1992-2022, 30 ans de Cafés Jazz

3405
André Charlier, Benoit Sourisse, Louis Winsberg © Philippe Leher

En 2022, les Cafés Jazz à Épinal ont trente ans ! Pour fêter dignement trois décennies passées à défendre une musique originale, vivante et de création, 7 concerts-événements (et autant de grands noms) sont programmés du 28 au 30 octobre.

Jazz un jour, jazz toujours ! L’année 2022 est une date symbolique puisqu’elle marque les 30 ans des Cafés Jazz à Epinal, histoire d’autant plus passionnante qu’elle ne partait de rien et que tout était à construire. Depuis octobre 1992, des centaines de musiciens ont marqué de leur empreinte le Lavoir Théâtre, devenu lieu mythique du jazz et lieu de prédilection de cette programmation, ainsi que le Théâtre municipal, également adapté à de belles rencontres. Cet anniversaire est l’occasion de retrouver des musiciens emblématiques de cette programmation exigeante, et attachés à l’esprit de ces Cafés Jazz, musiciens tous incontournables sur la scène jazz européenne.

Vendredi 28 octobre à 19h, le Lavoir Théâtre G. Brassens prêtera sa scène à un concert de jazz manouche donné par Paho Saga, formation de quatre musiciens créée par le guitariste Pascal Masselon. Les spectateurs présents vibreront au son d’une musique vivante et populaire, nourrie d’une énergie lumineuse alliant l’héritage du jazz européen à celui d’une tradition en mouvement. À 21h, le trio André Charlier, Benoît Sourisse et Louis Winsberg, enchaînera dialogues harmoniques et joutes rythmiques pour nous raconter ses petites histoires.

Paho Saga © DR

Samedi 29 octobre à 16h, place au spectacle en déambulation de Radio Kaizman ! La fanfare survitaminée qui balade depuis 2018, sa formule acoustique partout en France, fera escale au centre-ville d’Épinal. Leur prestation sera couplée à la restitution d’un stage organisé avec la Souris Verte en lien avec différentes écoles de musique du département, moment suspendu qui réunira, aux côtés des 7 musiciens de Radio Kaizman, musiciens, rappeurs et danseurs amateurs.

À 18h au Lavoir-Théâtre, « L’Effet Vapeur » délivrera aux spectateurs un coup de chaud bienvenu. À partir d’improvisations collectives retravaillées, ce truculent quartet développe, en musique, la notion de « ring » et « confronte des esthétiques individuelles les unes aux autres ». Début de soirée détonnant en vue ! À 21h, Minino Garay, compositeur et percussionniste argentin, mêlera, en coutumier du fait, tradition argentine, jazz et spoken word, forme de poésie récitée sur fond de beat et d’improvisations instrumentales (ancêtre du slam). Il se produira dans « Speaking Tango », nouveau projet aux influences multiples.

Dimanche 30 octobre au Théâtre municipal, le Pierre Boespflug Trio donnera à entendre « Couleur.S », musique multiple mélangeant l’énergie et les surprises du jazz, servie par des musiciens de haut vol. Enfin à 17h, Éric Séva, saxophoniste et maître de l’écriture, interprètera, en quintet, « Mother of Pearl », son nouveau projet poétique et mélodique.

Renseignements et réservations auprès d’Isabelle Sartori, Présidente de l’Association Lavoir Entendu, joignable au 03 29 31 04 85 ou par mail : [email protected] • Tarifs • Concert unique : 20€ (plein tarif), 10€ (tarif réduit) • Pass 1 jour et 2 concerts (vendredi 28, samedi 29 ou dimanche 30 octobre) : 30€ • Pass complet 3 jours : 60€ (6 concerts)
Publireportage - photos fournies par la Ville d'Epinal © Philippe Leher, Christophe Charpenel, DR