Toul – La salle de l’Arsenal dévoile son programme

1486

Après le succès du week-end d’inauguration de la nouvelle salle de l’Arsenal, la ville de Toul lève le voile sur sa saison culturelle 2013/2014, boostée par ce nouveau temple de la culture, trait d’union entre la ville haute et le centre historique de la cité des Leuques.

Jusqu’à ce que la ministre de la culture et de la communication, Aurélie Filippetti, coupe le ruban le secret a été bien gardé. Après 18 mois d’attente les Toulois ont pu découvrir leur toute nouvelle salle de spectacles, hyper moderne, claire et modulables avant que le rideau ne s’ouvre sur sa programmation. « Du classique, de la pop, du rock, des comiques… Des têtes d’affiches et des artistes locaux. Nous avons souhaité une programmation éclectique et populaire, qui laisse la part belle aux artistes locaux » résume le maire de Toul. Après Guy Bedos et Alex Toucourt qui ont lancé les festivités, la salle de l’Arsenal accueillera sa première manifestation à la fin du mois. C’est le Salon des arts créatifs et du savoir-faire, organisé par le Comité des fêtes de Toul qui aura l’honneur d’ouvrir la saison le week-end du 26 et 27 octobre. Les premières notes de musiques qui résonneront dans les gradins seront celles de la Lyre touloise et de l’Harmonie scarponaise pour le concert de la Sainte-Cécile, le 29 novembre. Première grande star annoncée le 20 décembre : Pascal Obispo qui fait une étape avec sa tournée «MillésimeS », où il interprète 20 ans de ses tubes et de ceux qu’il a écrit pour d’autres chanteurs. Accompagné de 5 musiciens, Pascal Obispo propose un concert intime, cadeau idéal à quatre jours de Noël. Le lendemain, changement de décor et d’ambiance avec « Le monde magique de Chantal Goya ». De la forêt de Brocéliande au château du Chat Botté, Bécassine, Pandi Panda, Guignol… Tous les héros et l’univers enchanté de Chantal Goya rythmé par les refrains qui ont accompagné plusieurs générations d’enfants seront condensés le temps d’une soirée. Les enfants seront gâtés encore une fois au printemps, avec un spectacle dont le héros fait partie de l’univers des tout petits : Tchoupi.

Edito

Comiques à tous les étages

On devrait aussi rire beaucoup cette année dans l’ancien quartier militaire, avec des humoristes de talents comme Kev Adams, héros de la série Soda et jeune talent du stand up. Pour la Saint-Valentin, place à une valeur sûre, Jean-Marie Bigard. Sûrement pas le plus romantique mais assurément l’un des plus drôles avec ses anecdotes sur la vie, la mort, l’amour et la vie quotidienne. Rire encore avec deux pièces de boulevard  « une clé pour deux » – portes qui claquent et situations ubuesques entre une femme et ses deux amants – et  « le clan des divorcées », comédie culte aux deux millions de spectateurs. Pour être parfaite, la saison culturelle touloise fera aussi dans la douceur avec de la danse classique et « la belle au bois dormant » proposée par la Compagnie de danse du Toulois Marie-Claude Deluce qui accompagnera  également des Rêve d’opérette et de Music-Hall en février. Et enfin en avril, l’incontournable Salon des Vins qui fêtera son 30ième anniversaire.
Impossible de citer tout le programme tant il est riche et varié, une seule solution : se rendre sur la très belle rubrique du site internet de Toul dédiée à la salle de l’Arsenal.

Plus d’infos sur www.toul.fr