Le Pôle Bijou, prescripteur de tendances

18

Ville de 4 700 habitants étendue sur 13, 5 km2, Baccarat brille d’ordinaire plus par son cristal que par sa taille. Depuis 2010, elle s’est trouvé un allié de choix avec le nouveau Pôle Bijou, qui porte haut les couleurs de la création contemporaine et enrichit l’aura bachâmoise en matière d’excellence. Ce dernier met en lumière 80 à 90 créateurs par an et ne cesse de s’ouvrir à différents talents et disciplines.

Le Pôle Bijou s’est tracé un beau chemin, pavé de pierres étincelantes, de métaux précieux et de matières nobles. Avant sa création, Baccarat était souvent réduite à la marque prestigieuse de cristal, laissant peu de place à d’autres initiatives. En 2004, un plan social au sein de Baccarat S.A. fait germer sur le territoire l’idée d’une nouvelle structure, capable de stimuler le tissu économique, social et culturel et portée par les Collectivités Territoriales. La Taillerie et la Galerie, deux anciens bâtiments de la cristallerie, ressuscitent. L’une accueillera des artistes résidents désireux d’un espace de travail privilégié. L’autre sera le théâtre d’expositions multiples. Le Pôle Bijou se développe donc autour de quatre axes principaux : la valorisation des créations d’art, la formation de professionnels tout au long de l’année, l’ouverture d’ateliers pour des artisans d’art et une orientation consacrée à la recherche et au développement.

Desbat Elise - collier-rouge-1 Grain de sel - MUSEUM bague ruban Hego Anne Laure - Kim et lilas - Bague

Les éléments se déchaînent

De juin 2014 à novembre 2016, ce lieu d’art est revenu aux sources de la création avec un cycle autour des cinq éléments. Après le terre et l’eau, la dernière exposition en date, achevée le 22 novembre prochain, flotte sur la thématique de l’air. À leur suite, le feu et l’éther viendront s’immiscer dans les processus créatifs des artisans d’art.  Tout découle d’une hypothèse partagée par de nombreuses civilisations, selon laquelle les matières sont formées et composées dans le temps par l’action des éléments. Chaque artiste s’engouffre dans cette brèche idéologique et donne sa propre interprétation, avec ses matériaux de prédilection, du bois au verre, du métal aux pierres… Le Pôle Bijou tente aussi d’être prescripteur de nouveaux modes de création. Son projet « Esthétique et Parures » vise par exemple à rassembler neuf créateurs des secteurs bijou, mode et accessoires pour collaborer les uns avec les autres. Céramistes, verriers, sculpteurs sur bois ou doreurs uniront ainsi leurs compétences pour une création à plusieurs mains.

À l’écoute des besoins

Les temps changent, les pratiques évoluent. Le Pôle Bijou en est bien conscient et reste à l’écoute des besoins des créateurs qui passent entre ses murs. La céramiste Annick Thiaville, spécialiste en lithophanie de porcelaine, est à l’initiative d’un module « d’anglais pour les céramistes ». « Elle est bilingue anglais et s’est aperçue que les Anglo-saxons étaient beaucoup plus partageurs que nous. Il existe de nombreux tutoriels réalisés par des céramistes. Nous avons donc développé avec elle une formation in situ (dans un atelier de céramiste) pour mettre de suite en pratique l’apprentissage du vocabulaire anglais lié à ce métier d’art », explique Monique Manoha, responsable du Pôle Bijou. Et la structure ne compte pas s’arrêter là. Après avoir atteint avec succès ses objectifs en matière d’expositions, de formations et de résidences d’artistes, un ultime sommet se profile, celui de la recherche. En attendant, chaque année, le Pôle Bijou nous en met plein les yeux et ne dérogera pas à la règle dès le 25 novembre avec la cinquième édition de son Marché de Noël des créateurs.

Plus de renseignements sur le site : polebijou.com

Sous le sapin, des créateurs

Parfum ou foulard, les fêtes de Noël passent et les cadeaux se ressemblent un peu, parfois. Pour sa cinquième édition, le Marché de Noël du Pôle Bijou à Baccarat vous donne, messieurs, l’occasion de vous distinguer avec des présents originaux, raffinés et puis, pourquoi pas, de vous faire aussi plaisir. En effet, cette année, le Pôle Bijou pense à tous le monde et intègre dans ses collections des objets d’art décoratifs. Du 25 novembre 2015 au 3 janvier 2016, en avance ou un peu en retard, faites le plein de surprises au Pôle Bijou de Baccarat.

Du 25 novembre au 3 janvier, trente-huit créateurs vont changer notre vision des bijoux. Finis le classique solitaire ou les dormeuses étincelantes, l’orfèvre version Baccarat use d’autres artifices. Les métaux précieux restent bien sûr les matières favorites pour créer un bracelet, une bague ou un collier. Mais d’autres viennent enrichir la gamme des possibles comme le bois, le tissu, le verre… Chaque artisan d’art présent apporte sa patte et son style. Yannick Arcelli présente ainsi des pièces composées avec des essences de bois issues de sa région, la Lorraine, comme le mirabellier ou le noyer. Les céramistes comme Christine Borde mettent aussi leur grain de sel dans ce secteur et travaillent dans l’association de matières autrefois dédaignées en bijouterie.

Mouleyre Sophie - BO dormeuses graines de la pomme

La révolution des bijoux abat les matières nobles

Même si le Pôle Bijou valorise l’excellence sous toutes ses coutures, certains artistes optent pour des supports assez surprenants. Élise Desbat, avec sa collection « Cailloutchou », imagine ses bijoux comme un tatouage à même la peau. Pour se faire, elle a opté pour du caoutchouc, découpé finement au laser et beaucoup plus flexible et malléable. Le résultat est bluffant car le support a autant de finesse qu’un collier en argent. Harumi Sugiura travaille quant à elle les textiles, puisant dans des savoir-faire ancestraux japonais ses inspirations. Pour la première fois, le Pôle Bijou fait entrer dans la galerie d’autres créateurs d’art et des objets de décoration. Les surprenantes sculptures sur verre de Younoussa Traoré, les délicates lithophanies sur porcelaine d’Annick Thiaville ou les pièces en bois sculpté de Sébastien Millot attireront un nouveau public. Venus de toute la France, les artisans d’art du Marché de Noël du Pôle Bijou ajouteront à la magie des fêtes.

Marché de Noël au Pôle Bijou de Baccarat, du 25 novembre 2015 au 3 janvier 2016, ouvert tous les jours de 10h à 12h30 puis de 13h30 à 18h. Ouvertures exceptionnelles les 24 et 31 décembre de 10h à 12h30 et 13h30 à 16h. Fermeture le 25 décembre et 1er janvier. Pôle Bijou, 13 rue du Port, 54120 Baccarat. Tél. : 03 83 76 06 99. Site > polebijou.com