« Come Out » by Olivier Dubois

90

La saison 2019-2020 du CCN-Ballet de Lorraine, intitulée « Inutile beauté », s’ouvre avec  une création signée du chorégraphe Olivier Dubois, du 13 au 17 novembre.

Interprète pour Angelin Preljocaj, le Cirque du Soleil, Jan Fabre, Dominique Boivin, Sasha Waltz… Artiste majeur de la scène internationale, élu parmi les 25 danseurs du monde en 2011 par le magazine Dance Europe : Olivier Dubois est « l’enfant terrible » de la danse contemporaine. Après avoir présenté son solo « Pour sortir au jour » en septembre dernier, le chorégraphe est de retour en ce mois de novembre en signant la création « Come Out » pour le CCN-Ballet de Lorraine. Une première collaboration pour laquelle il a fait appel à l’ensemble des danseurs de la compagnie. Lui qui est particulièrement friand des propositions qui font appel à de nombreux interprètes. Avec les danseurs du Ballet de Lorraine, il a choisi de se confronter à la musique de Steve Reich, compositeur américain considéré comme l’un des pionniers de la musique minimaliste : « Allégorie de nos combats. Nos combats pour la vie, pour l’espoir, pour l’amour … Come Out ne s’appuie que sur cet élan aux combats, à chacun singulier qui, à l’instar de la musique lentement se déploie, se distord, se perd et se reconstruit après des vagues de turbulences. Reich ouvre sa musique avec cette phrase : “I had to, like, open the bruise up and let some of the bruise blood come out to show them” (“J’ai dû ouvrir mes bleus et laisser le sang couler pour leur prouver”, NDLR). Alors j’ai souhaité voir ce sang bouillonner, comme le rose d’un rouge sous cutané. Et espérer l’apercevoir se déverser comme la marque d’un triomphe de la vie. »

« Échauffement du regard » et « bord de scène »

Olivier Dubois conçoit ses propres pièces comme des partitions, il voit comme une évidence à frotter l’écriture musicale « répétitive » de Steve Reich au mouvement dansé. Une autre façon d’écouter la danse et de regarder la musique. Pour l’histoire, Steve Reich compose, sur commande, une pièce en soutien aux « Harlem Six », un groupe de six jeunes afro-américains arrêtés et inculpés collectivement pour un meurtre commis lors des émeutes de Harlem de 1964. L’ensemble du groupe fut jugé coupable et battu par la police, alors que seul l’un d’entre eux était l’auteur du crime.
Truman Nelson, un militant du mouvement des droits civiques, confie à Steve Reich dix heures d’enregistrements des témoignages de jeunes gens, le laissant libre de les utiliser à sa guise comme source de création musicale primaire.

« Come Out » sera présenté à l’Opéra National de Lorraine du 13 au 15 novembre à 20h et le 17 novembre à 15h. En parallèle  au spectacle, Joris Perez, artiste chorégraphique intervenant auprès des publics, donnera quelques clés pour entrer dans le spectacle (une heure avant la représentation) grâce à une expérimentation physique accessible à tous lors des « échauffements du regard ». Lors de la représentation du dimanche, Joris Perez propose d’animer un atelier de pratique autour de « Come Out » avec les enfants. Enfin,
à l’issue de la première, Petter Jacobsson, directeur général du CCN-Ballet de Lorraine, ainsi qu’un chorégraphe et des danseurs de la compagnie (selon le programme), évoqueront ensemble lors d’un « bord de scène » leur travail et répondront aux questions du public.

Programme 1 « Come Out » du 13 au 17 novembre à l’Opéra National de Lorraine 
Tarifs : de 12€ à 35€ (selon catégorie) • Renseignements et réservations : 03 83 85 69 08 ou
ballet-de-lorraine.eu

Photos ©frédéric lovino, E. salquebre, dr