“Au lièvre qui fume” : histoire d’une photo

210
Au lièvre qui fume © Marie-Noëlle Bertière

Ce cliché nocturne de Marie-Noëlle Bertière a reçu le prix « coup de cœur » et le « prix du public » du festival de photo de Montier-en-Der 2020.

2020. Une nuit, dans la forêt hongroise. Température extérieure : entre – 10 et – 15 degrés. Marie-Noëlle Bertière patiente depuis plusieurs heures : « Je suis dans un affût enterré, créé par le célèbre photographe Bence Máté que je connais bien. Mon appareil photo est à hauteur du sol, les animaux sont appâtés et il y a un éclairage artificiel en contre-bas. » D’habitude, Marie-Noëlle croise plutôt la route de chevreuils. Mais cette nuit-là, un lièvre décide de pointer le bout de son nez : « Tout va très vite. En premier lieu, je vérifie mes réglages : exposition, cadrage. Surtout, je veille à ne faire aucun bruit. Puis, je prends les photos, les unes après les autres. » Quelques jours plus tard, Marie-Noëlle découvre cette prise : le lièvre parfaitement placé de trois-quarts, la condensation du chaud et du froid sortant de ses narines.

Publication dans le BBC Wildlife Magazine

« Je ne m’attendais pas à recevoir le prix “coup de cœur” du festival de Montier-en-Der. Je n’ai pas vraiment besoin de reconnaissance car je ne vis pas de la photo, j’ai un métier qui me passionne ! Mais c’est toujours un plaisir de recevoir un prix. » Depuis, ce cliché intitulé « Au lièvre qui fume » a été utilisée sur une campagne de prévention routière en Hongrie. Le festival de photo de Montier-en-Der l’a également choisi pour sa carte de vœux 2021. « Récemment, j’ai été publiée en double page dans le BBC Wildlife Magazine… c’est la gloire, non ? » Marie-Noëlle Bertière a pour projet de repartir en Hongrie en mai prochain… un voyage qui promet de belles photos.. ± Pauline Overney

Pour découvrir le travail de Marie-Noëlle Bertière : page Facebook @Marie-Noëlle Bertière • photo-montier.org   

Photos © Marie-Noëlle Bertière