Oyas et savoir-faire autour du végétal au jardin botanique Jean-Marie Pelt

2

Le week-end du 6 et 7 avril, lors des journées européennes des métiers d’art (JEMA), vous pourrez assister à des démonstrations de tournage d’Oyas et peut-être même de vous essayer à ces techniques de tournage.

Oyas Environnement est un atelier de production artisanale d’Oyas des Vosges. C’est cet objet, venu du fonds des âges, qui sera à l’honneur et complètera la présence de 3 autres ateliers artisanaux célébrant l’union du végétal et des métiers d’art.

Mobilisant tout l’art du tourneur en céramique, l’Oya est un symbole de cet attachement nouveau et nécessaire à une consommation plus raisonnable de nos ressources en eau tout en s’appuyant sur un produit porteur de plusieurs vertus. Lors de cet événement, vous pourrez aussi avec les agents du jardin botanique découvrir comment des Oyas participent à l’ usage raisonné de l’arrosage dans le jardin.

En complément, 3 autres ateliers en lien avec le végétal seront à découvrir.

L’ateliers de la Licorne Verte, labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) vous présentera son travail unique de re-création d’arbre, une idée à la fois simple et ambitieuse, celle de recréer la vie végétale. Le défi, dont vous verrez la démonstration, permet à partir de savoir-faire créés par Hervé Mayon créateur de la Licorne Verte, de réinventer la nature en s’attachant à n’avoir qu’elle comme seule source d’inspiration.

Pascal PIERRE, ébéniste marqueteur, issu d’une formation à l’école des Beaux-Arts d’Orléans et d’Epinal, puis à l’école des Arts décoratifs de Strasbourg entre 1978 et 1982 est un spécialiste de la restauration de marqueterie et mobilier vde toutes époques avec travail du bois en placage, et de nombreux autres matériaux. Ce travail dont il vous présentera toute la complexité l’a plus particulièrement amené à s’intéresser à l’Ecole de Nancy et l’Art nouveau et leurs forts attachements à la représentation du monde végétal, à l’image de la présentation d’une restauration d’une étagère Gallé, à décor de pavot et d’iris.

Amélie MASSICARD, Atelier Amillu : décoratrice en résine
Amélie MASSICARD a créé son atelier en 2022. Afin de développer en tant que professionnelle sa pratique des techniques de résine adapté à la bijouterie fantaisie. Amillu est animée par un esprit créatif et artistique s’inspirant des formes de la nature, qu’elles soient végétales ou animales, mais aussi du thème de l’espace. Pour mieux comprendre cet univers, Amélie vous présentera ses techniques de travail et de reproduction du monde végétal.

Les 6 & 7 avril au Jardin botanique Jean-Marie Pelt à Villers-lès-Nancy – jardinbotaniquedenancy.eu  

Photos © Oya environnement,  DR