Silence on bouquine !

17

Splendeur et misère des Templiers

Passionnés d’Histoire et de mystères, voici un nouveau livre de Michael Haag, auteur du best-seller Les Templiers, de la légende à l’histoire, sur l’ascension des Templiers en Orient et sur leur chute face à l’assaillant musulman et à la couronne de France. Un ouvrage richement illustré et documenté, écrit d’une façon narrative et rythmée qui rend l’histoire plaisante et accessible à tous.

Michael Hagg, La Tragédie des Templiers, Ixelles éditions, 23,90 €

Lolita à la plage

Qui est donc Marcus Kidder ? Un imposteur ? Un vieillard pervers ? Un philanthrope ? Rencontré devant la vitrine d’un magasin de lingerie fine, ce vieil homme excentrique, d’une courtoisie surannée, intrigue la jeune Katya Spivak, 15 ans, nourrice d’un été chez une famille bourgeoise de la côte. Entre amour et haine, tendresse et rage, fusion et incompréhension, leur improbable amitié évolue au fil des jours vers un sentiment plus complexe encore. « Est-ce de l’amour ? », se demande la jeune Katya, tandis que du fond de son atelier de peinture, Marcus Kidder en fait peu à peu son modèle…

Croquant avec finesse toute la subtilité des sentiments humains, la romancière Joyce Carol Oates, nous entraîne, entre cauchemar et romance, au cœur d’un sombre conte de fées, magnifiquement relevé par son écriture si singulière. Entre Cendrillon et Belle, sa Lolita postmoderne oscille entre la naïveté de ses 16 ans et le cynisme d’une gamine élevée à la dure. Face à elle, avec ses manières de dandy décati, Marcus Kidder inquiète autant qu’il séduit, effraie autant qu’il rassure. Mais, par-delà les oppositions sociales et la différence d’âge, semble se tisser un lien ténu et pourtant solide qui les attache tragiquement l’un à l’autre. Questionnant le mythe de l’âme sœur, Joyce Carol Oates nous livre au final une cruelle et belle histoire d’amour…

Joyce Carol Oates, Le Mystérieux M. Kidder, éditions Philippe Rey, 17 €

Prisonnière du Pacifique

Molok’ai. Derrière ce nom, se cache le destin d’une jeune fille, arrachée à son foyer et à sa famille à l’âge de 7 ans. Atteinte de la lèpre, elle se retrouve prisonnière à Kalaupapa dans un campement de quarantaine, attendant la mort. Le scénariste Alain Brennert signe ici un roman plein de compassion sur un peuple qui, face au pire, a choisi la vie.

Alan Brennert, Molok’ai, éditions Charleston, 22,50 €

© jannoon028 freepik