Une semaine festive au galop !

298

En cette année Renaissance, la désormais traditionnelle compétition de horse-ball prend ses aises et de l’ampleur avec « Place au cheval ». De nombreuses animations vous attendent.

Durant cinq jours, le cheval investit Nancy et plus spécialement la place Carnot et le cours Léopold ! Un bel écrin vert en plein centre-ville pour accueillir la plus belle conquête de l’homme. Une manifestation riche en perspective. Pour vous, Lorraine Magazine est parti fureté dans les box pour dénicher toutes les infos pratiques et vous dévoiler en avant-première tout ce qu’il ne faudra pas rater du 29 mai au 2 juin.

Où ?

Sur l’ « esplanade » Carnot-Léopold. Pourquoi là ? Parce que faire venir des chevaux dans de bonnes conditions nécessitent de la place. Il faut installer les box, les espaces pour le foin, les allées, etc. Le cours Léopold offre tous ces avantages. La place Carnot, quant à elle, devient un magnifique écrin et son sol non bitumé est aussi un atout. Quelques tonnes de sable et les chevaux retrouvent un terrain familier. Important pour ne pas les stresser et pour garantir des spectacles et démonstrations réussis.

Cheval et Renaissance ?!

Eh oui, certains vont être surpris de cette association et pourtant elle est évidente quand on y réfléchit un peu : le cheval était omniprésent à la Renaissance. Il était partout : dans les villes, à la campagne, pour se déplacer, chasser, se promener, travailler, faire la guerre… Concevoir la Renaissance sans le cheval cela reviendrait à évoquer le XXe siècle en omettant de parler des automobiles. Impensable ! Alors, réinstaller des chevaux pendant cinq jours sur la place, c’est un peu faire souffler l’esprit Renaissance et retrouver l’atmosphère d’une époque.
C’est aussi rappeler que la complicité de l’homme et du cheval est une histoire vieille de plusieurs dizaines de siècles. On lui doit beaucoup et c’est peut-être pour cela qu’inconsciemment, on ne peut pas être complètement insensible aux charmes des chevaux.

LM06-002

Mercredi 29 mai

Le début des festivités commence par de nombreuses animations aux saveurs Renaissance. L’idée de base est simple : permettre à chacun d’approcher les équidés. Pour cela, le choix est vaste et s’adresse à tout le monde, quelque soit l’âge. L’idée est aussi de faire découvrir différents types de chevaux qui rappellent la diversité qui régnait à la Renaissance. Vous pourrez ainsi faire des baptêmes poney ou cheval de trait, vous laisser tenté par le tir à la corde ou encore céder à de magiques balades en voiture à cheval. Pour patienter et vous remettre de vos émotions en deux animations, ou tout simplement pour le plaisir des yeux, vous pourrez aussi admirer des calèches.
Vous trouvez le programme chargé ? Mais je ne vous ai pas encore parlé de l’après-midi ! D’un côté, place au rire avec un irrésistible numéro de poneys shetlands, mais aussi à l’émotion avec un spectacle de fauconnerie équestre et de dressage. Vous vous retrouvez en l’espace d’un instant revenu au temps des grands seigneurs et des gentes dames. Le cheval de trait ne sera pas en reste et sera, lui aussi, la star de plusieurs « démos ».
Deux bonus devraient achever de vous convaincre :
de 14h30 à 16h, l’équipe de l’Equitram de Maxéville vous propose des promenades gratuites (aller-retour naturellement) entre le Palais Ducal et la place Carnot !
tout cela vous donnera faim, alors ne partez pas trop vite car l’Académie gourmande des Chaircuitiers, vous offrira spécialités gourmandes et autres charcuteries. Miam !

Jeudi 30 mai

Cette journée est entièrement réservé aux enfants des écoles primaires de toute l’agglomération. Autant dire que j’en connais qui, pour une fois, seront contents de retourner à l’école le jeudi matin ! Nos chères petites blondes, via des animations spécialement adaptées, découvriront l’univers fascinant du cheval et le retour du cheval utilitaire en ville. Une sensibilisation au développement durable indispensable pour ceux qui deviendront les forces vives de demain.

Vendredi 31 mai

Vous reprenez le programme de mercredi, à quelques détails près, et rebelote. Par contre, les Chaircuitiers ne seront plus là. Alors, les gourmands iront dès le mercredi !

Les 1er et 2 juin

Le week-end accueillera le désormais traditionnel Championnat de France de Horse Ball (10h – 18h). Comme pour les manifestations de la veille, l’accès est bien-sûr libre !
Le horse-ball au cœur de Nancy, cela fait maintenant sept ans que cela dure. Le pari au départ n’était pas simple : faire découvrir aux Grand Nancéiens une discipline sportive mal connue, riche en émotions et en intensité. C’était aussi casser les préjugés et montrer que le milieu équestre n’était pas réservé qu’à une élite. Lors de la première édition, Thomas Peschel et l’association Nouvelles Sensations Equestres de Saint-Phlin, les initiateurs du projet soutenus par la Ville de Nancy et la CUGN, eurent quelques suées froides. La mayonnaise allait-elle prendre ? La réponse est évidente aujourd’hui, et c’est tant mieux ! Car c’est vraiment un beau spectacle.
Mais au fait, c’est quoi le horse-ball ? Une pratiquante, Eléonore (car ce sport qui « dépote » est ouvert aux filles), nous répond : un ballon muni de sangle, deux équipes de six joueurs, un grand terrain (70 par 30 m, renseignements pris) et deux buts en forme de cerceaux verticaux. Cela vous semble simple ? Il y a bien-sûr quelques petites règles qui pimentent le tout : rester en selle pour ramasser le ballon (mieux vaut être souple), faire trois passes avant de marquer et … ne pas garder le ballon plus de 10 s. dans les mains. Autant dire que c’est sportif ! L’équipe qui marque le plus de point remporte le match. Les parties sont éprouvantes autant pour les cavaliers que leurs montures. Rassurez-vous, elles sont ensuite bichonnées et dorlotées jusqu’à la prochaine rencontre. Le réconfort après l’effort.

Venez me rejoindre place Carnot (pas la peine de prendre vos bottes et une cravache !) et découvrez une semaine équestre riche en émotions et en démonstrations.

Pour l’ensemble des manifestations, l’accès est libre.