Un florilège d’ateliers et d’animations, cet été, à l’abbaye des Prémontrés

5887
© DR

En passe d’intégrer le réseau « Musées joyeux », label qui récompense la qualité
de l’accueil réservé aux familles, l’Abbaye des Prémontrés multiplie, cet été encore,
les ateliers de pratiques artistiques tout public.

Collectionner la Mode, de la malle au musée (1750-1950) ». L’exposition inédite installée jusqu’au 24 septembre au sein de l’Abbaye constitue, en soi, un voyage à travers la mode française et du vêtement. Hymne au savoir-faire des artisans textiles et des créateurs d’accessoires français, elle rassemble de somptueuses pièces de la mode féminine du 18e au 20e siècle, que complètent des archives, photos, livres et affiches d’exposition.

Afin de mettre cette exposition-événement à la portée de tous, l’Abbaye fait de la mode le fil rouge de différentes animations estivales dédiées aux familles. Ainsi le 5 juillet, l’atelier ludique « La Magie des couleurs » invitera les 5-12 ans à découvrir la teinture végétale, et le pouvoir colorant de plantes et d’aliments. Mercredi 12 juillet, 9 et 16 août, il sera proposé aux enfants (dès 5 ans) et à leurs parents de s’immerger dans l’univers des métiers à tisser. Enfin, certains samedis de juillet et d’août, les jeunes visiteurs pénétreront, par la petite porte, dans les dessous du métier de styliste à travers plusieurs ateliers (création de mode, mannequin en bois, modéliste), le temps d’une matinée.

À côté de ces pastilles colorées dérivées de l’exposition en cours, différentes animations ont pour ambition de mettre en valeur le patrimoine de l’abbaye. C’est le cas d’ « Au jardin des mots », le 19 juillet entre 14h et 16h30, qui ouvrira, aux enfants (dès 3 ans) et à leur famille, une série d’activités autour de la nature. Au cœur des ateliers qui s’installeront dans la Cour d’Honneur : lecture, kamishibai, haiku et linogravure ! Le 26 juillet, adultes et enfants s’essaieront à la technique photographique du cyanotype à partir de végétaux trouvés dans les jardins de l’Abbaye. Le 10 septembre, adultes et enfants (dès 9 ans) réaliseront, au côté de l’artiste meusienne Angélique Jung, un bas-relief dans une pierre locale. Rappelons enfin que l’Abbaye, joyau patrimonial du 18e siècle au cœur de Pont-à-Mousson, et ses jardins de 2,5 hectares font l’objet de visites guidées et ce, en toute saison !

Informations et réservations sur abbaye-premontres.com
Publireportage - Photos © Corinne Filbig,  Cité des Présents - Bibracte / Antoine Maillier, DR