3 façons de passer le cap des 50 ans (de NJP)

525

Quand certain.e.s détestent fêter leur anniversaire, NJP, jeune cinquantenaire, s’autocélèbre à coup de livre décennal, de bière spéciale et d’exposition rétrospective.

A 50 ans, on est plus jeune mais pas encore tout à fait vieux. On a accompli quelques trucs et le chemin est encore long. Bref, 50 ans, ce n’est pas rien, surtout pour un événement dont la pérennité requiert le soutien des collectivités, la faculté à se renouveler, le plébiscite du peuple vis-à-vis d’une programmation à la fois exigeante et populaire. En 2023, NJP a 50 ans et la ferme intention de le faire savoir.

Nous avions, dans un précédent numéro, évoqué « Let’s Play », exposition coconçue par les équipes du NJP– Antonin Curé, son responsable mémoire, en tête de cortège – et le Musée des Beaux-arts. 50 ans d’histoire, d’actions d’une structure tentaculaire, 50 ans de coulisses, de scènes à (re)découvrir sous la forme d’un parcours immersif mêlant photos et vidéos, correspondances et contrats d’artistes. L’exposition est visible jusqu’au 21 octobre au sein de la Galerie Poirel.

typru x média ODV

Nous n’avions pas encore mentionné la bière spéciale cinquantenaire, fruit de l’association de deux brasseries du cru : Clemery et Hoppy Road. Révélée à l’occasion d’une soirée festive le 8 septembre dernier, la « 73 », New England Pale Ale aux levures infusées de jazz – les levures ont littéralement vibré, durant l’ensemble de leur fermentation, au son d’une playlist retraçant l’histoire du jazz – est disponible au sein de la boutique NJP. Elle sera, dès le 7 octobre, proposée à la dégustation dans différents bars de Nancy.

Abécédaire anniversaire

L’autre gros morceau de cet anniversaire hors norme tient en quelques centaines de pages. Dans l’ouvrage sobrement intitulé « 50 ans de NJP » coréalisé par deux Nancéiens, le designer graphique et maquettiste Nicolas Pleutret et l’écrivain Matthieu Rémy, le festival nous est raconté à travers 50 thématiques illustrées de photos et d’affiches du festival, de documents d’archives et de témoignages. Sollicité par les équipes du NJP, Matthieu Rémy a pris le parti de faire une « sorte d’abécédaire en 50 (+1) entrées » envisagé « à la manière d’un dictionnaire amoureux du NJP ». « J’ai opté pour des thématiques transversales rassemblant tout ce qui fait NJP. L’entrée « Octobre » renvoie au festival d’automne, l’entrée « Chapiteau », à une des marques de fabrique de ce festival. « Kids » permet d’évoquer l’opération Magic Kids, « Happening » englobe les événements extraordinaires survenus en 50 ans de festival », explique Matthieu Rémy. Côté matière documentaire, il est allé puiser dans les photos, documents et anecdotes précieusement déterrés par Antonin Curé (pour les besoins de « Let’s Play »), ici savamment agencés. Désormais disponible à la vente, ce « travail collectif » permet aux lecteurs d’entrevoir toute la richesse d’un festival capable, de tout temps, de célébrer (et combiner) les esthétiques et les genres, ce que confirme l’auteur. « NJP est un festival de métissage où se rencontrent, souvent au sein d’une même soirée, des styles différents et complémentaires. Son autre particularité est d’être un festival urbain, empreint d’une douceur qui tient à son cadre, la Pep’, et aux différentes salles utilisées ».

Le livre et la bière des 50 ans sont disponibles au sein de la boutique NJP, 106 Grande rue à Nancy • Le Festival NJP aura lieu du 7 au 21 octobre • Programmation détaillée sur nancyjazzpulsations.com
Photos © Nancy Jazz Pulsations, typru x média ODV, DR