Nancy au chant d’honneur

350

Le festival international de chant choral « Nancy voix du monde » monte sur scène pour sa 18e édition du 30 avril au 7 mai. En accueillant des formations du monde entier, l’événement est à la hauteur d’une ambition lancée il y a presque quarante ans. Cette année, des chants rendront hommage à la première guerre mondiale à l’occasion de son centenaire.

Moins désespérant, en chantant. Le chanteur annonce la couleur, et il a raison. Et quand les hommes et les femmes se réunissent, à l’unisson ou en canon, les voix font frissonner l’auditoire. Ce qui était vrai il y a plusieurs siècles l’est encore. Comme le rappellent les organisateurs de l’événement nancéien autour du thème : « L’art choral est actuellement la discipline la plus pratiquée dans le monde. Plus de 40 millions d’amateurs sont adeptes de ces spectacles vivants emprunts d’énergie et de créativité. »

Le festival International de chant choral doit sa création, en 1979, à trois chœurs nancéiens ayant décidé de fêter leur anniversaire ensemble. Ils profitent de l’occasion pour inviter neufs formations amies en provenance de pays voisins.

De cette première rencontre, qui devait être unique, est né un grand festival, sous la forme d’une biennale, dont l’existence est jalonnée de nombreux points forts. Depuis sa création, 280 chœurs en provenance de 67 pays sont venus participer à cette fête du chant choral à Nancy. Musique, chant, fraternité, amitié, échanges sont les mots clés de ce grand rassemblement, renforcés par un accueil des choristes invités dans les familles des chœurs lorrains du festival. Rendre le chant choral accessible au plus grand nombre, tel est le souhait du festival, doublé d’un objectif : présenter la plus grande diversité de style et d’expression chorale.

chœur russe de l'Oural

Deux grandes soirées d’ouverture

Deux concerts d’ouverture reprenant le même spectacle se dérouleront sur le premier week-end du festival au Centre des Congrès Prouvé au cœur de Nancy, les samedi 30 avril à 20h30 et dimanche 1er mai à 15h30. En cette année du centenaire de la première guerre mondiale, le thème s’est naturellement imposé, comme pour rappeler l’importance du chant dans les troupes, mais aussi à l’arrière du front.

« Chants d’honneur » est un spectacle choral qui rend hommage aux combattants de la Grande Guerre, et raconte l’histoire des hommes et des femmes, au front et à l’arrière, dans le fracas assourdissant des armes et dans la richesse musicale inouïe de l’époque.

Christophe Malavoy, invité d’honneur

Invité d’honneur autant que parrain du festival, le comédien Christophe Malavoy lira des textes sur le thème de la Grande Guerre lors du spectacle d’ouverture. César du meilleur espoir en 1982, Prix Jean Gabin en 1985, plusieurs fois nominé aux César comme meilleur acteur, Christophe Malavoy a tourné pour le cinéma une trentaine de films dont Péril en la Demeure de Michel Deville, De Guerre Lasse de Robert Enrico, Madame Bovary de Claude Chabrol, La Femme de ma vie de Régis Wargnier, Association de Malfaiteurs de Claude Zidi…

Christophe Malavoy justifie son envie de participer au concert d’ouverture en se disant « touché par cette génération de sacrifiés qui a connu l’enfer » se remémorant la mort de son grand-père tombé au  « Champ d’honneur » comme tant d’autres dans ce conflit. Il sera donc « acteur » du spectacle Chants d’honneur où il récitera des textes d’Apollinaire.

Quinze chœurs étrangers invités

Forte de sa tradition d’accueil, la Lorraine a un nouvelle fois distribué les invitations pour permettre à de nombreux pays de faire la démonstration de la vitalité de leur tradition chorale. En voisin, la chorale Sarroise des Jeunes interprétera leur répertoire de musique ancienne et classique, jazz et contemporain. Le chœur belge Méli-Mélo mêlera voix et mouvement. Les biélorusses du Folkenensemble Burschtyn feront voyager le spectateur avec son répertoire comprend des chants populaires biélorusses, accompagnés de danses et d’instruments traditionnels. D’autres troupes, de Chine, d’Estonie, d’Italie ou de Russie seront également présentes.

Particularité du festival nancéien, la présence physique de ces chœurs dans la cité ducale : le samedi 7 mai, tous les chœurs (étrangers et lorrains) se rassemblent en costumes place Stanislas avant de partir à pied vers leurs lieux de concerts (Salle Poirel, Temple, église Saint- Sébastien, Grand Salon de l’Hôtel de Ville, Centre des Congrès Prouvé). Avant d’arriver à destination, ils feront une halte de 15 à 20 minutes pour donner une aubade à proximité de leur salle de spectacle : escaliers du Temple, mail couvert Saint-Sébastien, Centre Commercial Saint- Sébastien, place Charles III (marché couvert), Porte Héré et sur la scène installée place Stanislas pour le concert du soir.

Concerts d’ouverture les 30 avril et 1er mai : Centre Prouvé. Tarif : 28 € hors frais de location (tarifs réduits Carte Jeunes et moins de 15 ans : 15 €). Autres concerts : 5 €. Pass Festival, pour l’ensemble des concerts : 12 €. Concert gratuit place Stanislas samedi 7 mai. Renseignements : chantchoral.org