Sainte-Croix au chant du brame

449

Parmi les rendez-vous marquants des prémices de l’automne, il en est un à ne pas manquer : le brame du cerf. Un spectacle visuel, mais surtout sonore, qui se joue au lever et au coucher du soleil. Pour assister au plus près aux amours du roi de nos forêts, le Parc Animalier de Sainte-Croix propose toute une série d’animations nature du 24 septembre au 16 octobre.

D’habitude plutôt paisible, la grande plaine des cerfs vibre d’une certaine agitation. En ce début d’automne, la harde de plus de 60 cerfs et biches entre dans la saison des amours. L’impression est d’abord sonore : un long cri rauque et guttural résonne entre chiens et loups. Et puis les mâles, avec leurs beaux bois tout neufs sont plus actifs, voire plus agressifs. Si en pleine nature, il est dangereux de s’approcher pour observer le brame, à  Sainte-Croix cela se fait en toute sécurité avec, en plus, les explications utiles pour comprendre ce phénomène naturel très impressionnant.

plaine-des-cerfs-vue-depuis-la-safari-lodge-serengeti-credit-photo-morgane-bricard

L’un des 10 meilleurs sites d’observation

Spécialisé dans la faune européenne, le parc de 120 hectares est un écrin exceptionnel où les animaux évoluent en semi-liberté. Habitué à la présence pacifique des hommes, le roi des forêts se laisse observer en pleine parade amoureuse et il n’est pas rare de voir le brame et d’entendre les raires (le cri rauque des mâles) même en pleine journée. Tous les visiteurs peuvent entre dans l’intimité des cervidés mais pour les plus passionnés, le parc propose (uniquement sur réservation) des soirées brame, des matinales brame, des matinales spéciales pour les fans de photographie animalière. Depuis 2010, il est même possible de bivouaquer à quelques mètres des cerfs, sous des tentes dressées autour d’un feu de camp.

Capturer le brame sur pellicule

Toute l’année, dans les allées du parc on croise un nombre impressionnant de photographes animaliers mais s’il y a une période qu’ils apprécient c’est bien celle du brame. Tenue de camouflage et téléobjectifs en main, ils traquent la belle image dans la brume. Le Parc organise des sessions spéciales pour eux et leur offre affûts et des accès privilégiés, chaque samedi matin à partir de 7h. Vous rêvez de vous mettre à la photo animalière mais vous n’y connaissez rien ? Le parc vous propose des stages en petits groupes pour vous lancer. Vous n’avez pas le matériel ? Le parc vous offre l’opportunité de le louer  à des tarifs réduits…

brame-du-cerf-parc-de-ste-croix-cp-morgane-bricard

Souvenirs en bois

Chaque année, les équipes du parc récoltent les bois des cerfs, des daims et des rennes et mettent vente ces mues. On ne le sait pas forcément les bois d’un cerf sont constitués d’une matière osseuse, organique. Chaque année, ils poussent pour orner la tête des cervidés, la longueur varie selon l’âge de l’animal. Les bois de cerfs sont aussi un indicatif sur l’état de santé de l’animal. Plus ils sont grands, plus ils indiquent une force et une vitalité chez le cerf en question. Au printemps, les bois se couvrent d’un velours protecteur, velours qui se perd en été, lorsque le sang sèche. On dit alors que les cerfs frayent, c’est-à-dire qu’ils se frottent aux arbres pour enlever cette couche protectrice de leurs bois. Enfin les bois tombent à l’arrivée de l’hiver, la tête du cerf reste nue pour toute la durée de cette saison. Les bois servent généralement de nourriture aux rongeurs. Le Parc en récupère chaque année. Il les met en vente au public et l’argent récolté reviendra à l’association du Parc, pour la préservation du site et la réinsertion des animaux en milieu naturel. Les prix varient entre 10 et 300 euros. Abordable pour s’offrir la couronne d’un roi…

Plus d’informations parcsaintecroix.com

Photos © DR