NJP investit la Porte de la « Kraft » !

36

MANIFESTATION ANNULÉE

« Njp toute l’année… et pour tout le monde ! » C’est l’ambition des organisateurs du festival qui créent un nouveau temps fort, fin mars, avec « Nancy Jazz Kraft ». 

En janvier, il y a eu le tremplin Nancy Jazz Up! La saison musicale a été lancée en même temps avec les Nancy Jazz Sessions (programmation de six concerts, gratuits et payants) qui continuent leur route jusqu’en mai. Et pour renforcer cette présence – et aussi pour faire patienter le public jusqu’au 3 octobre, jour d’ouverture de la 47e édition de NJP – l’équipe du festival s’est lancée un nouveau défi. Avec « Nancy Jazz Kraft », NJP promet un rendez-vous dans l’esprit des soirées du Magic Mirrors : « C’est un lieu devenu emblématique du festival qui permet de faire de chouettes découvertes musicale » souligne Thibaud Rolland, le directeur-programmateur de Nancy Jazz Pulsations. « Nous voulons recréer cette ambiance avec des spectacles scolaires et jeune public, en journée, et des concerts le soir pour le côté festif qui nous tient à cœur ! »
Du 27 au 29 mars, la Porte de la Craffe sera donc la scène éphémère de ce nouveau festival : l’opportunité pour l’équipe d’investir l’un des joyaux du patrimoine nancéien. L’idée est d’habiller et repenser ce passage très fréquenté, qui pourra accueillir 300 personnes (debout) et 150 assis (pour les spectacles jeune public). « Nous fermerons la porte en bois et nous fermerons aussi le puits de lumière. Ca donnera une ambiance obscure, parfaite pour les artistes qui utilisent la vidéo ! »
s’enthousiasme Justine Loubette, la directrice adjointe de NJP.

Timbalooloo ©Dusan Reljin

Concerts & ateliers 

Le jeune public pourra se régaler avec « Timbalooloo », le 28 mars : l’Israélien Oran Etkin emmène petits et grands dans un tour du monde musical en compagnie de son amie Clara Net. Avec un message : la musique est un langage universel. Autre rendez-vous pour les familles : « Pénélope » avec Martin Chastenet et Pascal Capparos le 29 mars. Participer au voyage de Pénélope, c’est découvrir comment passer de l’écriture à la parole, de la parole au chant, du chant à la musique et de la musique à l’image. « C’est un spectacle en forme de conte slamé avec des mots rythmés, chuchotés, rappés et chantés où l’on se retrouve au sein du rêve de Pénélope » ajoute Justine Loubette. Côté concert, deux artistes aux styles très différents viendront se produire. Tout d’abord L’Éclair, le 27 mars, un groupe instrumental qui n’a qu’un objectif : faire du groove ! La soirée se poursuivra avec Last News From Disco, un duo de DJs animé par leur amour de l’afrobeat, du disco, de l’italo, de la funk jusqu’à la house et la new wave ! Le 28 mars, ça sera au tour de Sahra Halgan de fouler la scène du Nancy jazz Kraft. Une artiste iconique du Somaliland, un pays dont l’indépendance autoproclamée n’est pas reconnue par la communauté internationale. « Halgan » signifie « la combattante » : sa musique, et particulièrement sa voix, transperce le cœur et insuffle de la force à ceux qui en ont besoin. Avec ses trois musiciens, elle s’adresse autant aux mélomanes qu’aux consciences ! L’équipe du festival organisera également des ateliers les samedi et dimanche dans leurs locaux, au pied de la porte de la Craffe et proposera un brunch, le dimanche matin, en partenariat avec le restaurant Brend’Oliv. « L’occasion de fêter le retour du printemps dans un événement convivial et musical. Et pour ceux qui se demandent, “Kraft” est le mot allemand qui signifie “porte fortifiée”. D’où le clin d’œil ! » sourit Thibaud Rolland. Pauline Overney

Sahra Halgan ©Barkhad Mohamoud Kaariye

Du 27 au 29 mars Porte de la Craffe à Nancy 
Tarifs : 6 € (séance famille), 15 €, 12 € (concert tout public)
Renseignements et réservations : 03 83 35 40 86 ou nancyjazzpulsations et digitick.com • Tarifs brunch Nancy Jazz Kraft* : 10 € (enfant), 20 € (adulte) • Tarifs brunch normal : 12 € (enfant), 24 € (adulte)
Réservation obligatoire : 03 83 22 37 46 ou [email protected] 
*Pour les spectateurs munis d’un billet Nancy Jazz Kraft

Photos © Barkhad Mohamoud Kaariye, dusan reljin, DR