Des cadeaux uniques !

342

Jusqu’au 6 janvier, la galerie du Pôle Bijoux à Baccarat accueille une trentaine d’artistes créateurs lors de la manifestation « Présents d’artisans ».

Ils viennent de la région, de toute la France et même d’Allemagne et d’Italie. Cette nouvelle édition de « Présents d’artisans » rassemble une pléiade d’artisans passionnés dans les domaines des arts de la table, des bijoux, de la papeterie, des objets de décoration ou encore des accessoires. Ici, la créativité est sans limites. L’occasion de trouver le cadeau unique, fait main, à glisser en dessous du sapin. Originales, contemporaines, classiques voire décalées, les créations surprendront les visiteurs tant par les techniques misent en œuvre que par les matières utilisées.

Avec WhiteBlackFungus des créateurs allemands Reinhard Hampel et Véronique Cartier-Hampel, le public est transporté dans une autre dimension. Ce couple d’artistes-designers franco-allemand a créé le concept de « Vijou » (Vidéo Bijou) qui combine impression 3D, matériaux polymères et électronique miniature. Leurs bijoux « Modulos » sont réalisés autour de petits boîtiers intelligents dotés d’une connexion Bluetooth et s’adaptent au quotidien de chacun en signalant les appels ou en comptant les pas par exemple.

Collection expérimentale

Dans le même esprit, Vano l’Ecrin du Temps aime détourner les objets de leur fonction première : il travaille donc avec des petits mécanismes de montre pour les transformer en bijoux autour du thème du Temps Suspendu. Il utilise, dans la réalisation de ses modèles, d’authentiques mécanismes, mouvements ou pièces d’horlogerie suisse ou franc-comtoise du début du 19e siècle aux années 50, révélant au grand jour gravures et autres rubis marqués par le temps.

De leur côté, Svetlana et Alexandre Rainous donnent libre cours à leur créativité en France depuis 1990. Leur première collection expérimentale de bijoux en cintres détournés ponctués de strass, mélangés avec des câbles aéronautiques et les fibres optiques, voit le jour en 1998. Depuis 2001, les collections « casual » signées alt&GO, leur marque de bijoux alternatifs ainsi que sur les projets d’exception sous le nom ALEX+SVET, leurs collections « capsules » de bijoux hybrides, bijoux-sculptures, bijoux-objets font partie de leurs expérimentations personnelles avec les différentes matières, formes et textures.

Festival des matières

Certains artistes se sont penchés sur la récupération. C’est le cas de Maria Morato qui, depuis 2002, redonne vie à des morceaux de jouets oubliés, cassés… Elle nomme cela « la recirculation poétique », en créant des parures qui ramènent dans ses souvenirs d’enfance. Les « Castafiore » de E-pigramme sont issus, eux, d’un processus de récupération assez étonnant :  elle transforme des anciens moules à ballon en porcelaine chinés sur une brocante en des porte-bijoux. Chaque « Castafiore » est à la fois objet mais aussi patrimoine, puisque composé d’une pièce unique ancienne en porcelaine.

Originalité toujours avec les créations d’Amandine Geron de Mandla Bijoux & Joyaux. Elle propose ici une collection ludique, imaginée autour de l’éponge. Ses bijoux deviennent des espaces de recherche et d’expérimentation !

La broderie est représentée par Claire Kientzi qui met en œuvre tous ces savoir-faire pour créer des bijoux textiles et des parures brodées, travaillant des matières et des supports différents, voulant se sentir libre dans ses choix esthétiques et techniques. Enfin, Zeynep Uysal Kog de l’Atelier de papier marbré propose aux visiteurs de découvrir la pratique de la marbrure à la cuve sur papier, une technique de décoration du papier issue d’un savoir-faire ancestral. À voir absolument !

Jusqu’au 6 janvier  – Entrée libre • Tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h sauf 25 décembre et 1er janvier (fermé) • Fermeture exceptionnelle à 16h le 24 et le 31 décembre • Renseignements : 03 83 76 06 99 ou polebijou.com

Photos © DR