère de Sarreguemines, en voie d’automatisation, le temple de la vaisselle courante et de la production de carreaux. L’entreprise entre en bourse et la famille Fenal, concurrente, acquiert des parts.

Dès lors, les tentatives de déstabilisation se multiplient et en 1978, les Fenal sont officiellement actionnaires majoritaires. C’est la naissance d’un géant de la céramique concentrant 75% de la production française et 2900 employés, pour un chiffre d’affaires de 300 millions francs. L’usine de Sarreguemines est à la pointe de la technologie mais dans le domaine du carrelage uniquement. En 1982, la production de vaisselle disparaît totalement dans la cité faïencière et l’usine prend le nom de Sarreguemines Bâtiment.

Un retour dans le temps

Cuisine Faïence Power ©Musées de Sarreguemines

Au-delà du récit historique et du parcours stratégique entourant ce volet important du patrimoine local, l’exposition Faïence power propose au public de découvrir la production de la faïencerie sous un angle inédit et d’en appréhender toute la diversité et la complémentarité.

La scénographie unique de cette exposition invite le visiteur dans un intérieur typique des années70. Côté salon, un canapé l’invitera à s’installer pour lire quelques journaux ou regarder, via une télé d’époque, des publicités d’archives et les témoignages d’anciens faïenciers.

Côté cuisine, l’œil du visiteur se plaira à redécouvrir, dans leur environnement d’origine, des meubles colorés en fornica et, pièce maîtresse des lieux, une table dressée avec des services réalisés par la manufacture dans l’usine de Sarreguemines ou dans sa succursale de Digoin.

Osez ouvrir les placards ! Vous apprécierez alors toute la richesse et la diversité des décors produits au cours de la décennie.

Enfin, un espace salle de bain mettra à votre disposition baignoire, bac de douche, colonne, lavabo et bidet, en hommage à la riche gamme de sanitaires et de carreaux produits à l’époque.

Exposition visible jusqu’au 19 septembre au Musée de la Faïence de Sarreguemines, du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h • Sarreguemines-museum.eu • Sarreguemines.fr
Publireportage - Photos © Musées de Sarreguemines, DR