Rosanna Charlier, l’art dénudé

629

Du 26 février au 24 avril, l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson fait découvrir au public une artiste à part : Rosanna Charlier. Pour cette exposition en deux temps, une trentaine de toiles et travaux est présentée comme autant de pistes pour la comprendre.

Pour Rosanna Charlier, tous les chemins mènent au dessin. D’ailleurs, l’artiste s’y connaît bien en matière de voyages. Née en Espagne d’un père français et d’une mère anglo-espagnole, elle a parcouru l’Europe, de Londres à Paris en passant par Madrid, avant de se poser une fois pour toute à Nancy. Tout au long de ces périples, l’art a été un compagnon fidèle : « j’ai toujours dessiné. Je voulais me lancer dans des études d’art mais malheureusement les circonstances de la vie ont changé mes plans. Pour autant je n’ai jamais abandonné et j’ai continué de peindre et de prendre des cours »,  affirme-t-elle.

Chemins de traverse

Passionnée par les nus, elle construit ses toiles comme une plongée au cœur d’une émotion. Seul le corps compte. La peintre ne donne aucun élément d’identification : les modèles sont de dos, les visages sont flous et le temps s’écoule sans marques visibles. « Le travail sur le corps humain est une des premières choses que l’on apprend en dessin. Et puis le nu a traversé les siècles. Le corps est toujours le même et pourtant il a fasciné de nombreux artistes. Pour ma part j’essaie de m’éloigner le plus possible du réel, de me focaliser sur une sensation », ajoute-t-elle.

Rosanna_Charlier_Red_Twenties

Mise à nu

Après un zoom sur les tableaux réalisés par la peintre autour du corps humain, l’exposition « Rosanna Charlier à nu » joue avec les mots et pousse l’artiste à se mettre à nu pour de bon. Dans cette deuxième partie, un autre pan plus personnel de son univers est dévoilé. Là des autoportraits construits à partir de selfies et déclinés façon Andy Warhol, des études sur l’empreinte du temps ou sur les textures, entre peinture acrylique et à l’huile, emmènent les visiteurs plus loin dans son intimité. Par petites touches, Rosanna Charlier a dessiné sa propre voie. Signe que la persévérance paie.

« Rosanna Charlier à nu », du 26 février au 24 avril à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson. Informations > abbaye-premontres.com • 03 83 81 10 32.

Publi-reportage • Photo © Rosanna Charlier, DR