Mettez les petits plats dans [le] Grand !

346

La cité de Grand n’a pas fait les choses à moitié pour cet été. Le site gallo-romain sera le théâtre de nombreuses activités. Revue en détail des propositions élaborées par le Conseil général des Vosges.

Peut-être que certains de nos lecteurs ne connaissent pas encore Grand. Erreur à peine pardonnable, mais que voulez-vous, nul n’est parfait ! En attendant d’aller faire un tour cet été, voici de quoi vous rafraichir la mémoire.
Grand était à l’origine un sanctuaire fondé par les Romains. Ce sanctuaire était dédié à un dieu guérisseur gallo-romain : Apollon-Grannus, d’où le nom de la cité. De nombreux vestiges rappellent l’importance et la renommée considérables du sanctuaire à l’époque. Deux méritent vraiment le déplacement :

  • L’amphithéâtre. Comme souvent, il s’adosse sur un relief naturel, ici, la combe la Roche. Bien que fortement ruiné, car ses pierres ont servi de carrière pour le voisinage, son allure reste imposante. Il pouvait accueillir 17 000 spectateurs, ce qui en fait l’un des dix plus grands du monde romain ! Depuis une quinzaine d’année, des gradins en bois on été installés. Offrant 4 500 places, ils préservent l’amphithéâtre tout en permettant une utilisation actuelle.
  • La grande mosaïque basilicale. Dégagée en 1883, elle mesure plus de 224 m² ! Décors géométriques, sangliers et autres figures témoignent de la maîtrise des Romains dans cet art décoratif.

On a du mal à croire à la présence de tels vestiges (parmi les premiers du monde antique) dans un petit village des Vosges, et pourtant, c’est le cas !

LM09-011

Des expositions !

Variées et étonnantes. D’un côté, venez découvrir les chantiers de fouilles et le travail passionnant des archéologues dans la rue du Ruisseau. N’oubliez pas de visiter le Belvédère archéologique rue de l’Amphithéâtre.
Jusqu’au 14 novembre, accès libre.
De l’autre, c’est la flore qui vous tend les bras au détour d’une promenade-découverte sur le site archéologique. Vergers, prairies, forêts et au milieu, tel un trésor, une rare orchidée qui ne pousse que sur les sols calcaires.
Jusqu’au 30 septembre, accès avec le billet d’entrée du site.

LM09-012

Des animations !

Les animations ne sont pas en reste et sont tout aussi dépaysantes. Il y en aura pour tout les goûts. A propos de goûts d’ailleurs, pourquoi ne pas commencer par une marche gourmande et archéologique autour de Grand ? Ce concept proposée par l’association ANDESINA s’adresse à tous ceux qui ne veulent pas choisir entre une belle randonnée de 12 km (en l’occurrence champêtre puisqu’elle aura lieu sur le plateau du Haut-Pays) et plaisirs de gourmets.
Dimanche 30 juin 2013.
Réservations au 03 29 06 71 19.

Après le grand air, place au repos. L’occasion d’aller admirer un combat de gladiateurs dans l’amphithéâtre. Un spectacle qui vous fera revivre ce qui passionna le monde antique pendant des siècles !
Week-end du 6 et 7 juillet 2013, 10h-18h30. www.acta-archeo.com

Les amateurs d’archéologie ne seront pas en reste avec la visite d’un chantier de fouille et une initiation le 4 août durant toute la journée.
Rens. et réservations au 03 29 06 77 37.

LM09-013

L’Antiquité n’est pas la seule ressource de Grand. Son ciel étoilé, loin de la pollution lumineuse des grandes villes, est aussi un de ses trésors. Pour ceux qui veulent avoir la tête dans les étoiles, rendez-vous fin juillet pour vous initier à l’astronomie avec le Planétarium d’Epinal.
Nuit des étoiles : le 27 juillet de 20h à minuit. Stage d’initiation les 27 et l8 juillet. Renseignements au 03 29 35 08 02.

Enfin, le Théâtre du Peuple de Bussang se produira à plusieurs reprises au cours de l’été (21 juillet, 11 et 21 août). Plus d’info sur www.theatredupeuple.com

Qu’on se le dise, l’été sera riche à Grand ! Alors, n’hésitez pas à voir votre été en Grand !