Val d’Ajol : Les fières Andouilles à la fête

815

C’est une petite vallée, mais un grand carrefour, aux confins de deux départements, les Vosges et la Haute-Saône, entre deux régions, Lorraine et Franche-Comté. Le Val d’Ajol, cette contrée verdoyante qui s’appuie sur les premiers contreforts du massif vosgiens. A mi-chemin aussi, entre la montagne et la campagne. Depuis des siècles le Val d’Ajol s’est fait connaître pour une spécialité : la fameuse andouille. Peu d’endroits en France peuvent se prévaloir d’être à ce point associés à une recette, un met.

Si les sommets proches se sont à peine blanchis cet hiver, le temps s’est suffisamment écoulé depuis la Saint-Nicolas, date symbolique à laquelle on tuait jadis le cochon dans chaque ferme du pays. On en tirait les andouilles que l’on mettait à sécher  tout l’hiver au dessus de l’âtre. On attendait alors la célèbre foire au bétail, fixée par ordonnance de Louis Philippe dès 1831 au troisième lundi de février, pour déguster les andouilles, en guise de récompense à la signature d’un juteux contrat, au fond d’une petite taverne.

LM21-019

Aujourd’hui encore, on profite de cette date, en intégrant le week-end qui précède, pour célébrer l’andouille plus que le bétail. Au fil des années, la Foire s’est adaptée à l’évolution matérielle et commerciale. Puis le dynamisme de la Docte, Insigne et Gourmande Confrérie des Taste-Andouilles et Gandoyaux du Val-d’Ajol a apporté une note humoristique et originale, redonnant un nouvel élan à cette manifestation.LM21-021

 

C ‘est en 1965 qu’une bande de joyeux lurons réunis autour d’un grand plat d’andouilles délectables à souhait décident, sous l’égide du journaliste Charles Laprevote, de fonder dans une euphorie générale, la Confrérie des Taste-Andouilles. Comme toute confrérie, les titres décernés aux impétrants ne manquent pas de saveur : Grand Dépendeur, Grand Archiviste, Chancelier Hérault, Maître des Cérémonies, Dépendeur plénipotentiaire, Hallebardier, Maître des Délices, Conservateur, Dépendeur Honoris Causa, Maître Dégustateur, Goûteur Juré…
C’est grâce à cette confrérie que la marque « Andouille du Val-D’Ajol » a été déposée à l’I.N.P.I pour protéger le produit et que sa promotion est assurée lors des nombreuses visites dans chez les amis d’autres Confréries vineuses et gastronomiques. Semaine du Goût, Cuisines en Fête la foire aux andouilles défend son bout de gras et s’inscrit aujourd’hui au répertoire des Sites Remarquables du Goût, fait partie de l’inventaire des plus belles fêtes gourmandes de France.
Alors que l’hiver s’installe, que le Carême se profile, la foire aux andouilles est l’occasion rêvée de mettre un peu de chaleur dans les ventres et les cœurs. Pendant trois jours le Val d’Ajol donne dans tous les répertoires pour attirer le visiteur, séduire le curieux, ravir le gourmand : Marché Gourmand, Marché aux Puces, Salon du Livre Régional, salon de l’Automobile, Défilé costumé avec musiques, folklores, animations de rues et chars sur un thème différent chaque année, le grand Marché Forain et bien sûr le Chapitre Souverain de la Confrérie des Taste-Andouilles qui accueille les Confréries amies et les nouveaux Impétrants.

Foire aux andouilles les 15, 16 et 17 février au Val d’Ajol.
Renseignements auprès de la Confrérie des andouilles au 03 29 30 66 69.