« Épure » : l’élégance selon David Potisek

108
David Potisek Portrait

La nouvelle saison culturelle de l’Abbaye des Prémontrés met à l’honneur le sculpteur David Potisek, jusqu’au 12 avril, entre courbes féminines et bestiaire surprenant.

Dans son atelier à Reims, David Potisek est en perpétuelle recherche des formes et des surfaces. Il y a une trentaine d’années, il découvre la sculpture. Autodidacte au début, l’artiste n’arrive pas à conserver ses œuvres qui, souvent, se cassent. Il se forme alors auprès du maître Juan Carlos Carrillo et apprend le travail de la terre avant de s’ouvrir à d’autres matériaux. « En tant qu’étudiant, nous travaillons beaucoup avec des modèles » explique David Potisek. « C’est pourquoi je travaillais le nu féminin au début. Mais comme beaucoup de sculpteurs en faisaient, j’ai voulu me tourner vers quelque chose de plus original, de plus personnel : je me suis alors intéressé aux couples. » Dans la salle du Chauffoir de l’Abbaye des Prémontrés, la pureté formelle des sculptures de David Potisek prend le pas sur le figuratif afin de savourer l’essentiel de la figure humaine. Modelant avec une  perfection lisse des surfaces, l’artiste sublime  ainsi l’élégance d’une femme enceinte ou la poésie fusionnelle d’un couple enlacé.  

“Bel ami”, 2018, acier ©D.Potisek

« L’élégance de la ligne et des courbes »

De retour d’un voyage en Tanzanie, David Potisek laisse de côté les corps humains pour travailler les lignes animales : « J’ai des photos incroyables de ce voyage, des paysages qui restent gravés dans mon esprit. Finalement, le travail du nu et des animaux n’est pas si différent. Je suis méticuleux, je travaille le détail, l’arrondi. Ce qui est le plus important pour moi c’est l’élégance de la ligne et des courbes. » Tigre en chasse, zèbre cabré, chat bondissant ou encore taureau chargeant, chacune de ses œuvres révèle l’essence même de l’animal. Influencé par les célèbres sculpteurs Antoine-Louis Barye et François Pompon, il conjugue tradition et audace. N’hésitant pas à ajourer la matière, le vide intérieur du volume crée un contraste énergique très séduisant.   

Cette exposition à l’Abbaye des Prémontrés réunit une cinquantaine de créations de David Potisek allant du minimal au grand format.

À l’Abbaye des Prémontrés jusqu’au 12 avril • De 10h à 12h et de 13h30 à 18h. • Ouvert tous les jours, sauf le mardi.
Tarifs : 6 €, 3 € (ou tarif groupes) • Renseignements et inscriptions aux visites guidées : 03 83 81 10 32 ou abbaye-premontres.com

Pour les enfants

La salle du Fronton tiendra à disposition coloriages et activités manuelles en relation avec les animaux pendant toute la durée de l’exposition. Et une visite-atelier dédié aux enfants de 5 à 12 ans aura lieu le mercredi 18 mars (sur inscription) : aux côtés d’animatrices, ils pourront alors découvrir les sculptures des “animaux animés” et expérimenter la création d’un animal de différentes manières tout en s’amusant. 

PUBLIREPORTAGE - Photos © David Potisek, dr