L’apprentissage, voie d’excellence

35

Le futur est dans l’industrie ! Le 26 janvier, le pôle formation UIMM Lorraine ouvre les portes de son site de Maxéville à la rencontre des futurs apprentis, filles et garçons.

Encore décrié il y a quelques années, l’apprentissage retrouve ses lettres de noblesse, notamment grâce à des pôles de formation misant sur l’excellence. Depuis 30 ans, le pôle formation UIMM Lorraine est le leader de son secteur en Lorraine. Et pour cause : son offre de formations pluridisciplinaires aborde tous les secteurs clés de l’industrie : mécatronique, production, management et organisation industrielle, chaudronnerie industrielle, génie mécanique et productique, usinage et fabrication additive, ressources humaines et qualité sécurité hygiène environnement. « En tout, il y a plus de 10 000 parcours de formation possibles » souligne Fanny Feller, sa directrice générale.

Pour tous les publics

De 8h30 à 12h30, les matinées portes ouvertes sont l’occasion pour tous les publics de venir découvrir le monde de l’industrie via l’apprentissage. « Elles s’adressent aussi bien à des élèves de 3e qui veulent continuer sur un Bac pro ou aux détenteurs d’un Bac qui veulent poursuivre sur un BTS ou dans des études supérieures. » Car le pôle formation UIMM Lorraine propose des formations en un, deux ou trois ans, du CAP au diplôme d’ingénieur en passant par la licence professionnelle et les mentions complémentaires spécialisées. « Nous accueillons également des personnes en voie de reconversion, des salariés qui aimeraient se former à de nouvelles techniques et bien sûr des demandeurs d’emploi. Pour chaque profil, nous avons une formation à proposer. »

Concrètement, la formation par apprentissage est ouverte aux personnes âgées de 16 à 30 ans. Ces parcours en alternance sont gratuits (pas de frais d’inscription ni de frais de scolarité) et rémunérés (SMIC ou minima conventionnel selon l’âge).

Secteur en pleine expansion

« Des intervenants de l’équipe pédagogique et des jeunes apprentis seront présents pour répondre à toutes les questions des visiteurs. Ils sont nos meilleurs ambassadeurs » insiste Fanny Feller. « L’objectif est de revaloriser l’apprentissage. Certaines personnes ne sont pas faites pour suivre un cursus scolaire classique. Au sein du pôle formation UIMM Lorraine, nos jeunes sont courageux : ils travaillent la moitié du temps en entreprise, ils sont salariés à part entière, bénéficient des cinq semaines de congés payés et ont leur diplôme en deux fois moins de temps. »

La première qualité pour suivre ce genre de formation est donc la motivation. Et les efforts payent : 80% des apprentis trouvent du travail six mois après leur formation, et ils ont deux fois plus de chances d’obtenir un CDI. Dans ce secteur en pleine expansion, la main d’œuvre qualifiée est attendue de pied ferme. L’avenir est incontestablement dans l’industrie avec notamment les 400 postes à pourvoir, par an en lorraine jusqu’en 2025, dans la métallurgie.

Pôle formation UIMM Lorraine – Maxéville • Site Saint-Jacques II, 10 rue Alfred Kastler • Renseignements : 03 83 95 35 32 ou formation-industries-lorraine.com • La matinée portes ouvertes du 26 janvier se déroule sur 6 sites du pôle formation

Le Pôle formation UIMM Lorraine en chiffres

15 000 m2 d’infrastructure à l’horizon 2020   

1 550 apprentis formés chaque année

2 500 salariés formés chaque année    

600 demandeurs d’emploi formés chaque année

90% de réussite aux examens    

80% des apprentis trouvent un emploi 6 mois après leur formations

2 000 entreprises partenaires    

4 000 postes à pourvoir chaque année dans la métallurgie

Retrouvez toutes les formations sur Parcoursup

Toutes les formations des différents sites du pôle formation UIMM Lorraine sont répertoriées sur ParcourSup. En clair : les candidats peuvent s’inscrire directement sur la plateforme. Les candidatures en apprentissage pourront être enregistrées, selon les formations, à n’importe quel moment de l’année. Un postulant peut déposer jusqu’à 10 vœux en apprentissage. 

Entretien avec Fanny Feller

Directrice générale des sept sites du pôle formation UIMM Lorraine

En 30 ans, le pôle formation UIMM Lorraine est devenu un organisme d’excellence dans le secteur de l’industrie.

Oui, nous sommes à la pointe de la pédagogique et de la technologie grâce, notamment, à nos lignes connectées didactiques. Aussi, nous mettons l’accent sur les projets pluridisciplinaires où les apprentis sont encadrés par l’équipe pédagogique, en petit groupe, en mode projet. Ils sont acteurs de leur formation et ils viennent apprendre avec plaisir, c’est ce qui fait toute la différence. Nous avons d’ailleurs un taux de réussite de 90% aux examens.

En plus, le secteur de l’industrie est en pleine expansion…

On parle, dans un avenir très proche, de big data, de réalité virtuelle et ce sont des concepts industriels qui animeront notre quotidien demain. Il y a 20 ans, lorsque l’on parlait du GPS, on n’y croyait pas. Aujourd’hui, tout le monde en a un. Demain, nous mettrons un casque sur les yeux pour regarder la télévision. La réalité augmentée sera notre quotidien. L’innovation va à une telle vitesse que l’industrie de pointe a besoin de compétences. Et notre rôle est de former les futurs professionnels de l’industrie.

Quel est l’avantage de l’apprentissage dans un secteur comme l’industrie ?

Il y a de nombreux avantages avec l’apprentissage. Nos enseignements sont pilotés par des experts, les formateurs qui sont à l’écoute des apprentis et qui sont eux même issus de l’industrie. Il y a une part de savoir-faire et de technicité manuelle qui sont très importantes dans nos formations. Un jeune apprenti est intégré dans une équipe, il travaille en entreprise la moitié de sa scolarité et met à profit les enseignements au centre lors de son retour en entreprise. Dès le CAP, il découvre le fonctionnement d’une entreprise, il est intégré dans une équipe et fait partie à part entière du personnel. L’Industrie est très friande de ces profils qui ont un diplôme reconnu éducation nationale mais également une réelle expérience professionnelle. Une grande partie de nos apprentis restent dans leur entreprise d’accueil et sont embauchés à l’issue de leur cursus.

Vous pratiquez l’approche Emploi Compétences. De quoi s’agit-il ?   

Nous organisons un enseignement basé sur l’Approche Emploi Compétences (AEC). Concrètement, chaque jeune présente un projet soumis à une commission : ils ont le budget, la dead-line et la qualité demandée. Ils se chargent donc de l’étude, de la conception et de la réalisation jusqu’au produit fini. Les apprentis sont encore plus motivés à travailler sur un projet qui leur est propre. Ils apprennent sans s’en rendre compte ! Par exemple, l’année dernière, nous avons eu le projet d’un robot explorateur à mini chenille piloté par smartphone très innovant.

Le pôle formation UIMM Lorraine met aussi en relation les apprentis avec les entreprises.

Si un jeune a déjà un contrat avec une entreprise, il est directement accepté dans la formation. Mais, nous mettons tout en œuvre pour aider les futurs apprentis à trouver la structure d’accueil qui leur correspond. Cela passe par un entretien, un test de personnalité pour définir les compétences et les attentes de l’apprenti. D’un autre côté, nous étudions scrupuleusement les offres des entreprises pour les mettre en relation avec les bons profils. Nous faisons attention aux détails, c’est aussi ce qui fait notre excellence et qui nous permet d’avoir un taux de rupture de contrat inférieur à 4%. Chaque année, il y a 1 000 postes à pourvoir sur toute la Lorraine, du CAP au diplôme d’ingénieur.    

Vous proposez également des « séances de coaching ». À qui s’adressent-elles et dans quel but ?

Ce sont des demi-journées optionnelles et gratuites. Nous travaillons avec des experts en coaching et en comportement pour aider les futurs apprentis à concevoir leur CV. Ce sont aussi des mises en situation pour maîtriser une gestuelle, apprendre à poser sa voix en vue d’un futur entretien avec une entreprise. Les séances sont filmées afin de se corriger plus facilement. Notre rôle est d’orienter les jeunes vers l’entreprise qui leur corresponde et de mettre toutes les chances de leurs côtés pour réussir leurs entretiens professionnels. Nous prenons également en charge toutes les démarches administratives des apprentis.

Quelles actions sont mises en place par le pôle formation UIMM Lorraine pour promouvoir l’apprentissage ?

En Meurthe-et-Moselle, l’UIMM Lorraine travaille avec les principaux des collèges, représentant des métropoles et des communautés de communes, afin de sensibiliser les élèves à l’industrie, au besoin du recrutement, aux postes qui existent pour amener les jeunes et les parents plus naturellement vers l’apprentissage. Nous avons également une action avec les classes de CM2 qui viennent passer une après-midi au centre de formation où ils construisent des objets avec des lego®, où ils regardent la mise en œuvre des machines : ils se rendent compte qu’elles existent et qu’ils peuvent s’en servir. Nous avons déjà accueilli 500 écoliers en 2018. Propos recueillis par Pauline Overney

Les nouveautés pour 2019 !

Les infrastructures

> Logement : Depuis septembre 2018, le site Saint-Jacques II de Maxéville s’est doté d’une résidence de grand confort destinée aux apprentis. Le campus des étudiants en alternance est une réalisation SLH, il propose, à deux pas du pôle formation, 120 studios simple ou double, éligibles aux APL et aux aides Action Logement. Ils sont entièrement meublés et équipés dans un bâtiment neuf, alliant confort de vie et travail. En bordure de la forêt de Haye, la résidence bénéficie de nombreux équipements (wifi, parking, garage à vélo…) et d’un personnel dédié (gardien…).

« Depuis son ouverture, nous en avons loué 100, ce qui est un très bon démarrage » appuie Fanny Feller. « Surtout, cela favorise une vraie vie de campus où les apprentis mangent et révisent ensemble dans un esprit de convivialité. » Lors de la journée portes ouvertes du 26 janvier, le gestionnaire ADALI sera présent pour effectuer des visites et faire les pré-inscriptions pour la rentrée 2019.

> Campus : À l’horizon 2020, le campus de Maxéville s’agrandit ! Ce nouveau projet bénéficiera d’une architecture sobre et soignée, alliant bois et métal dans un écrin de verdure. Le bâtiment répondra aux normes écologiques avec la maîtrise des consommations énergétiques grâce à une nouvelle chaufferie, d’un chauffage de type radiant dans les ateliers et l’intégration d’éclairages Led. Un point d’honneur sera mis sur l’agencement et l’organisation des différents pôles : mécatronique, productique, chaudronnerie, communication, sciences. Cette extension de 7 000 m2 comprendra, entre autre, un amphithéâtre de 200 places. En février prochain débuteront les travaux pour permettre, d’ouvrir à la rentrée 2020, le nouveau campus de 15 000 m2, qui deviendra le plus grand centre de formation industriel du Grand Est.

Les formations

Au sein des sept sites du pôle formation (Nancy-Maxéville, Metz, Capavenir Thaon, Henriville, Saint-Dié-des-Vosges, Yutz-Thionville, Bar-le-Duc), les offres de formations ratissent un spectre très large. Rien que sur le site de Maxéville, il existe 15 formations diplômantes du CAP au BTS sans compter les licences professionnelles les diplômes ingénieurs en partenariat avec les écoles.

« Notre objectif premier est d’être à l’écoute des besoins des entreprises. Nous proposons donc, régulièrement, de nouvelles formations en adéquation avec ces besoins » explique Philippe Dutartre, responsable communication du pôle formation UIMM Lorraine. En 2018, un CAP conduite d’installation de production a été ouvert à Bar-le-Duc pour répondre spécifiquement aux besoins de deux entreprises partenaires. « L’Observatoire de la métallurgie fait des statistiques sur les besoins à court, moyen et long terme pour que l’on adapte nos formations. »

À la rentrée 2019, trois nouvelles formations viendront compléter son offre. La mention complémentaire en chaudronnerie aéronautique et spatiale est l’occasion de proposer un an de formation en plus pour se perfectionner dans un domaine précis. Il y aura également deux BTS : l’un en pilotage des procédés (pour faire fonctionner une ligne) et l’autre en architecture en métal, conception et réalisation (très peu développé en France). « La force du pôle formation UIMM Lorraine, qui est un organisme privé, est d’avoir l’opportunité d’ouvrir des formations à tout moment de l’année pour répondre aux besoins des entreprises. »

Fiers de ses apprentis !

Jordan Platz

Médaille d’argent nationale aux Olympiades des métiers 2018 en catégorie « Fraisage »

Il a commencé par un Bac Pro Technicien d’usinage dans notre centre de formation de Henriville puis a continué en BTS Conception des processus de réalisation de produits sur le site de Portes de France – Thionville. En février, Jordan Platz saura s’il représente la France aux Olympiades des métiers internationales à Kazan, en Russie en août 2019.

Christophe Le Houerou

Médaille d’or nationale par équipe aux Olympiades des métiers 2018 en catégorie « Production industrielle »

Il est apprenti en première année Ingénieur Conception Exploitation d’Équipements Industriels sur le campus Arts et Métiers de Metz. C’est lors des sélections régionales qu’il a rencontré Lorry Engel et Augustin Probst deux autres candidats également médaillés d’or régionaux. Ils ont décidé de monter une équipe pour concourir à la finale nationale.

Baptiste Fressy

Médaille d’or aux sélections régionales aux Olympiades des métiers en catégorie « Tournage »

Baptiste Fressy est apprenti depuis 2015. Il a commencé par un Bac technicien usinage et continue en BTS CPRP au pôle formation de Yutz. Il a brillement représenté la Lorraine à Caen lors des Olympiades.

Lucas Poirot

Meilleur Apprenti de France (Usinage) en sélection régionale

Apprenti en Bac Technicien d’Usinage à Maxéville depuis septembre 2017, il est aujourd’hui intégré au sein du service Maintenance de son entreprise qui lui a proposé de participer au concours du Meilleur Apprenti de France en 2018. Il a obtenu la médaille d’or régionale.

Les Majors d’académie !

Benjamin Cocard, Ludovic Lejal, Steven Poletti, Morgan Raspa, Nathan Rousseau (ordre des photos)

Avec 5 majors sur les 6 sections de Bac que propose le pôle formation UIMM Lorraine, ces deux dernières années témoignent de la maîtrise de la formation et du transfert des savoirs.

À noter que Benjamin Cocard a reçu le Grand Prix Bac Pro de la société industrielle de l’Est (meilleurs bacheliers de toute la Lorraine). Cette médaille couronne le mérite de cet apprenti d’avoir été Major avec une mention Très Bien suivi d’un parcours exemplaire. Il a également été médaillé d’argent aux sélections régionales des Olympiades des Métiers.

Publi-reportage • Photos © KL Architecture-Eiffage, pôle formation UIMM Lorraine, 
Vincent Zobler, Billiotte & Co, Jean-Luc Stadler Région Grand Est, DR