Les Fraises en Fête à Maxéville !

6101
Site des Brasseries © DR

Pour sa 40e édition, du 8 au 11 juin, la Fête des Fraises de Maxéville se fait encore plus colorée et savoureuse dans tous les quartiers de la ville.

Si la fraise ne pousse plus, à Maxéville, ailleurs que dans certains potagers privés, elle occupait, au début du 20e siècle, une place centrale dans la culture maraîchère de la ville, laquelle comptait alors de nombreux champs dédiés ; parmi les variétés cultivées, la goûteuse fraise des Halles. En hommage à ce passé rouge et fruité, la Ville continue, chaque année au mois de juin, à célébrer la fraise, en valorisant les producteurs locaux et en déployant un programme fourni de festivités.

Histoire de la fraise maxévilloise

À la fin du 19e siècle, une variété de pucerons met à mal tout le vignoble français. À Maxéville, il signe la fin de l’activité viticole, déjà en perte de vitesse. Les producteurs se tournent alors vers les cultures maraîchères et notamment la fraise, anti-pucerons naturel (le fraisier héberge une araignée qui se nourrit des pucerons). Différentes variétés de fraises sont cultivées, parmi lesquelles la Surprise des Halles, qui fait la renommée de la commune. Si bien que dans les années soixante, une dizaine de maraîchers opèrent dans le centre-ville, la culture se faisant à la main, au rythme des aléas climatiques. À partir des années 1965, la construction de l’autoroute entraîne l’expropriation de nombreux maraîchers et jardiniers. Peu à peu, la culture de la fraise, fragilisée, s’éteint. En 1983, le Comité des Fêtes de Maxéville, avec l’appui des services de la Ville, décide de faire de La Foire aux Fraises une fête de village et un rendez-vous populaire rituel, installé dans le parc de la mairie. Quarante ans plus tard, la Fête des Fraises est devenue temps fort des festivités estivales à Maxéville. Elle s’étend sur plusieurs jours, et mobilise différents quartiers de la ville.

Camion fraises archive © Mémoire de Maxéville

Entretien avec Delphine JONQUARD, conseillère municipale déléguée aux fêtes et animations

Delphine JONQUARD

En quoi cette Fête des Fraises 2023 est-elle particulière ?

C’est celle des 40 ans, elle sera donc historique ! Pour la première fois, nous investissons, le samedi après-midi, le parc Léo Lagrange de Champ-le-Bœuf, avec des animations, un concert participatif et un spectacle de feu. Dimanche, la Fête des Fraises battra son plein dans le parc de la mairie, prouvant une fois de plus qu’elle est avant tout une fête populaire, et tout public ! Enfin pour la première fois, nous basculons le concert événement du samedi au vendredi soir.

La fraise n’est plus cultivée à Maxéville, et pourtant la fête perdure. Pourquoi ?

Les maraîchers qui s’étaient installés au début du 20e siècle ont fini par disparaître, mais la fête, initiée dans les années 60, a perduré en s’étoffant. Aujourd’hui, elle mobilise, quatre jours durant, plusieurs quartiers de la ville ! Les gens y sont très attachés, y compris parce qu’elle célèbre un pan de notre histoire commune. D’ailleurs si la goûteuse fraise des Halles, variété originaire de Maxéville, n’est plus cultivée sur place, elle existe toujours.

La fraise sera, cette année encore, au cœur des festivités…

Oui, grâce à la présence de partenaires régionaux, au premier rang desquels Gourmandise de la Seille, pâtisserie de Nomeny, et Ô Maribelle, producteur glacier bio installé à Ochey.

Propos recueillis par Cécile Mouton

___________

Des fraises et de la fête !

Du jeudi 8 au dimanche 11 juin, les festivités s’enchaîneront, en partenariat avec les associations locales et toujours gratuitement.

Moment familial et convivial privilégié mettant en valeur l’action des associations partenaires, la Fête des fraises rend hommage à un fruit qui, certes, n’est plus produit sur le territoire de l’agglomération, mais qui reste présent dans de nombreuses productions locales. Quatre jours durant, la fraise, éternel produit du terroir, se déclinera donc de mille façons, à l’état brut ou sous forme de douceurs pâtissières diverses. Animations, concerts, spectacles, démonstrations, informations complètent cette savoureuse programmation.

Tambouille musicale et show 90/2000’s

Le coup d’envoi de l’événement sera donné jeudi 8 juin au sein du Marché de producteurs, sur le site des Brasseries, à travers un rendez-vous musical/barbecue en accès libre. Sur scène dès 19h, la Quincaille Family livrera un show déjanté ! Collectif réunissant des musiciens de la région nancéienne, le groupe né dans un bar incontournable de la rue Saint-Nicolas à Nancy soumettra au public son concept original : faire tirer au sort, par les spectateurs, au moyen d’un chapeau, une chanson appartenant à la mémoire collective (et incluse dans leur répertoire). Seconde étape-clé de cette aventure ludique : tourner la “roue de l’infortune » pour déterminer le style musical dans lequel le morceau sélectionné va être (dés)interprété. Objectif de cette tambouille toute personnelle : mettre le feu !

Vendredi 9 juin, vous aurez rendez-vous au sein du parc de la mairie pour une soirée exceptionnelle qui pourrait, chez certain.e.s, éveiller une tendre nostalgie. Après une ouverture assurée par Sonia Roussey, artiste et locale de l’étape révélée dans la saison 10 de The Voice, la soirée laissera place aux stars des années 90/2000, j’ai nommé Allan Théo, Génération Boyz Band (réunissant Chris Keller, ex tête de proue des G-Squad et Franck Delay, membre des 2be3), ainsi que les inoubliables L5 ! Enfin, il sera temps, pour le déjanté Boris, d’assurer à cette soirée dantesque une fin de Soirée… Disco.

Balade, chanson et pyrotechnie

Samedi 10 juin, au Parc Léo Lagrange, la fête sera totale avec, au programme, des animations festives, des spectacles et un karaoké géant ! À 14h30, la traditionnelle balade de la Fête des fraises, organisée par le Comité des fêtes de Champ-le-Bœuf, reliera le parc de la Mairie au Parc Léo Lagrange, via les sentiers forestiers. Dès 14h, la Compagnie « Le Circuit de Nicolette & Aucassin » proposera diverses animations, dont leur fameux parcours en pédalo-moteurs pour les petits dès 18 mois, ainsi que deux spectacles. Programmés à 16h et 18h15, ces derniers exposeront aux spectateurs les versions pile et face de l’histoire d’amour reliant Nicolette et Aucassin, personnages hauts en couleur.

À 19h (et 22h), le concert participatif « 24 Karaoké » misera tout sur votre talent de chanteur.se, qui sera à démontrer sur place en solo ou accompagné ! À 20h15, la soirée se poursuivra en beauté et dans les flammes avec le spectacle « Reschine » (Cie ExtensesArts), animation pyrotechnique d’exception.

Spectacle de feu © DR

___________

Vide-grenier et spectacles

Lors de la dernière journée de ce marathon festif, dimanche 11 juin, les organisateurs créent l’événement dans l’événement en organisant, avec le Club Aquariophile Champ-le-Bœuf, la 8e édition du vide-greniers de la Fête des Fraises autour du Parc de la Mairie ! Ouvert entre 6h et 18h, il accueillera 200 à 300 particuliers qui s’installeront, dès 6h et jusqu’à 18h, avenue du commandant Charcot, rue Paul Richard, allée David, rue Marcel Simon, rue du Clos des Moines et allée du Parc. Inscriptions et réservation auprès du Club Aquariophile sur [email protected] ou en mairie au 03 83 32 30 00.

En parallèle, de 10h à 18h, le Marché des Producteurs locaux & Artisans vous proposera des spécialités du terroir, et accueillera des animations et démonstrations proposées par les associations partenaires de l’événement. Au programme de cette journée que l’on espère ensoleillée : un spectacle de danse africaine (par la MJC Massinon); un spectacle déambulatoire de marionnettes, étranges créatures venues de contrées éloignées (« La Bande à Zadar, par la Compagnie Le Fil à la Patte); un spectacle jeune public « comique (voire absurde), allégorique et poétique » interrogeant le poids des injonctions en mélangeant théâtre de rue, musique, expression corporelle (« De quel côté souffle demain », signé Carole Prieur et Till Sujet); des déambulations musicales de la Fanfare Les Débranchés; du théâtre de rue reposant sur la participation du public (« La Légende de Verbruntschneck », signé de la Fox Compagnie); un spectacle musical, sportif, délirant et interactif (« Coche Sportif », par le collectif Fabergosse); et un duo mêlant sketches et chansons, avec un goût prononcé pour la parodie et la dinguerie (« Moulinette », par la Compagnie Ramirez).

Mais aussi…

Pour le plus grand plaisir du jeune (et moins jeune) public, citons également la présence, entre 14h et 18h, de structures gonflables et des jeux en bois. Pour encore plus d’interactivité, La Bobine verte animera un atelier créatif autour du recyclage de jeans, la MJC Massinon multipliera, elle aussi, les ateliers, tandis que le Comité de Jumelage de la ville de Ramstein (Allemagne) proposera un spectacle de danse à base de hip-hop et de danse traditionnelle allemande.

Dignes représentants de la fraise locale, la savoureuse pâtisserie de Nomeny Gourmandise de la Seille, et l’incontournable Ô Maribelle, producteur-transformeur de fruits et de glaces bio à Ochey, seront à retrouver sur place tout au long du festival. Les visiteurs profiteront également d’une buvette, de foodtrucks… et de fraises 100% bio en vente durant les 4 jours ! Moralité : quarante ans après la Fête des Fraises originelle, les fraises ont toujours le pouvoir… et ne le lâcheront pas !

Pour rester au courant des actualités, rejoignez le groupe Facebook !

La Fête des Fraises, 40e édition • Du jeudi 8 au dimanche 11 juin 2023 • Toute la programmation sur www.maxeville.fr
Publireportage - Photos © Robin Verdusen, Mémoire de Maxéville,  Shutterstock, EVIDENCES,Nicolas Hardy, Ô Maribelle, DR