Vandoeuvre, une nation plurielle

38

Ville aux 100 nationalités construite autour du centre commercial Les Nations. Quel beau symbole pour Vandoeuvre que de créer cette Semaine des Nations : un événement festif et convivial prônant le vivre-ensemble. Du 29 mai au 2 juin, des animations sportives, citoyennes et ludiques seront proposées en plein cœur de ville. Une place toute particulière sera faite à l’environnement avec Désir de Nature et au numérique avec la première édition de Vandoeuvre In Game. Et puisque Vandoeuvre a un certain passé avec le vélo, la ville accueillera également le Tour de la Mirabelle, une course devenue professionnelle cette année. En soixante ans, le petit village perché sur les hauteurs de Nancy est devenue la deuxième ville de Meurthe-et-Moselle avec 30 000 habitants. Aujourd’hui, son cœur de ville bat au rythme des envies de ses citoyens. Municipalité et Vandopériens regardent, ensemble, vers l’avenir. Et invitent, tout un chacun, à les rejoindre. 

Renseignements : vandoeuvre.fr

Les geeks sont dans le game !

Temps fort de la Semaine des Nations, Vandoeuvre In Game est le premier salon geek et e-sport organisé à Vandoeuvre. Rendez-vous les 1er et 2 juin prochains. 

Depuis une quinzaine d’années, l’e-sport (ou sport électronique) connait une ascension fulgurante. Ces compétitions de jeux vidéo en ligne ou en réseau local attirent de plus en plus de joueurs, toutes générations confondues. Dans le Grand-Est, l’e-sport connait également un essor important, grâce notamment à la société Aux Frontières du Pixel basée à Metz. « Les fondateurs de la société ont créé un circuit e-sport baptisé Helios Gaming, essentiellement implanté en Moselle » détaille Raphaël Miche, chargé de mission et responsable du projet Vandoeuvre In Game. « Ce circuit passera par Vandoeuvre, le 1er juin prochain. Cette journée du samedi sera donc dédiée à cette grande compétition d’e-sport au Parc des Sports de Vandoeuvre. » Au total, plusieurs jeux seront présentés : League of Legends, FIFA, Mario Kart 8 Delux, Mario Smash Bros… « Ces tournois sont de véritables compétitions, à vivre en équipe ou en individuel. Nous avons insisté pour organiser cet événement au Parc des Sports pour l’ancrer comme une étape sportive. Une vraie communauté se crée autour de ces compétitions. Ça permet aussi de casser l’idée, que, le jeu vidéo, ce n’est qu’une personne derrière sa console ou son ordinateur. De plus en plus de jeux deviennent multi-joueurs ! » En tout, 1 000m2 seront investis, un écran géant permettra de suivre en direct les tournois. En parallèle, une zone de « free play » sera installée pour permettre à chacun de jouer tranquillement grâce à une trentaine de postes de jeux. 

Courses de drones, réalité virtuelle…

« La journée du dimanche sera plus familiale avec une ouverture sur l’univers du jeu vidéo en général » souligne Thomas Barbero-Tribout de l’association La Fabrique Événementielle,
co-organisatrice de Vandoeuvre In Game. Avec ses compères Guillaume Weislinger et Lucie Denoyelle, les trois jeunes diplômés en gestion de projets pour les territoires avaient à cœur de mettre leurs compétences au service d’un événement comme celui-ci. « Nous amenons des animations ludiques avec des initiations et courses de drones et un espace de réalité virtuelle ainsi qu’un concours Cosplay avec les plus grands Cosplayeurs de France comme Han Jones, Lily On The Moon ou Iron Mark » explique Guillaume Weislinger. Rappelons que le Cosplay fait référence à l’univers des mangas, du cinéma et des Marvel : les cosplayeurs créent leur costume et font vivre leur personnage préféré le temps d’un événement. 

« Les jeux vidéo sont multigénérationnels »

Autre temps fort de cette journée du dimanche : la venue de NewTiteuf « le premier Youtubeur Pokémon et de jeux vidéo de France qui compte plus d’un million d’abonnés ». Il  y aura également un espace de bornes arcades, des ateliers artistiques de création (baguettes magiques, armures…), des spectacles Star Wars & Iron Man… « Nous voulons vraiment que le public vienne s’amuser tous ensemble. Nous nous rendons compte que les jeux vidéo sont multigénérationnels : les parents ont connu les jeux et jouent aujourd’hui avec leurs enfants ! » continue Thomas Barbero-Tribout. 

Pour la première fois, Vandoeuvre accueillera donc ce grand salon geek et e-sport, en plein cœur de la ville. Un événement qui s’inscrit dans le développement du numérique voulu par la municipalité. « Thomas, Guillaume et Lucile, co-organisateurs de la journée du dimanche avec leur association ont également fondé leur entreprise, baptisée Pandor Concept. Ils sont assistants maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble Vandoeuvre In Game et nous font donc profiter de leur savoir-faire en événementiel »  souligne Raphaël Miche. « À quelques semaines de l’événement, nous sommes sereins. Tous les problèmes techniques ont été maîtrisés. Maintenant nous avons hâte d’y être ! » Les organisateurs de Vandoeuvre In Game attendent entre 2 000 à 5 000 visiteurs et ont « beaucoup d’espoir car une jolie communauté commence à se créer sur les réseaux sociaux ! »

Les 1er et 2 juin au Parc des Sports de Vandoeuvre
Entrée libre – Espace restauration • Inscriptions tournois e-sport et renseignements : vandoeuvreingame.fr

 

Vandoeuvre, une « ville humanumérique »

« La ville de Vandoeuvre est engagée dans la thématique du numérique depuis longtemps en devenant l’une des premières villes « cinq arobases » au plan national. Aujourd’hui, le numérique est au cœur du projet politique de Vandoeuvre car c’est un sujet qu’on ne peut ignorer : les enjeux sont énormes et il touche à tous les secteurs d’activités qu’une collectivité doit porter » détaille Raphaël Miche, chargé de mission et responsable du projet Ville Numérique à la ville de Vandoeuvre. C’est pourquoi, depuis un an, Vandoeuvre s’est donnée comme objectif de remettre de l’humain dans les projets numériques « notamment avec la Fabrique Collective de la Culture Libre (FCCL) qui est un espace d’échanges, où l’on découvre l’informatique, les logiciels libres… ». Parmi les projets portés par cette FCCL, les citoyens travaillent sur une « Open Street Map », une carte participative, libre d’accès, gérée à la manière de Wikipédia : tout le monde peut la modifier ou la compléter. « La ville de Vandœuvre offre déjà un ensemble de services dématérialisés (formulaires, télépaiement, plans interactifs, formulaires de contact…). Dans la même perspective, la refonte du site internet de la ville, d’ici 2020, va dynamiser et fluidifier davantage les échanges entre le citoyen et l’administration. Ces nouveaux outils ouvrent des perspectives sur l’évolution de la démocratie participative et de l’e-démocratie » conclue Raphaël Miche.


Entretien avec Patrice Donati

Adjoint à la mairie de Vandœuvre, délégué à la démocratie participative et à l’aménagement urbain

Comment est née l’idée de cette Semaine des Nations ?
C’est un événement issu des travaux de rénovation urbains. Vandœuvre est aujourd’hui une ville de 30 000 habitants. Mais dans les années-soixante, c’était un village de 2 000 âmes. Lorsque Richard Pouille, le maire de l’époque, a créé cette ville, il a eu la vision de construire une nouvelle ville autour d’un parc (qui porte aujourd’hui son nom). Il y a joint un centre commercial, Les Nations, et tout un ensemble d’activités avec des salles sociales, une bibliothèque, des moyens sportifs… Mais, 50 ans après, nous nous sommes retrouvés face à un cœur de ville vieillissant. 

En quoi ont consisté ces travaux de rénovation ?
Avec l’aide de la Métropole, nous avons décidé de relancer ce cœur de ville. C’est devenu un espace arboré autour de la nouvelle place Simone Veil. Nous avons également créé La Traverse, un long chemin piétonnier reliant la ZUP au marché en passant devant Les Nations. Mais il fallait faire revivre ce cœur de ville. C’est pourquoi, depuis deux ans, nous avons créé cette Semaine des Nations, sur une semaine, lors de laquelle la population est invitée à participer aux différentes animations. 

Quelle est l’essence, finalement, de La Semaine des Nations ?
L’idée est de faire vivre un nouvel espace de centre-ville à travers deux notions : celle des Nations et celle des nationalités. C’est d’ailleurs pour cela que notre événement se déroule pendant le mois de l’Europe. Par exemple, la première journée sera dédiée aux enfants et à l’international avec un centre aéré éphémère mais aussi la venue d’une troupe de choristes américains. L’association Trans’culture viendra animer un évènement autour de la culture du bassin méditerranéen. Le lendemain, en parallèle à Désir de Nature au Charmois, nous organisons un grand escape-game sur le thème de l’environnement pour amener les visiteurs à découvrir le centre-ville. Dans le même temps, pour satisfaire la jeunesse, nous organisons un « mini » Vandoeuvre In Game avec un tournoi FIFA. En fin de journée, nous revenons sur l’Europe avec une association franco-portugaise qui s’occupera de l’animation entre apéritifs, spectacles et bien d’autres surprises.

Le vendredi sera dédié au Tour de La Mirabelle, un événement devenu incontournable…
Cette course cycliste prend de plus en plus d’ampleur et est même devenue, cette année, une course professionnelle ! Plus d’une centaine de cyclistes passeront par Vandoeuvre lors de ce Tour de La Mirabelle qui relie en quatre jours Pont-à-Mousson à Epinal. Il y aura toute une journée d’animation autour du vélo avec des associations comme La Maison du Vélo ou Cyclominus mais aussi l’école d’ingénieurs ENSEM qui présentera son prototype de vélo rail. Vandoeuvre est une ville qui prône les mobilités douces et, avec un développement important de nos pistes cyclables, nous voulons amener les citoyens à utiliser de plus en plus le vélo dans leurs déplacements. Et surtout les jeunes ! 

Restons dans le thème de l’environnement avec Désir de Nature, un autre temps fort de la Semaine des Nations !
Oui, c’est une manifestation qui existe depuis une dizaine d’années, organisée auparavant par la MJC Etoile. L’idée était de venir acheter ses plantes pour le printemps, de s’échanger des graines. Cette année, l’événement prendra ses quartiers au Domaine du Charmois et accueillera plus d’une quarantaine d’exposants autour de la nature et du bien-être. 

Environnement, sport et numérique : le trio gagnant pour une Semaine des Nations réunie ?
Il y a différentes façons J’en suis convaincu ! Et ces trois thèmes sont intimement liés. Mais le plus important est que la Semaine des Nations est un événement ouvert à tous. C’est la même chose pour Vandœuvre In Game qui se déroulera le samedi et le dimanche : l’objectif est de rassembler tous les publics. Dans une ville comme Vandoeuvre aux 100 nationalités, c’est une évidence ! La Semaine des Nations est un événement métropolitain : nous prônons une complémentarité entre les vingt cœurs de ville qui font battre la Métropole du Grand Nancy. 

 


« La nature ne fait rien en vain »*

Désir de Nature, le rendez-vous de l’environnement et du bien-être aura lieu le 30 mai prochain, dans le magnifique domaine du Charmois

Havre de verdure et de calme, le domaine du Charmois fait partie du patrimoine du 19e siècle, riche en belles propriétés aménagées « à la campagne » pour des Nancéiens fortunés épris de nature et de grand air. Son parc est un jardin à l’anglaise qui se caractérise par des essences rares et un ruisselet. Bien entretenu et fleuri, de nombreuses espèces d’oiseaux y sont présentes. Il est déclaré refuge libre par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). C’est dans cet écrin de verdure que se déroulera Désir de Nature, le temps fort environnemental de la Semaine des Nations. Le jeudi 30 mai, de 10h à 18h, une cinquantaine d’exposants seront présents pour présenter leurs actions, leurs animations et leurs réalisations, toutes en lien avec la nature et avec le désir de chacun d’agir pour mieux la connaître et mieux la préserver.

Conférences, initiation à la « sylviothérapie », le « zéro déchet »… 

Animations, ateliers, jeux et stands d’information permettront de découvrir la richesse du patrimoine environnemental, de sa biodiversité, de la faune et flore locales. Des solutions simples pour changer notre mode de consommation vers un modèle plus durable seront aussi proposées, et ce, dans tous les aspects du quotidien : alimentation, cosmétiques, jardinage… Les stands s’organisent autour des thèmes de l’environnement, du bien-être, de l’alimentation, du développement durable et du commerce équitable. 

Parmi les rendez-vous de cette manifestation, l’Association des Amis des Arts et de l’Histoire de Vandoeuvre exposera ses œuvres sur le thème de la nature. Toute la journée, le service des Espaces Verts de la Ville animera des visites des serres municipales et proposera un quizz pour gagner une plante ! 

De leur côté, l’ASS Mieux Être Naturellement initiera le public à la « sylviothérapie » en explorant le bienfait des arbres sur notre santé. La MJC Nomade, Racine² et l’ENSGSI donneront une conférence sur le thème « Grainothèque, on récolte et on s’aime » et un Vandopérien partagera son expérience du « zéro déchet ». 

Vers la transition écologique 

Le jeune public n’est pas oublié avec des contes musicaux intitulés « Murmures d’arbres » donnée par Le Chardon Débonnaire. Le Théâtre Burle, lui, proposera son spectacle « Les petites histoires de la forêt ». Enfin, la CPEPESC emmènera les visiteurs à la découverte des habitats des chauves-souris. Les exposants proposeront également des animations et des ateliers sur leurs stands tout au long de la journée : jeux en bois, fresque participative, découverte des petites bêtes du sol… Désir de Nature est l’occasion d’amener les citoyens vers la transition écologique. Vandoeuvre s’illustre déjà dans cette démarche en favorisant les mobilités douces et la création de pistes cyclables mais aussi dans la mise en place de travaux d’économie d’énergie dans les bâtiments communaux ou encore en surveillant la qualité de l’air dans les écoles, les crèches et les MJC. La nature est le poumon de la ville. Ne l’oublions pas !

Le 30 mai de 10h à 18h
Entrée libre • Renseignements : nature.vandoeuvre.net
* Aristote 

 

Exposition « Méduses » par la plasticienne Sylvie Antoine

« L’art soumet l’artiste à la vérité la plus humble et la plus universelle ! » disait Camus. C’est ce que démontre cette œuvre de Sylvie Antoine, de la banalité la plus ordinaire de nos emballages-déchets à la catastrophe écologique planétaire que laisse présager leur dispersion incontrôlée. Ces emballages à usage unique, qui évoquent ici des méduses, deviennent des leurres de nourriture mortelle pour la faune marine. Rassemblés en série, ils veulent évoquer l’immense vortex de déchets plastiques qui tournoie dans les eaux du Pacifique et que les écologues ont nommé « Septième continent ».

La série « Méduses » de Sylvie Antoine sera présente lors de la Semaine des Nations et visible tout l’été dans le parc du Charmois. 

L’année de l’environnement à Vandoeuvre

L’Année de l’Environnement à Vandœuvre est une invitation pour chaque Vandopérien à changer son regard ! Ce sont d’abord les micros éco gestes réalisés par chacun au quotidien qui sont efficaces pour l’environnement. Les actions tonitruantes, souvent vides d’effet, ne sont pas dans l’esprit de la ville de Vandoeuvre, qui, depuis plusieurs années, montre l’exemple en conduisant des actions concrètes, en anticipant sur l’évolution du climat et en soutenant les initiatives individuelles et collectives. Aller vers la transition écologique ne se décrète pas avec des objectifs mais se prépare au quotidien, au plus près des habitants, des associations, des institutions et des entreprises. Vandoeuvre avance avec conviction et détermination. L’année 2019 sera l’occasion de poursuivre ce mouvement  avec toutes les forces vives de la Commune et des actions, dores et déjà annoncées : aménagement de nouveaux jardins familiaux dans les coteaux, création d’un nouveau parc urbain à Brichambeau, lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires, gestion plus efficace des encombrants avec les bailleurs et la Métropole, soutien aux particuliers qui réalisent des travaux d’isolation (quartier Lorraine), éco gestes auprès des particuliers afin de réduire la précarité énergétique.


Le Tour de la Mirabelle change  de braquet !

D’une course de clocher, le Toul de la Mirabelle devient une course cycliste internationale pour sa 17e édition et passera par Vandoeuvre le 31 mai

Après six années en Elite National sous l’appellation Tour du Piémont Vosgien, le Tour de la Mirabelle est à un tournant majeur de son histoire, puisqu’elle accueillera en effet, pour la première fois des cyclistes professionnels. « Nous faisons partie aujourd’hui des 25 courses professionnelles organisée en France. Nous répondons au même cahier des charges que le Tour de France » explique Laurent Goglione, président du Team Macadam’s Cowboys organisateur de la course. Du 31 mai au 2 juin, les 20 équipes sélectionnées s’affronteront dans quatre étapes. La première reliera Pont-à-Mousson à Vandoeuvre et repartira de Vandoeuvre pour rejoindre Blénod-Lès-Pont-A-Mousson. La deuxième dite « de montagne » se passera entre Épinal et Gérardmer avec 3 000 mètres de dénivelés. Enfin, la dernière étape partira du Château de Lunéville et rejoindra Damelevières, le siège Team Macadam’s. « C’est un parcours apprécié des coureurs. Il est exigeant et les met en valeur sportivement. Il y a une grande variété physionomique des étapes qui permettent à tous les coureurs de s’exprimer. Je pense que les cyclistes apprécient également la sécurité des parcours qui représente un tiers de notre budget. » 

« Nous nous retrouvons petits chez les grands ! »

Vandoeuvre, comme ville étape, a une résonnance particulière : « Le Tour arrive sur la deuxième ville de Meurthe-et-Moselle, sur ce long boulevard de l’Europe. J’étais coureur professionnel à l’ASPTT de Nancy et je me souviens du Critérium de Vandoeuvre avec cette arrivée majestueuse sur le boulevard ! » se rappelle Laurent Goglione. « Le côté Madeleine de Proust n’est pas désagréable non plus avec le souvenir de ce vélodrome qui n’existe plus. Je pense que c’est aussi l’occasion de ramener du cyclisme professionnel au cœur de la ville de Vandoeuvre ! » 

Depuis ses débuts, les organisateurs du Tour de la Mirabelle mettent en valeur les terroirs et les territoires : c’est pourquoi les cyclistes passeront dans des lieux incontournables comme la Colline de Sion ou encore le Lac de Gérardmer. « Nous organisons également des animations dans les villages étapes avec des concerts, des jeux vidéo vintages, des dégustations de charcuterie avec notre partenaire Viande Lorraine de Qualité… » souligne Laurent Goglione. « Cette 17e édition aura forcément une saveur particulière : nous étions les grands chez les petits dans l’organisation de course amateur et nous nous retrouvons petits chez le grands. C’est une nouvelle étape, quelque chose de nouveau à construire ! »

Les 31 mai, 1er et 2 juin – Renseignements : tourdelamirabelle.com

 

Le Tour en chiffres 

3 jours 

4 étapes 

501 kilomètres

20 équipes 

120 coureurs 

10 nationalités

250 bénévoles

200 000 € de budget

 


 

Programme de la Semaine des Nations 2019

Mercredi 29 mai

ENFANTS DU MONDE

• De 13h à 18h – Traverse des Nations : Centre de loisirs éphémère sur le concept « Anime ton quartier ». Avec Les Francas et Cristeel 

• De 15h30 à 17h30 : La chorale américaine investit les Nations. Avec Resperance

• À 17h45 – Place Simone Veil : Ouverture de la semaine. Discours de Stéphane Hablot, maire de la ville de Vandoeuvre et intervention du CME (Conseil Municipal des enfants)

• De 18h30 à20h30 – Place Simone Veil : Apéro des Nations & Spectacles. Avec Trans’culture

 

Jeudi 30 mai 

DESIR DE NATURE ET MINI VIG

• De 10h à 18h – Domaine du Charmois : Désir de Nature

• De 11h à 18h – Chapiteau : Mini Vandoeuvre In Game (Tournoi FIFA et d’autres jeux vidéo & réalité virtuelle)

• De 14h à 18h : Escape Game, réalisation d’un parcours de jeu autour de différents lieux du centre-ville

• Entre 16h à 18h – De la traverse au Chapiteau : Défilé traditionnel portugais. Avec l’association franco-portugaise de Vandoeuvre

• De 18h30 à 20h – Chapiteau / Place Simone Veil : Apéro des Nations. Avec l’association franco-portugaise de Vandoeuvre

• À 20H – Chapiteau : Concert de La Casa Bancale

 

Vendredi 31 mai 

TOUR DE LA MIRABELLE – 

Journée du vélo

• De 11h à 12h : Arrivée du Tour de la Mirabelle (course cyclisme) et Podium

• De 12h à 14h – Chapiteau / Place Simone Veil : Repas Food Truck

• De 11h à 16h – Traverse / Chapiteau : Animations Vélo. Avec La Maison du Vélo, Cyclominus, Vram, Warp Zone…

• À 15h30 : Départ de la course

 

Samedi 1er juin & Dimanche 2 juin 

VANDOEUVRE IN GAME – HELIOS GAMING

• Tournoi e-sport Helios Gaming

• Espace Simulateurs

• Espace Jeux de société/ Jeux de rôles

• Réalité Virtuelle

• Bornes Arcade, des Drones

• Cosplays, etc. Avec Aux Frontières du Pixel, La Fabrique Événementielle, Pandor Concept

Programme et renseignements : 03 83 51 80 00 ou vandoeuvre.fr

 

« Sur le Motif. Vagabondages à Vandoeuvre », livre-CD de la Cie Ouïe/Dire

L’équipe Ouïe/Dire, en résidence au Centre Culturel André Malraux développe depuis l’année dernière ses Vagabondages à l’écoute de la ville de Vandœuvre, en compagnie des dessinateurs Edmond Baudoin et Laurent Lolmède. Le fruit de ce travail est un livre-CD, une bande dessinée sonore tout à fait originale, dans laquelle se réfléchit la relation que les quatre artistes ont vécue avec le paysage quotidien de la ville. Lors de la Semaine des Nations, les Vandopériens auront la chance de remporter des exemplaires de ce livre-CD. Pour participer : il suffit de se procurer le programme de la Semaine des Nations et de gratter les cases correspondantes aux jeux concours !

PUBLI-REPORTAGE • Photos ©LEO, ERIC LEGRAND, DR