2014 : nouvelle saison de formations au Pôle Bijou de Baccarat

384

Créées en 2008 et se développant depuis 2010 dans de nouveaux locaux, les formations proposées au Pôle bijou s’avèrent encore riches et variées cette année. Découverte.

Au sein d’une région où naissent depuis des siècles des objets d’exception, c’est au Pôle bijou de Baccarat que l’association « pôle bijou métiers d’arts – compétences et formation » organise cette année une quarantaine de stages. Ils s’adressent aux amateurs désireux de découvrir les savoir-faire nouveaux de la bijouterie et d’autres métiers d’art tout en se faisant plaisir, mais aussi aux professionnels souhaitant développer de nouvelles compétences.
Le grand public peut ainsi y acquérir une culture « métiers d’art » et s’initier au plaisir de la pratique amateur. Les principes de convivialité et de détente sont prépondérants, sans en exclure les exigences nécessaires aux savoir-faire enseignés. Ces stages sont principalement ouverts aux personnes majeures, mais les 16-18 ans peuvent également y participer. Ils sont encadrés par des professionnels en activité ayant une forte expérience de leur métier, motivés par l’encadrement et pouvant répondre à toutes les questions. Les moyens pédagogiques qu’ils mettent en œuvre passent tant par une présentation des outils utilisés, une explication théorique des techniques, que des exercices pratiques et des expérimentations libres. Le tout est réalisé dans des locaux de formation entièrement rénovés et dotés de douze établis de bijoutiers équipés de l’ensemble de l’outillage nécessaire (chalumeau, pièce à main, …) ainsi que d’équipements collectifs (banc à étirer, polisseuse, four, sableuse, …) et d’un espace de documentation.

LM19-001 LM19-003 LM19-004

De multiples possibilités pour toutes les attentes

Le programme de formations s’articule autour de dix grands modules thématiques comptant chacun deux à six stages. Pendant une journée et demie à trois jours, ceux-ci abordent les gestes de la bijouterie et s’achèvent par une mise en pratique du savoir-faire acquis au travers de la création complète d’un objet de joaillerie.
Pour les amateurs débutants, il propose les modules « Gestes de base de la bijouterie » qui permet d’apprendre les principaux gestes de la création d’un bijou et le travail du métal ; « Conception et création d’une ligne de bijoux ou d’objets » accompagnant des créateurs à trouver une ligne portant leur « griffe » ; et « Pâte de bronze » pour découvrir puis approfondir les techniques de construction et de fabrication générées par de nouveaux matériaux comme la pâte de cuivre et la pâte de bronze.
Ces formations sont également destinées d’une part aux bijoutiers souhaitant apprendre des techniques spécifiques qu’ils ne maîtrisent pas encore forcément telles que le filigrane d’argent ou le sertissage, et d’autre part, aux artisans des métiers d’art ayant envie d’approcher la thématique bijou. Elles ne concernent aussi pas qu’exclusivement cette dernière, mais également des techniques plus « généralistes », telles que celle de la fonte perdue à l’attention des pâtes de verrier et des sculpteurs sur bronze par exemple, ou encore de la patine métallique s’adressant aux décorateurs d’intérieur. Des professionnels qui y bénéficient d’un accompagnement approfondissant leur créativité et maîtrise de nouvelles techniques.
Ainsi, nouveautés 2014, le module « Travail de la cire », s’attache à faire découvrir les diverses façons de préparer des travaux en cire pour réaliser des fontes (métal, pâte de verre…) ; « Patines métalliques » permet à des artisans bijoutiers, mais aussi tous ceux amenés à utiliser le métal dans leur production, de savoir comment patiner des supports en métal non ferreux ; et « Filigrane d’argent » fait quant à lui découvrir ces techniques, sortes de dentelles de métal faites de fils ou de lanières d’argent finement soudés composant des arabesques et autres motifs délicats.
Pour aller plus loin, le programme inclut également, à destination des niveaux avancés, les modules « Créer des apprêts » permettant d’acquérir les bases de la production d’éléments adaptés aux besoins et aux projets créatifs (faire des maillons et chaînes, fermoirs, corps de bague) ; « Sertissage » afin de maîtriser les gestes fondamentaux nécessaires pour fixer des pierres sur les bijoux ; « Gestes de base de la joaillerie » pour découvrir les principaux mouvements précis à mettre en œuvre afin d’intégrer pierres et perles en utilisant le métal comme support des montures ; ou encore un stage complémentaire « Souder – Braser – Dérocher », destiné aux personnes qui ont déjà pratiqué mais manquent d’expérience et veulent progresser.
Pouvant également être organisés à la demande (d’une entreprise par exemple), le prix de tous ces stages est en moyenne de 80 euros par jour et peut être pris en charge dans le cadre des Droits Individuels à la Formation. Un tarif qui inclut la mise à disposition du matériel et des locaux, les matières premières de base, l’encadrement et le suivi administratif. De quoi garantir à tous un excellent niveau de pratique.

LM19-006LM19-005

Séjourner sur le territoire

De nombreuses possibilités d’hébergements sont disponibles à Baccarat et sa proche périphérie, de l’hôtel aux gîtes en passant par les roulottes, chacun peut y trouver son compte. Il en va de même pour les solutions de restauration.
Par ailleurs, ces formations peuvent être l’occasion de venir séjourner en famille dans la région, dont les accompagnants des participants aux stages auront l’opportunité de visiter les alentours ou d’y pratiquer des activités de pleine nature (randonnées, ski, VTT…). Aussi, la ville elle-même offre de multiples découvertes culturelles (Pôle Bijou Galerie, Musée de la Manufacture, Musée gallo-romain Les Sources d’Hercule, Église contemporaine Saint-Remy…), ainsi que ses proches environs (tourbière de Bertrichamps, village du livre de Fontenoy-la-Joute…).

Renseignements et inscriptions :
Pôle Bijou Métiers d’Art – CF
13, rue du port – 54120 Baccarat
Tél. 03 83 76 06 99 • [email protected]
www.polebijou.com rubrique formation