Toul : tout feu, tout Bach !

7295
© Ville de Toul

Entre son Festival Bach, du 2 juillet au 10 septembre, et ses animations festives au centre-ville, la Ville de Toul brille par l’attractivité de sa programmation estivale.

Chaque vendredi et samedi d’été, Toul se fera l’hôte de concerts en plein air et de spectacles rassembleurs. Parallèlement, sa Cathédrale 800tenaire et la Collégiale Saint-Gengoult accueilleront, dans le cadre du Festival Bach, quatorze concerts. Programmé et développé par la Ville de Toul sous la direction artistique de Pascal Vigneron, cet événement, devenu l’un des rendez-vous majeurs de la programmation estivale de la Ville, attire un public nombreux dépassant de loin les frontières du Toulois (et du département !). En mélangeant artistes reconnus et jeunes talents émergents, le Festival Bach contribue à l’attractivité d’une ville transformée, deux mois durant, en place forte de la musique classique.

Comme à son habitude, le Festival Bach alternera les concerts gratuits et ceux tarifés (10 à 15 €). Aux organistes stars se mêleront des talents du piano, des instruments à cordes et du chant. L’œuvre de Bach s’associera à celle de Mozart et de Mendelssohn, de Buxtehude et à celle des grands compositeurs français.

Parmi les moments forts annoncés de cette édition à venir, figure le concert inaugural, le 2 juillet à 16h00 ! A l’affiche : Florian Baptiste Ouvrard, titulaire du Grand Orgue de Saint-Eustache (Paris). Le 9 juillet à 16h, la soprano Sandrine Carpentier et le contre-ténor Sébastien Fournier feront résonner, accompagnés de Pascal Vigneron à l’orgue, l’œuvre de Saint-Saëns, de Gounod, de Mendelssohn, de Bach et de Pergolesi. Le 23 juillet, une Messe du Festival (première édition) réunira l’ensemble Vocal Les Discours, Sandrine Carpentier, et Pascal Vigneron. Citons également le concert du 2 septembre à 20h30, qui laissera à Sodi Braide, pianiste reconnu, le soin de relier « Bach à Beethoven en passant par Bayreuth ». Enfin, le 9 septembre, l’Ensemble Jacques Moderne interprètera « Génération 1685 », répertoire constitué des œuvres de Bach, Haendel et Scarlatti, tous nés en 1685.

Un spectacle de feu en point d’orgue des animations d’été

Le programme d’animations estivales de la ville de Toul s’achèvera samedi 26 août à 20h00 avec le spectacle « Installation de feu ». Signé de la Compagnie Carabosse, compagnie professionnelle habituée à s’inspirer d’un lieu pour créer un spectacle grand format dont la flamme tient le premier rôle, cette performance relèvera, pour les spectateurs, de l’expérience artistique, humaine, sensorielle, visuelle et émotionnelle. Conçu comme une invitation au voyage, comme une expérience partagée à la découverte d’un univers poétique et de liberté, ce spectacle mettra en lumière un joyau naturel et patrimonial toulois (la Demi-lune 47, élément des fortifications proche du Port de France) et proposera au public une déambulation onirique dans un lieu familier devenu insolite.

« Installation de feu », par la Compagnie Carabosse • Site de la Demi-Lune 47 (derrière le Port de France), samedi 26 août à 20h00

Cie Carabosse © Vincent Muteau
Festival Bach, sous la direction artistique de Pascal Vigneron, du 2 au 10 septembre en la Cathédrale Saint-Étienne et l’église Saint-Gengoult de Toul • Billetterie : boutique de la cathédrale Saint-Étienne de Toul et en ligne, sur ticketmaster • Informations et programmation sur toul.fr  Page Facebook
Publireportage - Photos © Ville De Toul, Vincent Muteau, DR